Accueil du site > Appels, hommages et fictions

Appels, hommages et fictions

Dernier ajout : 11 juin.

Tous les articles de cette rubrique

  • Le 17 octobre prochain, le CNDF (le collectif national pour le droit des femmes) et les Femmes solidaires, avec le soutien de plus d’une cinquantaine d’associations et de partis politiques ont choisi d’organiser une manifestation nationale pour les droits des femmes. Nous, qui sommes des femmes et des lesbiennes qui avons traversé en militantes des espaces féministes, estimons que le choix de cette date est fort inapproprié, voire insultant. Aussi pensons-nous qu’il est politiquement nécessaire (...)

  • Pour le droit à vivre dignement ici et là‐bas

    Appel pour une Campagne en faveur des « Chibanis »

    8 septembre 2009

    La situation des vieux immigrés en France et notamment des vieux immigrés maghrébins est devenue depuis peu un sujet de préoccupation, alors que pendant des années, cette problématique était quasiment absente du débat public. Aujourd’hui, militants associatifs, professionnels de santé, travailleurs sociaux, chercheurs, tous constatent la dégradation des conditions de la vie des vieux retraités immigrés vivant en France : 1. Au niveau de leur état de santé, on constate qu’alors qu’ils consultent (...)

  • Je fais ce que je veux avec mes cheveux

    Obama, le port du hijab et la France

    Dans un discours intitulé « Un nouveau départ », prononcé à l’université du Caire (Égypte) le 4 juin 2009, le président des Etats-Unis Barack Obama a, à plusieurs reprises, fait mention de la tenue vestimentaire de certaines femmes musulmanes, en l’espèce : le hijab. Ces propos ont suscité de nombreuses réactions dans l’ensemble de la presse française, ainsi que dans les milieux féministes traditionnels, pour la plupart pour le moins hostiles . Nous, Collectif des féministes pour l’égalité, souhaitons (...)

  • Il y a 2 ans, le dimanche 17 juin 2007 entre 4h et 4h30 du matin, la police a été appelée pour « tapage nocturne » au 8 rue de la Bidassoa Paris 20ème. Les 8 policiers qui se sont rendus sur les lieux, ont trouvé dans la rue un jeune homme seul et non armé, tentant de se cacher. Après l’avoir plaqué au sol face contre terre, l’avoir menotté aux poignets, un bras passé par dessus l’épaule et l’autre replié dans le dos, et lui avoir attaché les chevilles avec une sangle de contention en cuir, les policiers (...)

  • Avant qu’il ne soit trop tard !

    Appel des anthropologues contre l’institutionnalisation du racisme en Italie

    Nous publions, dans sa traduction française, l’appel lancé par l’ANUAC (Association Nationale Universitaire des Anthropologues Culturels), contre la nouvelle réforme des lois sur l’immigration actuellement débattue en Italie. Les événements qui se sont succédés dernièrement sont d’une telle gravité qu’ils nous obligent de rendre publique notre indignation. Nous assistons à une barbarisation croissante de la production législative, toujours plus orientée vers une pratique de violence à la fois physique (...)

  • Le sexisme est partout : FEMINISTES PARTOUT !

    Marche des femmes : samedi 7 mars, 16h à République. Et fête le soir...

    24 février 2009

    Si vous aussi vous êtes fatiguéEs par le paternalisme qui parle à notre place, ou par la violence qui cherche à nous faire taire, rejoignez-nous à la manifestation féministe du 7 mars 2009 !  Parce qu’il existe pour la majorité des gens toujours deux classes distinctes, les femmes et les hommes, et qu’il vaut mieux appartenir à la seconde qu’à la première. Parce que nous revendiquons d’avoir le choix : de notre sexe, de notre genre, de notre sexualité. Parce que nous désirons que les femmes, et touTEs (...)

  • Le dernier mot du Père Guélaille (Première partie)

    Les Contes de Mimoun Guélaille, « Veste de paille »

    par Farid Taalba 12 février 2009

    Cette nouvelle fait partie du recueil des contes de Mimoun Guélaille « Veste de paille », publié par les éditions L’Echo des cités-FSQP en 2008. Ces nouvelles de Farid Taalba retracent, dans un style mêlant humour et tragique, la vie des immigrés algériens et de leurs enfants dans la France des années 1970 et 1980, de la Goutte d’Or à la ville d’Aulnay-Sous-Del, des hôtels meublés au journalisme branché de l’après « Marche des beurs ». Celle-ci met en scène le fils Mimoun... A mes parents, Et à toute la (...)

  • Woody Guthrie au Capitole

    This land was made for you and me

    par Laurent Lévy 20 janvier 2009

    Je ne suis pas vraiment un obamamaniaque. Mais comme beaucoup, je n’ai pu m’empêcher de souhaiter son élection. Et les larmes de joie de Jesse Jackson au soir de sa victoire ont mécaniquement provoqué les miennes. Après tout, nous n’avions pas grand chose à perdre ; on peut donc n’en attendre rien : dans le pire des cas, cela n’amènera aucune déception ; dans le meilleur des cas, cela peut amener quelques bonnes surprises. Fussent-elles symboliques. Les communistes américains, les plus larges secteurs (...)

  • Le dernier mot du Père Guélaille (Troisième partie)

    Les contes de Mimoun Guélaille « Veste de paille »

    par Farid Taalba 20 janvier 2009

    Deuxième partie Quand elle vit son fils, la mère Guélaille crut à une apparition surnaturelle, elle resta pétrifiée comme une imposante statue dans l’encadrement de la porte. Elle sortait de sa cuisine et elle était loin de s’imaginer qu’un cheveu allait tomber sur la chorba. Cette femme pourtant robuste faillit s’évanouir. - Par Sidi Abderahmane, mon fils ! C’est pas vrai, c’est pas vrai ! Et pourtant si. Ce jeune homme en guenilles et puant était bel et bien son fils. Mimoun sentit tout son (...)

  • Le dernier mot du Père Guélaille (Deuxième partie)

    Les contes de Mimoun Guélaille « Veste de paille »

    par Farid Taalba 20 janvier 2009

    Première partie L’avantage du shit est justement d’être un bon somnifère, il facilite l’oubli de son propre poids comme de celui des choses qui pèsent sur le cœur et minent l’esprit. Notamment celui que l’on trouve dans les souks de la Seine-Sous-Délit, et dont la qualité n’est pas toujours écologique. Quand vous chauffez le morceau, vous voyez des boursouflures grésiller comme du plastique. C’est sûrement pour cette raison qu’il peut parfois remplacer les tranxènes et les valiums que l’on obtient (...)

... | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | ...