Accueil > De l’importance des mots

De l’importance des mots

Dernier ajout : 30 octobre.

Cette rubrique regroupera des textes plus théoriques expliquant pourquoi les mots sont importants, dans quelle mesure et à quelles conditions.

Tous les articles de cette rubrique

  • Le texte qui suit a déjà été publié en 1998 dans la revue Nouvelles questions féministes. Nous le reproduisons avec l’aimable autorisation de l’auteure et de la directrice de la publication.
    Première partie : Présentation de la recherche
    Deuxième partie : Les pratiques conversationnelles des hommes
    Troisième partie :
    Fishman (1983 : 94) remarque tout d’abord que les femmes, lors de l’interaction posent deux fois et demie plus de questions que les hommes. C’est une première asymétrie flagrante que (...)

  • Le texte qui suit a déjà été publié en 1998 dans la revue Nouvelles questions féministes. Nous le reproduisons avec l’aimable autorisation de l’auteure et de la directrice de la publication.
    Première partie : Présentation de la recherche
    Deuxième partie : Les pratiques conversationnelles des hommes
    Troisième partie : Les pratiques conversationnelles des femmes
    Quatrième partie :
    1. Présentation de l’approche des « deux cultures »
    Les études que j’ai choisi d’utiliser pour expliquer la structure du (...)

  • Le texte qui suit a déjà été publié en 1998 dans la revue Nouvelles questions féministes. Nous le reproduisons avec l’aimable autorisation de l’auteure et de la directrice de la publication.
    Première partie : Présentation de la recherche
    Deuxième partie :
    1.Interrompre les femmes
    Pour l’étude des interruptions, je me servirai surtout du texte de West & Zimmerman qui se trouve dans Language and Sex de Thome & Henley. Elles se réfèrent toujours au modèle de conversation que j’ai décrit (...)

  • « C’est beau, une Favela, la nuit »

    Julliard, Minc, BHL... L’univers social des éditorialistes

    par Le Plan B 2 août 2007

    Quand ils cessent un instant d’exiger du peuple qu’il se serre la ceinture, les éditorialistes de la presse parisienne racontent leur vie dans des ouvrages à diffusion confidentielle. Le Plan B a visité ces conservatoires de la mondanité…
    « Il y a dans la gauche caviar un tel décalage entre le discours public et le genre de vie, autrement dit une telle hypocrisie sociale, qu’elle dévalorise tout ce qu’elle touche. »
    Jacques Julliard a réservé cette confidence aux (rares) lecteurs de L’année des (...)

  • « À mes chers parents gaulois... »

    La France vue du Sénégal... par un Sénégalais

    par Fadel Dia 11 janvier 2007

    C’est une vérité connue, mais que nous avons souvent tendance à oublier : les rapports du pouvoir s’expriment sur le plan linguistique autant que sur le plan politique, économique ou social. Le dominant est, entre autres choses, celui qui a la parole, tandis que le dominé doit sans cesse la conquérir. Quand le second doit se battre non seulement pour avoir la parole mais aussi et surtout pour être écouté (c’est-à-dire pris au sérieux) et entendu (c’est-à-dire au moins compris, à défaut d’être approuvé), (...)

  • Au service de l’écrit, mais pas trop

    À propos de la nouvelle emission “littéraire” de Franz-Olivier Giesbert

    par Philippe Adam 22 octobre 2006

    Diffusé sur France Cinq le samedi soir et rediffusé le dimanche midi pour ceux qui, malheureusement, l’auraient peut-être raté la veille, le nouveau magazine de Franz-Olivier Giesbert, “Chez F.O.G”, a pour “concept”, comme on peut le lire sur le site de France Cinq, “le débat d’idées” et les “découvertes littéraires” , fils conducteurs répondant au slogan de l’émission qui est de mettre “l’écran au service de l’écrit”...
    Si l’on peut avoir des doutes concernant cette nouvelle fonction de l’écran qui semble (...)

  • La parole confisquée (Cinquième partie)

    Le formulaire de l’enquête d’opinion sur les élèves et l’interdiction du voile

    par Pierre Tevanian 18 août 2005

    Voici, afin que chacun puisse s’assurer de la rigueur de l’enquête menée au lycée Eugène Delacroix à propos du foulard islamique, de sa possible interdiction et de ce qu’en pensent les élèves, le formulaire qui a servi à recueillir les réponses. Chacun pourra constater qu’il n’y a pas d’imposition de problèmatique dans les deux premières questions, consacrées à l’école en général. Chacun pourra ensuite constater que la formulation des questions a été honnête et non orientée, en donnant aux élèves tous les (...)

  • La parole confisquée (Quatrième partie)

    Les résultats complets de l’enquête auprès des élèves d’un lycée de Saint-Denis

    par Pierre Tevanian 17 août 2005

    Cette enquête a été menée début décembre 2003 auprès de 125 élèves du lycée Eugène Delacroix, à Drancy, en Seine-Saint Denis. L’établissement comptait alors près de 2000 élèves, garçons et filles, parmi lesquels une dizaine de filles portant le foulard. Une seule des classes sondées comptait dans ses rangs une de ces élèves « voilées ». Cinq classes ont été sollicitées, de filières diverses : bac professionnel, bac technique, littéraire, scientifique et sciences économiques et sociales.
    Troisième partie
    L’enquête (...)

  • La parole confisquée (Troisième partie)

    Les élèves, grands oubliés du débat sur "le voile à l’école"

    par Pierre Tevanian 16 août 2005

    Pour connaître l’avis, trop souvent ignoré, des lycéens qui côtoient des élèves voilées, des enseignants ont mené une enquête, à l’aide d’un questionnaire anonyme, au lycée Eugène Delacroix de Drancy (93). Les résultats sont éloquents : l’opposition à l’interdiction du foulard - et plus encore à l’exclusion des élèves voilées - est massive.
    Deuxième partie
    Au cours des longs mois de "débat" sur "le voile", tout le monde ou presque s’est exprimé sur le foulard islamique, sur sa signification, et sur l’opportunité (...)

  • La parole confisquée (Deuxième partie)

    Analyse de la composition des émissions de « débat » télévisées consacrées au « problème du voile »

    par Pierre Tevanian 14 août 2005

    L’analyse de la composition des plateaux[[ Les quinze émissions retenues l’ont été sur les critères suivants :
    Émissions de débat contradictoire, diffusées entre avril 2003 (commencement du battage médiatique) et septembre 2004 (première rentrée scolaire après le vote de la loi interdisant le voile à l’école) sur l’une des six chaînes hertziennes, contenant dans leurs intitulés les mots « voile », « Islam », « islamisme » ou « laïcité », et au cour desquelles c’est bel et bien « le voile » qui a été le cœur (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70