Accueil > De l’importance des mots

De l’importance des mots

Dernier ajout : 30 octobre.

Cette rubrique regroupera des textes plus théoriques expliquant pourquoi les mots sont importants, dans quelle mesure et à quelles conditions.

Tous les articles de cette rubrique

  • La parole confisquée (Première partie)

    Analyse des pages « Débats » du Monde et de Libération consacrées au « débat sur le voile »

    par Pierre Tevanian 12 août 2005

    Il est fréquent, dans les médias , de « débattre » du chômage sans les chômeurs, de la précarité sans les précaires ou de « l’immigration » sans les immigrés. Le débat sur « le voile à l’école » n’a pas échappé à cette règle...
    Les élèves « voilées », qui étaient pourtant les premières cibles de la loi, n’ont jamais eu la parole, mis à part quelques articles dans le quotidien Le Monde et quelques « micro-trottoirs » de dix secondes à la sortie des lycées dans les journaux télévisés. Il y a bien eu quelques femmes « (...)

  • Casser l’antenne

    Manuel de réappropriation des médias

    par PLPL 28 juin 2005

    Mettant en œuvre la tactique pierre-carlesque de l’arapède - ce mollusque qui, s’accrochant aux navires, les leste jusqu’à les faire sombrer - un Sardon a pourri durant un mois l’antenne de France Inter. Il livre en exclusivité sa recette
    Le but du jeu : accéder à l’antenne de France Inter en posant une question suffisamment nulle (la « question leurre ») pour séduire les journalistes de « Radio com » ou du « Téléphone sonne ». Puis laisser libre cours à sa verve sardonique...
    Échauffement
    Le standard (...)

  • Misère de la télévision spectacle

    Pourquoi je ne retournerai pas dans les émissions de Paul Amar

    par Laurent Mucchielli 4 juin 2005

    Présentation par l’auteur : Il y a quelques années, j’ai choisi d’être non seulement un chercheur en sociologie, mais aussi un intellectuel engagé. À côté de mes activités de recherche et d’enseignement, je consacre donc une partie de mon temps à tenter de faire entendre dans la débat public une autre façon de regarder la société contemporaine. Et j’assume ce choix, notamment en répondant régulièrement aux sollicitations de médias. Avec les journalistes de la presse écrite, il n’est pas difficile de s’entendre (...)

  • Des montages d’idées ou démontage d’idées ?

    Une émission de Paul Amar, vue par l’une de ses invitées

    par Louisa Hendaz 4 juin 2005

    L’émission télévisée « D’un Monde à l’Autre », animée par Paul Amar et enregistrée le jeudi 12 mai 2005, pour une diffusion les 15 mai et le 5 juin à 15h10 sur France 5, était divisée en trois plateaux thématiques. D’une part sur le sexisme notamment dans les banlieues ; d’autre part sur le voile, et enfin sur la délinquance. Paul Amar avait pour mission de gérer, de façon équilibrée, la discussion entre deux intervenants pour chaque thème et les invités au débat. Une mission dont il s’acquitta de manière très (...)

  • Interdits de « débats »

    À propos de la composition sociale des plateaux de « débats » télévisés

    par PLPL 14 mai 2005

    Quelques rebelles en lévitation dans un monde chimérique continuent de croire qu’un « débat » dans la presse ou à la télévision, ça ne se refuse pas. Pourquoi ? Parce que journalistes et animateurs ont installé l’idée selon laquelle les forums cathodiques et les pages « rebonds » constitueraient des « démocraties miniatures », des laboratoires du pluralisme. Lecteur sardon, concentre ton attention : dans quelques minutes, PLPL aura ruiné cette illusion.
    Le sociologue Sébastien Rouquette a analysé la (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (8)

    Les interventions directives dans la relation d’aide

    par Igor Reitzman 15 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003.
    Les interventions directives sont plus ou moins fortement structurantes ; en d’autres termes, elles sont des pressions visant à installer chez l’autre une certaine structure, souvent à partir de très bonnes intentions. Elles renvoient à un discours de base qui pourrait être :
    "Ce (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (7)

    La violance symbolique dans le champ familal et religieux

    par Igor Reitzman 15 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003.
    L’absence de tout contre-pouvoir conduit certaines familles à devenir des lieux de supplice longue durée. Maintenant que les parents n’ont plus le droit de vie et de mort, certains sont contraints de se limiter dans leur besoin de détruire physiquement cet être fragile qui leur (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (6)

    Les exclus de la compréhension

    par Igor Reitzman 15 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003. Le sens du mot "violance", avec un a, est expliqué dans un texte d’Igor Reitzman publié sur ce site, dans la rubrique "Des mots importants", à l’entrée "Violence".
    "Vous n’êtes tout de même pas un Paysan du Danube ?..Si ? Ça m’a cloué net : je ne savais pas ce que ça voulait dire." (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (5)

    Le prestige déclinant de l’argument d’autorité

    par Igor Reitzman 15 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003. Le sens du mot "violance", avec un a, est expliqué dans un texte d’Igor Reitzman publié sur ce site, dans la rubrique "Des mots importants", à l’entrée "Violence".
    Pour "imposer des significations et les imposer comme légitimes", l’argument d’autorité fut longtemps considéré comme (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (4)

    Décourager par l’étiquette

    par Igor Reitzman 14 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003. Le sens du mot "violance", avec un a, est expliqué dans un texte d’Igor Reitzman publié sur ce site, dans la rubrique "Des mots importants", à l’entrée "Violence".
    Ceux qui détiennent une parcelle du pouvoir de violance symbolique peuvent faire obstacle à une conduite honorable, en (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70