Accueil > De l’importance des mots

De l’importance des mots

Dernier ajout : 30 octobre.

Cette rubrique regroupera des textes plus théoriques expliquant pourquoi les mots sont importants, dans quelle mesure et à quelles conditions.

Tous les articles de cette rubrique

  • Réflexions sur la violance symbolique (3)

    La confiscation des termes socialement valorisés

    par Igor Reitzman 14 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003. Le sens du mot "violance", avec un a, est expliqué dans un texte d’Igor Reitzman publié sur ce site, dans la rubrique "Des mots importants", à l’entrée "Violence".
    Il est stratégiquement avantageux de maintenir la confusion autour de certains termes à forte résonance émotionnelle. (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (2)

    La contribution discrète des dictionnaires

    par Igor Reitzman 13 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003. Le sens du mot "violance", avec un a, est expliqué dans un texte d’Igor Reitzman publié sur ce site, dans la rubrique "Des mots importants", à l’entrée "Violence".
    "Imposer des significations et les imposer comme légitimes" peut avoir comme utile complément le camouflage de (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique (1)

    Imposer des significations

    par Igor Reitzman 13 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003.
    "Quand j’emploie un mot, dit Humpty Dumpty avec un certain mépris, il signifie ce que je veux qu’il signifie, ni plus ni moins. La question est de savoir, dit Alice, si vous pouvez faire que les mêmes mots signifient tant de choses différentes La question est de savoir, dit (...)

  • Réflexions sur la violance symbolique

    Présentation

    par Igor Reitzman 13 septembre 2004

    Cette rubrique reprend, en plusieurs parties, le chapitre VIII du livre d’Igor Reitzman : Longuement subir, puis détruire. De la violance des dominants à la violence des dominés, publié aux éditions Dissonances en 2003.
    Si une violance est une conduite qui a pour but de contraindre un sujet (individuel ou collectif) à penser, agir ou se comporter d’une certaine façon, à subir une expérience qu’il n’a pas choisie, une violance symbolique sera une action qui a pour but de contraindre dans la sphère du (...)

  • 80% au bac... Et après ? (Première partie)

    Dialogue entre un sociologue et un de ses lecteurs

    par Stéphane Beaud, Younès Amrani 10 août 2004

    Stéphane Beaud, sociologue, est l’auteur du livre 80% au bac... et après ?, consacré aux "enfants de la démocratisation scolaire", autrement dit aux nouveaux bacheliers issus des classes populaires et de l’immigration. Younès Amrani est l’un de ces "enfants de la démocratisation scolaire", qui a lu le livre de Stéphane Beaud et s’est reconnu dans les descriptions et les analyses qui y sont développées. Il est alors entré en contact par e-mail avec l’auteur. Le texte qui suit présente des extraits (...)

  • 80% au bac... Et après ? (Deuxième partie)

    Dialogue entre un sociologue et un de ses lecteurs

    par Stéphane Beaud, Younès Amrani 10 août 2004

    Réponse de SB le jour même
    Oui, tout cela commence à se construire et à prendre sens (sociologiquement)...
    a) Si j’ai bien compris, vous êtes le dernier de la famille. Comment expliquez-vous que vous ayez eu cette meilleure réussite scolaire que vos frères et sœurs ? Par exemple, comment vous est venu le goût de la lecture ? Aviez-vous des livres chez vous ? alliez-vous à la bibliothèque ?
    b) l’histoire de vos parents, c’est assez essentiel. De quelle manière le travail de votre père et/ou sa (...)

  • Femmes, féminismes et immigration (Première partie)

    L’expérience de la Caravane des femmes

    Présentation par Abdellali Hajjet, pour le site " Ici et là-bas " : Du 7 au 15 mai 2004, la "Caravane des femmes" est passée par la région Rhône-Alpes pour dénoncer le statut des femmes au Maghreb. Cette initiative a permis de soulever des clivages et des relations de domination insoupçonnés, dont la confrontation entre des féministes colonialistes et des femmes issues de l’immigration postcoloniale qui refusent le "maternalisme" ou le misérabilisme. Pour fournir un avis clair sur ces questions, nous (...)

  • Présentation, par Abdellali Ajjat, pour le site " Ici et là-bas " : Du 7 au 15 mai 2004, la "Caravane des femmes" est passée par la région Rhône-Alpes pour dénoncer le statut des femmes au Maghreb. Cette initiative a permis de soulever des clivages et des relations de domination insoupçonnés, dont la confrontation entre des féministes colonialistes et des femmes issues de l’immigration postcoloniale qui refusent le "maternalisme" ou le misérabilisme. Pour fournir un avis clair sur ces questions, nous (...)

  • La répudiation médiatique

    À propos des représentations de la "beurette" dans le débat sur le voile islamique

    par Vincent Geisser 25 janvier 2004

    Vincent Geisser critique dans ce texte les visions réductrices que les grands médias produisent de " la fille voilée " et de sa " sœur ennemie " : la " beurette émancipée ". Il souligne surtout l’effet d’invisibilisation que produit ce tableau manichéen : c’est la très grande majorité des adolescentes et des jeunes femmes issues de familles musulmanes qui se trouvent exclues de l’espace public et du droit à la parole. Des femmes qui ne veulent pas porter le voile, mais qui n’acceptent pas pour autant de (...)

  • Campus ou champ de bataille ?

    Quand Guillaume Durand organise le "choc des civilisations"

    par Pierre Tevanian 6 décembre 2003

    Pour l’émission "Campus", consacrée jeudi 4 décembre 2003 à "la laïcité", et à la loi annoncée interdisant les signes religieux "visibles" ou "ostentatoires" à l’école, l’animateur Guillaume Durand a préparé un plateau d’invités particulièrement significatif du climat idéologique qui règne actuellement en haut lieu.
    On aurait pu penser que dans un débat dont l’enjeu était ni plus ni moins que la déscolarisation forcée des jeunes femmes qui ne sont pas prêtes à enlever leur voile, une ou plusieurs femmes voilées (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70