Accueil du site > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 5 octobre.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • Massacres à Alep

    Lettre à un « camarade » qui s’obstine à justifier l’injustifiable

    par Julien Salingue 21 décembre 2016

    « Camarade », Cela fait plusieurs semaines que je me dis que je vais t’écrire, et ce sont les événements tragiques d’Alep et ta réaction à ces événements, ou parfois ta non-réaction, qui ont fini par me persuader que l’heure était venue de m’adresser à toi. Pas nécessairement dans le but de te convaincre, car je crois que malheureusement il est déjà trop tard. Mais au moins, comme ça, les choses seront dites et tu ne pourras pas dire que tu ne savais pas. Au nom de l’anti-impérialisme ? La ville d’Alep est (...)

  • Bambi a froid

    Réponse à la « radicale mise au point » de la Fédération anarchiste sur l’anti-spécisme

    par David Olivier 21 novembre 2016

    J’ai été déçu d’apprendre que le texte anti-antispéciste publié dans Zoop n°11 (reproduit ici p. 10) émanait d’un groupe de la Fédération Anarchiste. Camarades ! un peu de discipline ! Faut-il vous rappeler la décision prise, après un débat houleux mais n’en doutons pas franc et ouvert comme toujours chez vous, par votre congrès de 1995, je crois, et qui stipulait que de l’antispécisme, à la FA, on ne parlerait plus ? Ni en pour ni en contre ? Depuis, les militantes de la FA qui se sentaient quelque sympathie (...)

  • Niamey... Ni amère

    Regard anthropologique sur les catégorisations raciales

    par Ludivine Egounleti 7 novembre 2016

    Je n’ai passé que deux semaines au Niger : c’était bien le moins voyageur de mes voyages. Le moins aventurier, le moins exploratoire, le moins « sac à dos », le moins « à l’arrache », et pourtant, j’en suis rentrée, comblée de quelque chose. Comblée ? Non, pas complètement, partiellement comblée. J’en suis revenue avec quelque chose. Avec quelques choses. Concrètement : de nouvelles interrogations. Et comment les Blancs se représentent les Noirs ? Et après avoir passé deux semaines dans des endroits « de (...)

  • Observer et compter la race

    Contribution méthodologique à l’analyse du racisme

    par Nicolas Jounin 2 octobre 2016

    Alors qu’en France, parler de « race », même pour combattre le racisme, reste un interdit, Nicolas Jounin et ses étudiant-e-s de l’Université Paris 8 sont allés observer un quartier chic de Paris et sa réalité… raciale. Car comme le notent par exemple deux d’entre eux, arrivés sur le terrain, « Une chose nous a semblé flagrante : la majorité des policiers et gendarmes sont des hommes de couleur blanche, tandis que les vigiles sont pour la plupart des hommes de couleur noire ». Les relations sociales ont (...)

  • Les mots qui manquent

    Réflexions sur la discrimination et l’humiliation raciste, et leur déni

    par Christine Delphy 30 septembre 2016

    On attendait depuis longtemps un rapport officiel qui reconnaisse les discriminations raciales. Mais l’Etat, soi-disant pressé de s’en défaire, les a combattues en s’en défaisant littéralement : en les niant. Et, entre autres manœuvres, en interdisant les « statistiques ethniques » qui risquaient de « créer » des races... Des « races » dans notre pays, qu’à Dieu ne plaise ! C’est bon pour les Américains ! Et comme ça, sans statistiques, eh bien on ne pouvait pas savoir ce qui se passe « en vrai », en (...)

  • La République du mépris (Deuxième partie)

    Retour sur un courant idéologique devenu hégémonique

    par Pierre Tevanian 19 septembre 2016

    Le 21 septembre, alors que se réunira à nouveau le sinistre Printemps républicain, sorte de Tea Party de gauche, aura lieu aussi un meeting alternatif, pour un Printemps de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, réaffirmant un attachement et un nécessaire combat pour la défense de ces principes que le mot République, dans ses usages aujourd’hui dominants, est très loin de promouvoir. En guise d’invitation à y participer – de 18H30 à 22H30 à l’Espace Confluences, 190 Boulevard de Charonne, Paris (...)

  • La république du mépris

    Retour sur un courant idéologique devenu hégémonique

    par Pierre Tevanian 11 septembre 2016

    Le 21 septembre, alors que se réunira à nouveau (à l’Ecole Normale Supérieure) le sinistre Printemps républicain, sorte de Tea Party de gauche, aura lieu un meeting alternatif, pour un Printemps de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, réaffirmant un attachement et un nécessaire combat pour la défense de ces principes que le mot République, dans ses usages aujourd’hui dominants, est très loin de promouvoir. En guise d’invitation à s’y rendre – de 18H30 à 22H30 à l’Espace Confluences, 190 Boulevard (...)

  • « Amalgames »

    Réflexions critiques sur un nouveau registre discursif

    par Pauline Delage, Renaud Cornand 17 août 2016

    Qu’ils cherchent à le dénoncer ou non, les discours sur l’« amalgame » se sont multipliés ces derniers mois, en embrassant la totalité du spectre médiatique et politique. Ce registre est employé à propos de thématiques variées : pour distinguer les bon.ne.s et les mauvais.e.s patron.ne.s s’agissant de l’affaire des Panama Papers, ou encore les bon.ne.s et les mauvais.e.s manifestant.e.s au moment des mobilisations contre la loi Travail au printemps 2016. Mais on assiste surtout à une inflation de discours (...)

  • « Le risque de l’amalgame »

    Brèves remarques sur l’origine d’un mot

    par Salah Guemriche 17 août 2016

    Il arrive qu’un mot, à force d’être répété ad libitum, soit désigné comme « le mot de l’année ». Il en est un, hélas, qui est en passe de devenir « le mot de la décennie », et c’est le mot amalgame. Déjà, au lendemain de la tuerie de Toulouse et de Montauban, Robert Badinter, interviewé par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe-1, avait mis en garde les Français contre ce qu’il appela « le risque de l’amalgame ». Il suffit de prêter l’oreille pour le constater : après chaque vague de commentaires qui suit une action (...)

  • Le mythe des hommes battus

    Déconstruction d’une rhétorique masculiniste

    Entre la sortie du livre de Maxime Gaget en février, Ma compagne mon bourreau, et le procès de Jacqueline Sauvage en décembre, la ritournelle de l’année 2015 aurait pu être « hommes battus, femmes violentes ». Les avancées matérielles et idéologiques des masculinistes sont réelles sur ce terrain. Il s’agit pour eux de contester les ressources institutionnelles et économiques conquises par les luttes féministes ; mais aussi de renverser les analyses féministes du système patriarcal en présentant les hommes (...)

... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ...