Accueil du site > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 21 février.

Tous les articles de cette rubrique

  • Grande famille

    Le collectif Les mots sont importants vous offre deux points de vue situés sur le monde merveilleux du cinéma

    Le scandale Weinstein, déclenché par une multiplication des témoignages de femmes harcelées, agressées ou violées par le producteur américain, vient rappeler une réalité sur laquelle, de longue date, des actrices ou des réalisatrices ont tenté d’alerter – dans une très profonde indifférence. La carrière saccagée de Maria Schneider n’est hélas qu’un exemple parmi beaucoup d’autres, mais l’épisode mérite d’être remémoré. Cela aurait pu aussi s’appeler « Un coup d’oeil complice », ou encore « Cette blessure a été (...)

  • « Enquête » bâclée, santé sauvée

    Quand Le Figaro se dresse contre la wahabisme

    par Sebastien Fontenelle 18 octobre 2017

    Le Figaro magazine a consacré sa couverture et un ahurissant dossier aux « agents d’influence de l’islam » ... Soit : une dizaine d’ « intellectuels, responsables politiques ou acteurs associatifs », emmené.e.s par « Edwy Plenel, capo dei capi », qui selon cette prestigieuse publication « investissent » massivement « l’espace médiatique », et qui se reconnaissent à ce qu’ « à leurs yeux, le musulman incarne la nouvelle figure de l’opprimé », qu’ « il importe de (…) défendre contre l’homme blanc qu’ils accusent (...)

  • La cause arménienne en procès

    Deux étudiants sur le banc des accusés

    par Collectif de Soutien 16 octobre 2017

    Il y a 102 ans, la Turquie se rendait coupable du génocide des Arméniens. Ces crimes sont, à ce jour, restés impunis. Aujourd’hui, Tad et Tro, deux militants français d’origine arménienne réclamant justice, sont poursuivis par la justice française. Qu’ont-ils fait pour mériter cela ? Les faits qui leur sont reprochés sont, pour l’un, d’avoir lancé de l’eau colorée en rouge sur l’ambassadeur de Turquie en mars 2015 et, pour l’autre, d’avoir diffusé la scène sur les réseaux sociaux. Après 48 heures de garde à (...)

  • Sociogenèse d’un crime d’état

    17 octobre 1961 : chèque en blanc à Maurice Papon

    par Emmanuel Blanchard 16 octobre 2017

    Alors que l’on commémore, ce mardi 17 octobre 2017 (à Paris, Pont Saint-Michel à 18H00), le cinquante-sixième anniversaire du massacre d’octobre 1961, il nous paraît utile de revenir sur le travail d’Emmanuel Blanchard. Dans son livre La police parisienne et les Algériens (1944-1962), paru en 2011, l’historien restitue les résultats d’une longue enquête sur la police parisienne. Il montre comment, de 1947 à 1958, la préfecture de police, en réponse à ce qu’elle perçoit comme le « problème nord africain (...)

  • Kebab, football et « savoir-être »

    Extrait du livre de Mariame Tighanimine : Différente comme tout le monde

    par Mariame Tighanimine 11 octobre 2017

    Dans le macro-monde social comme dans le village militant, le nous se porte bien et le je a mauvaise presse. Mais si ce dernier est rejeté souvent du côté de l’égotisme, du narcissisme ou de l’individualisme (démocratique, occidental, postmoderne, de la masse, de la jeunesse, et ainsi de suite), il n’est pourtant pas certain qu’il le soit plus – égotique et narcissique – que le nous dans ses différentes variantes (nationale ou partisane). Ici comme ailleurs, souvent, c’est celui qui le dit qui y est : (...)

  • Petit guide de résistance à la loi Travail XXL

    Sur le "travail", la "liberté", le "dialogue social", et quelques autres mots au service des "réformes"

    par Attac 17 septembre 2017

    Pour permettre aux citoyen·ne·s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face au projet de loi Travail, Attac et les Économistes atterrés ont rédigé un Petit guide de résistance à la loi Travail XXL. Masqué par de faux airs de "modernité" durant la campagne présidentielle, le projet néo-libéral d’Emmanuel Macron ne peut nous échapper. Voici un outil précieux pour le combattre. Les réformes qui depuis plus de 30 ans ont flexibilisé l’emploi en France n’ont pas permis de lutter efficacement contre le (...)

  • Moins qu’ailleurs ?

    Expériences ordinaires du sexisme et du racisme en milieu dit révolutionnaire

    par J. H. 4 septembre 2017

    "Faut pas exagérer non plus, y en a quand même moins qu’ailleurs, tu peux pas dire ça !" Telle fut la réaction d’un délégué/représentant syndical à la fin de sa conférence, après une prise de parole de ma part. Je venais de réagir à sa déception : celle du constat du fort taux d’abstention aux dernières élections dans les banlieues pauvres de sa ville, et de l’absence de mobilisation de leurs habitant.es contre la casse du code du travail. La réponse qu’il aurait souvent reçue lorsqu’il s’est renseigné "sur (...)

  • droit de réponse à l’islamopsychose

    Réflexions sur un texte de Delphine Horvilleur

    par Lilim 16 août 2017

    Habituellement, je ne lis pas les articles de BibliObs. Ayant croisé cet article "Je choisis librement de me voiler : les limites du féminisme religieux" de multiples fois, ici et là, j’ai finalement décidé de lui accorder une chance. A tort : quelle déception... Au début, je n’ai pas compris l’intérêt que ce texte a suscité. Il a pour seul effet de nourrir "l’islamopsychose" et de dicter avec arrogance aux femmes musulmanes la bonne manière d’être féministes. Il est truffé de contre-vérités et de (...)

  • Sexisme carcéral

    Protestation contre une note de la direction de la prison de Rennes

    7 août 2017

    Le 22 juin dernier, des prisonnières incarcérées à Rennes ont écrit un texte pour dénoncer les interdits vestimentaires racistes et sexistes que leur impose la direction de la prison. Elles en appellent à la solidarité militante et féministe, pour lutter en particulier contre une énième note produite par la direction début juin. Cette note hallucinante, que nous reproduisons ici, est clairement discriminatoire, raciste, sexiste ; elle attaque directement les prisonnières dans leur droit à disposer de (...)

  • « Cyril Hanouna »

    Brève méditation sur un champion de l’homophobie télévisuelle décomplexée

    par Mathieu Magnaudeix 23 mai 2017

    18 mai dernier dans l’émission télé « Touche pas à mon poste », l’animateur Cyril Hanouna s’est distingué par un canular d’une homophobie abjecte. En guise de réaction, pour exprimer notre écoeurement, nous reprenons ce texte parfait publié sur Facebook par Mathieu Magnaudeix. « Cyril Hanouna » c’est le mec que t’as détesté à l’école ou au collège. Tu l’as haï, le petit con qui t’humiliait à la récré, le décérébré qui riait de toi avec ses potes en te montrant du doigt, le mec au rictus qui t’appelait la "tapette" (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...