Accueil du site > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 11 juillet.

Tous les articles de cette rubrique

  • Annexe : le texte d’Alain Finkielkraut

    "Le foulard et l’espace sacré de l’école" (texte publié dans L’Arche, n°544-545)

    26 novembre 2003

    Je suis favorable à l’interdiction du foulard à l’école. Ce qui m’a paru très grave en 1989, c’est la disparition des principes au profit de la négociation généralisée. C’est la touche jospinienne dans l’histoire du socialisme. Plus de principes, on négocie sur tout. La négociation, ce n’est pas l’éthique de la discussion. C’est le retour du rapport de forces. On négocie jusqu’à quand ? Jusqu’au moment où le plus obstiné impose sa loi . Il est très important de réaffirmer un certain nombre de principes, (...)

  • Par ordre du Mufti

    À propos d’un article paru dans Rouge, et d’une singulière conception du combat politique

    par Laurent Lévy 20 novembre 2003

    Laurent Lévy, père d’Alma et Lila, exclues du lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour avoir refusé de découvrir leurs oreilles cachées par un foulard, commente ici un article paru dans Rouge le 16 octobre 2003, dans lequel deux membres de la LCR, par ailleurs professeurs au lycée Henri Wallon, tentent de justifier cette mesure injustifiable. Il souligne au passage le manque de volonté et d’imagination politiques dont font preuve des militants révolutionnaires qui, pour faire reculer l’emprise de la (...)

  • Des larmes de crocodiles

    À propos d’un article publié dans Libération

    par Laurent Lévy 7 novembre 2003

    Laurent Lévy, père d’Alma et Lila, exclues du lycée Henri Wallon d’Aubervilliers au seul motif qu’elles portaient un foulard islamique, répond ici à un article publié fin octobre 2003 dans Libération. Dans cet article, des professeurs du lycée Henri Wallon s’efforçaient de justifier, auprès de leurs camarades, leur décision d’exclure ces deux jeunes filles. Lorsque quatre enseignants d’un lycée se cotisent pour justifier une iniquité qu’ils approuvent, on se prend à espérer que la mauvaise foi de leur (...)

  • Une sociologie politique de l’insécurité ?

    A propos du livre de Sébastien Roché, Sociologie politique de l’insécurité. Violences urbaines, inégalités et globalisation, Paris, Presses Universitaires de France, 1998

    par Laurent Mucchielli 2 novembre 2003

    Ce texte est disponible sur le site personnel de Laurent Mucchielli, consacré (http://laurent.mucchielli.free.fr), entre autres, aux thèmes de la déviance et de la délinquance. Sont aussi disponibles, sur ce site, les analyses du groupe CLARIS : clarifier le débat public sur la sécurité Comment comprendre la remontée de l’insécurité (délinquance, criminalité, incivilité) depuis une quarantaine d’années après une tendance pluriséculaire inverse ? Et comment y faire face ? Telles sont les deux questions qui (...)

  • Cinq enseignants du lycée Henri Wallon d’Aubervilliers ont tenu à se désolidariser de la campagne médiatique menée par quelques activistes au nom de toute l’équipe enseignante de leur établissement, qui a abouti à l’exclusion (au demeurant illégale) de deux élèves "voilées" : Alma et Lila Lévy. Ils ont tenu également à se démarquer des récits mensongers qu’ont donné de cette affaire certains de ces activistes - et notamment de la version produite par Philippe Darriulat dans le journal Le Monde. Oui, (...)

  • Mauvaise foi

    Quand Philippe Darriulat réécrit l’histoire

    par Laurent Lévy 18 octobre 2003

    Etrange prise de position que celle que Philippe Darriulat exprime (Le Monde du 15 octobre) par un "nous" dont on ignore s’il est de majesté ou censé exprimer l’opinion générale des enseignants du lycée Henri-Wallon à Aubervilliers. Plusieurs contrevérités, insinuations calomnieuses ou incohérences signalent, quoi qu’il en soit, la malhonnêteté du propos. M. Darriulat évoque, insinuant sans le dire qu’il serait celui de mes filles, le "voile noir recouvrant" - suggérant au passage qu’il appartiendrait à (...)

  • L’intolérance a gagné

    À propos de l’exclusion d’Alma et Lila, pour cause de port d’un foulard

    par Laurent Lévy 12 octobre 2003

    Le Collectif Les mots sont importants s’associe à Laurent Lévy dans sa condamnation de la mesure d’exclusion définitive prononcée contre ses filles. Il rappelle que, dans cette affaire comme dans beaucoup d’autres, c’est une violence sur les mots et sur leur sens qui a rendu possible la violence exercée par des professeurs et des personnels de direction contre les deux jeunes filles : en particulier une violence sur le sens du mot laïcité, du mot droit, du mot féminisme du mot prosélytisme et du mot (...)

  • Un étrange communiqué

    À propos de la campagne pour l’exclusion de Alma et Lila Lévy, élèves du lycée Henri Wallon d’Aubervilliers

    par Laurent Lévy 10 octobre 2003

    Laurent Lévy est le père d’Alma et Lila, menacées d’exclusion pour port de foulard islamique. Il commente un communiqué émanant de deux professeurs du lycée Henri-Wallon qui circule sur certaines listes de diffusion électronique. J’ignore tout de l’authenticité de ce communiqué, mais il semble devoir s’agir d’un faux : car seule une mauvaise foi extrême, et un rapport à la vérité indigne d’enseignants pourrait conduire à écrire de pareils mensonges. Ce qui suit constitue un commentaire des passages les plus (...)

  • Mise au point

    Communiqué du Collectif Les mots sont importants, à propos de la publication d’un de ses textes sur le site de l’UOIF, et de l’utilisation qui en a été faite dans les débats publics sur l’exclusion des élèves voilées

    Nous avons découvert récemment que le site de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) avait repris, sur son site, un article signé par le collectif Les mots sont importants intitulé "Un féminisme à visage inhumain". Depuis, nous avons, à deux reprises, adressé un message à destination des animateurs du site UOIF. Nous leur avons signalé que cette publication s’était faite sans que nous soyons consultés, et nous avons demandé que notre texte soit retiré. Dans notre second message, nous (...)

  • Dans un livre d’entretiens avec Jacques Derrida publié il y a deux ans, Elisabeth Roudinesco tentait d’expliquer pourquoi elle avait cessé de soutenir la cause des sans-papiers une fois ses amis du Parti Socialiste arrivés au pouvoir. L’argument avancé par cette dame était le suivant : la cause des sans-papiers est instrumentalisée par "l’ultra-gauche", et des propos outranciers sont tenus par certains soutiens des sans-papiers ; on ne saurait cautionner pareille chose. Jusque là, rien de bien (...)

... | 620 | 630 | 640 | 650 | 660 | 670 | 680 | 690 | 700 | 710