Accueil du site > Études de cas > Homophobies, Lesbophobies et Hétéronormativité

Homophobies, Lesbophobies et Hétéronormativité

Dernier ajout : 24 juillet.

Tous les articles de cette rubrique

  • « Une tradition étrangère à la classe ouvrière »

    L’homosexualité, douloureux problème des révolutionnaires

    par Pierre Albertini 10 novembre 2012

    “Tradition étrangère à la classe ouvrière”, “vice d’aristocrate”, “perversion bourgeoise et occidentale”, l’homosexualité “ne saurait être défendue puisqu’il nous faut une position acceptable par les masses”... Ce sont ces minables arguments, et les pratiques politiques ignobles auxquelles ils sont liés, que nous rappelle opportunément le texte qui suit. Extrait de l’indispensable Dictionnaire de l’homophobie, publié en 2003 sous la direction de Louis Georges Tin, il retrace les grandes lignes de l’histoire, (...)

  • La construction juridique du corps d’exception homosexuel (Deuxième partie)

    Analyse de l’homophobie et du prosélytisme hétérosexuel dans le Droit de la famille français

    par Daniel Borrillo 19 octobre 2012

    Première partie La différence des sexes demeure... Dans le panorama des pratiques sexuelles "légitimables", une évolution est néanmoins perceptible. En effet, les décisions concernant le devoir conjugal s’occupent moins de la manière dont celui-ci s’accomplit que l’accomplissement lui-même. Autrement dit, la façon d’exécuter l’obligation est davantage laissée à l’appréciation des partenaires. Si progressivement la liberté sexuelle semble gagner du terrain, en revanche la nature hétérosexuelle de l’union (...)

  • La construction juridique du corps d’exception homosexuel (Première partie)

    Analyse de l’homophobie et du prosélytisme hétérosexuel dans le Droit de la famille français

    par Daniel Borrillo 19 octobre 2012

    Daniel Borrillo rappelle, dans le texte qui suit, que l’homophobie, tout comme le racisme, est le produit d’une construction sociale, à laquelle prennent part les élites et leurs discours autorisés. Il analyse plus précisément l’un des principaux ressorts de la discrimination homophobe : le droit . Il montre comment le discours des Juristes français, loin de la neutralité éthique qui fonde en théorie le droit démocratique, assure la promotion d’un modèle de bonne sexualité et la disqualification d’une (...)

  • Horreur ! Malheur ! Un homme trans a accouché

    Retour sur une panique morale

    par Jane Fae 25 juin 2012

    En février dernier, les journaux Britanniques ont fait grand bruit de la naissance d’un enfant né d’un homme. Comme l’écrit l’auteure de cet article, Jane Fae, cette nouvelle aurait du être banale. Il est vrai que des enfants naissent tous les jours dans toutes sortes de configurations qu’on ne questionne pas et qu’on n’a pas à questionner. Mais voilà, bien qu’il n’y ait rien d’extraordinaire à mettre un enfant au monde, et même si les trans existent, l’idée qu’un homme soit mère donne encore lieu à un (...)

  • Les ouvrages « psy » sur le couple

    Un nouvel espace de contrôle d’une hétérosexualité normative

    par Irène Jonas 12 avril 2012

    A partir des ouvrages « psy » sur le couple et plus particulièrement des ouvrages s’inspirant de la psychologie évolutionniste, cet article a pour objet de montrer comment l’hétérosexualité, sous couvert d’argumentaires neurobiologiques, est à nouveau essentialisée, c’est-à-dire érigé en modèle « naturel » et « nécessaire » des relations amoureuses et sexuelles. Les notions « d’homosexualité » et « d’hétérosexualité » ont été forgées au XIXe siècle, participant alors des représentations organicistes qui (...)

  • Une affaire de classes ?

    L’approche sociologique de l’homophobie, entre misérabilisme et populisme

    par Eric Fassin 19 août 2011

    Un bas peuple embourbé dans le préjugé et la violence homophobe, et une élite éclairée qui lui fait face : tel est le tableau qu’assez logiquement nous imposent, de manière récurrente, les représentants de ladite élite. C’est cette vision que déconstruit Éric Fassin, d’abord en relativisant « l’avance » que les classes supérieures prétendent avoir sur un peuple forcément « rétrograde », ensuite, plus profondément, en remettant en cause l’idée même d’une homophobie unidimensionnelle, homogène et quantifiable : il (...)

  • De l’homophobie en littérature

    Un rapide aperçu

    par Louis-Georges Tin 18 juillet 2011

    Extrait de l’indispensable Dictionnaire de l’homophobie de Louis-Georges Tin, ce texte propose une fort utile synthèse sur les différentes formes qu’a pu prendre le discours homophobe dans la littérature. Nous le reproduisons avec l’amicale autorisation de son auteur et de son éditeur, les Presses Universitaires de France. Selon un préjugé tenace, les milieux littéraires seraient, par une sorte de grâce exceptionnelle, globalement épargnés par les traits et rigueurs de l’homophobie sociale. Ils (...)

  • Cacher, réifier, caricaturer

    Réflexions sur l’hétérosexisme et l’homophobie publicitaires

    par Samira Ouardi 13 juillet 2011

    Extrait de l’indispensable Dictionnaire de l’homophobie coordonné par Louis-Georges Tin, ce texte propose un aperçu des formes diverses que prennent l’hétérosexisme et l’homophobie dans l’un des plus puissants producteurs et diffuseurs de représentations sociales : le discours et l’imagerie publicitaire. Objet de discours, de fantasmes, objet idéologique par excellence, et parfois ouvertement politique, la publicité est avant tout un objet économique. C’est cette caractéristique essentielle du discours (...)

  • 2000 ans d’homophobie

    En 60 citations

    par Louis-Georges Tin 4 juillet 2011

    Florilège ? Pas vraiment. Un florilège est un bouquet de vers ou de poèmes, choisis pour leur beauté et pour leur grâce. Or il s’agit ici de propos homophobes divers, plus ou moins bêtes et méchants selon les cas. Anti-florilège donc, non pas pour constituer un bêtisier ou un catalogue raisonné de la haine, mais pour faire entendre quelques voix, quelques cris illustrant le propos, avant de passer à l’analyse proprement dite . Dans ce triste voisinage se côtoient des personnages sinistres comme Himmler (...)

  • Le cas Vanneste

    Retour sur un procès pour injure homophobe

    par Pauline Londeix 17 mai 2010

    Le 13 décembre 2005, le député UMP Christian Vanneste comparaissait devant le Tribunal de Grande Instance de Lille pour avoir notamment déclaré : « l’homosexualité [est] dangereuse, [...] elle [est] inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité [...] le comportement [des homosexuels] est un comportement sectaire [...] il est inférieur moralement ». Reconnu coupable d’injure en raison de l’orientation sexuelle, Christian Vanneste avait alors fait Appel, et (...)

0 | 10 | 20