Accueil > Études de cas > Racismes

Racismes

Dernier ajout : 22 juillet 2018.

Tous les articles de cette rubrique

  • Dans une tribune publiée par Le Monde du mardi 8 décembre 2009, Nicolas Sarkozy poursuit l’œuvre qu’il a déjà bien entamée : diviser. Et pour ce faire, sa rhétorique est toujours la même : après avoir feint de comprendre l’émoi suscité par le résultat du référendum suisse anti-minarets, il s’en prend avec force à ceux qui voudraient le condamner et adresse pour finir une mise en garde à « ceux qui arrivent ».
    Il faut bien le dire : les concessions qu’il fait en préambule à ceux qui s’indignent du résultat de (...)

  • Le Rouge et le Vert

    Histoire d’une reconversion

    par Sebastien Fontenelle 12 décembre 2009

    Autant l’avouer, maintenant que c’est du (lointain) passé : on a bien flippé, nous autres, penseurs de radio-télévision, quand l’Union soviétique a disparu. (D’autant qu’on n’avait pas (du tout) vu le truc venir : Jeff Revel, notre plus fameux détecteur de communistes, nous avait assuré, juré, craché, ptoui, ptoui que la Перестройка n’était que poudre aux yeux, et que Михаил Сергеевич Горбачёв préparait en réalité l’invasion du monde libre.) Parce que bon, sans l’URSS, qu’étions-nous ? Rien – ou presque. Des (...)

  • Suivant que vous serez Siné ou Hortefeux...

    ... Les jugements (barbichus) de presse vous rendront blanc ou noir

    par Sebastien Fontenelle 14 septembre 2009

    Force est de constater : certains de nos plus fameux éditorialistes ont l’antiracisme qui varie (très) considérablement, suivant qu’il s’applique à, disons, Maurice Sinet, also known as Siné, ou à, mettons, Brice Hortefeux, also known as Brice Hortefeux. Prenons, ainsi, deux pointures, mondialement renommées, du commentaire de l’actualité (la plus chaude). L’excellent Claude Askolovitch, du Journal du dimanche, que nous appellerons Asko, d’une part. Et le barbichu Laurent Joffrin, de Libération, que (...)

  • Et cetera, et cetera

    Quand Zemmour s’attaque aux roms

    par Raphaël Roudaire 15 juillet 2009

    Une fois de plus, monsieur Zemmour a asséné à nos misérables cerveaux ses grandioses analyses, mi-décadentes mi-puritaines, à l’occasion de sa prestation hebdomadaire sur France 2, le samedi 6 juin 2009...
    Alors que le comédien-musicien Yvan le Bolloch présentait son dernier disque, largement inspirée par la musique gitane, le champion de la contradiction permanente s’empresse de nous offrir son point de vue sur « les problèmes » liés aux gens du voyage :
    « Evidement je ne dis pas qu’ils sont tous (...)

  • Racisme ordinaire – mais racisme quand même

    Lettre ouverte à Jacques Myard à propos de la Guadeloupe et des grèves « manifestives »

    par Raphaël Roudaire 13 mars 2009

    « Il faut être ferme, parce que je crois qu’il y a un petit coté aussi où en Guadeloupe, les grèves durent parce que ça permet de participer à un coté mani-festif ». À ces propos du député UMP Jacques Myard , Raphael Roudaire répond, ci-dessous, par cette lettre ouverte.
    Déjà agacés par la lenteur avec laquelle l’État français s’est intéressé aux événements antillais, les manifestants guadeloupéens et martiniquais n’ont pu que prendre cette déclaration de Monsieur Myard comme un peu (beaucoup) d’huile jeté sur les (...)

  • Pierre Jourde ou le communautarisme blanc

    A Propos d’une tribune raciste parue dans Le Monde

    par Faysal Riad 2 février 2009

    L’écrivain et critique littéraire Pierre Jourde, connu pour ses oeuvres littéraires assez originales, auteur de La Littérature sans estomac , et collaborateur régulier d’un des meilleurs journaux français (Le Monde diplomatique), croit pouvoir s’occuper parfois d’actualité politique. Et le résultat est toujours aussi affligeant. Sa dernière tribune, consacrée à justifier « l’offensive » israélienne sur Gaza et à disqualifier celles et ceux qui s’y opposent, réactive en fait tous les clichés racistes sur « les (...)

  • Construire l’ennemi

    Des « barbares » bombardés à Gaza

    par Mona Chollet 7 janvier 2009

    Qu’elle était naïve, décidément, cette idée selon laquelle, avec l’expansion des moyens de communication, il ne serait plus possible de commettre une exaction sans que l’opinion internationale, aussitôt alertée, réagisse par une protestation unanime... Alors que, pour compenser ce rétrécissement spectaculaire de la planète, il suffisait d’intensifier en proportion les efforts de propagande. Les bombardements israéliens sur Gaza en offrent la démonstration la plus achevée.
    Vous croyez voir une population (...)

  • Les Chemins de la Méconnaissance

    Le R.A.C.I.S.M.E. selon R.A.P.H.A.E.L. (deux fois « quatre consonnes et trois voyelles »)

    Le texte qui suit propose une analyse critique d’un cycle d’émission sur les racismes, proposé par Raphaël Enthoven dans le cadre des Nouveaux chemins de la connaissance sur France Culture, du lundi 1er au vendredi 5 décembre 2008.
    « Raphaël a l’air d’un sage, mais ses paroles sont de velours
    De sa voix grave, et de son regard sans détour
    Quand il raconte, quand il invente,
    je peux l’écouter nuit et jour »
    C’est en ces termes, dans une chanson qui ne fera sans doute pas date (Quatre consonnes et (...)

  • Le RSA, victime de la xénophobie d’Etat

    Conditions discriminatoires durcies pour les étrangers et leurs enfants

    par GISTI 19 septembre 2008

    Le projet de loi généralisant le revenu de solidarité active (RSA) comporte des conditions exorbitantes et discriminatoires à l’égard des étrangers non européens. Bien que son exposé des motifs affirme que la fusion du revenu minimum d’insertion (RMI) et de l’allocation de parent isolé (API) se fera à « droit constant », les conditions d’attribution, s’agissant des étrangers, sont encore plus restrictives que celles applicables aux actuels bénéficiaires du RMI.
    Le projet de loi exige en particulier une (...)

  • Le Mahométan n’a (décidément) pas fini de nous inquiéter

    Médias et islamophobie : toujours plus loin !

    par Sebastien Fontenelle 6 septembre 2008

    Je ne sais pas jusqu’où nos journaleux iront, dans la stigmatisation maladive des mahométans (fanatiques), mais tout montre que, sur un tel sujet, ils n’ont pas vraiment de limites. (Je te rassure : ça ne les empêchera pas (du tout) de continuer à se (et à nous) demander, à intervalle régulier de quatre ou six mois, s’il est encore permis de critiquer l’islam, ou si, ayé, on vit déjà sous le joug lourd des lois coraniques – mâme Dupont ?). L’affaire du procès de Rennes, qui n’a pas (du tout) été renvoyé (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100