Derniers articles

Charlie Hebdo ou le Check Point symbolique

Retours sur une sidération
par Hassina Mechaï
30 janvier 2015

Très vite après l’attentat contre Charlie Hebdo, un Check Point Charlie a été érigé symboliquement, sorte de point de passage obligé pour franchir le mur qui sépare le bien du mal. À ce mur, préférons le no man’s land de la réflexion, cette zone étroite où nul homme ne peut prétendre imposer sa seule vérité… Le 11 janvier, il était entendu que nous étions tous Charlie, ou presque. Certes, mais lequel ? Est-ce le Charlie héritier de Hara Kiri, sans Dieu ni maître, anarchiste, libertaire, tirant à boulets rouges (...)

Lire la suite de Charlie Hebdo ou le Check Point symbolique
  • De quoi Charlie est-il le nom ?

    Retour sur un slogan, une caricature, une synecdoque et une antonomase

    par Faysal Riad 13 janvier 2015

    Les tenants du slogan « Je suis Charlie » affirment qu’il s’agit simplement d’un « Oui à la liberté d’expression, non au terrorisme ». Un truc très légitime en somme. Si ce n’était que ça, je l’approuverais, je le crierais sans problème. Mais voilà, pourquoi exprimer de tels principes par ces mots ? Premier problème : ce slogan occulte les autres morts de ces derniers jours (qui n’étaient pas tous engagés dans les combats de Charlie hebdo) dont les familles, pour certains, ne tiennent peut-être pas à être (...)

  • Nous sommes tous des hypocrites

    Bienvenue dans un monde de plomb

    par Pacôme Thiellement 13 janvier 2015

    Nous sommes tous des hypocrites. C’est peut-être ça, ce que veut dire « Je suis Charlie ». Ça veut dire : nous sommes tous des hypocrites. Nous avons trouvé un événement qui nous permet d’expier plus de quarante ans d’écrasement politique, social, affectif, intellectuel des minorités pauvres d’origine étrangère, habitant en banlieue. Nous sommes des hypocrites parce que nous prétendons que les terroristes se sont attaqués à la liberté d’expression, en tirant à la kalachnikov sur l’équipe de Charlie Hebdo, (...)

  • Après un premier débat sur l’entre-soi masculin en politique, une seconde présentation publique du numéro 204 d’Actes de la recherche en sciences sociales consacré aux "espaces de l’entre-soi" aura lieu le 14 janvier. Elle permettra de revenir sur la thèse pernicieuse d’une France dite périphérique, populaire et blanche, supposément "délaissée" par la classe politique. Les classes populaires forment-elles désormais le gros de l’électorat du FN ? Et parmi elles, les « petits blancs » du pavillonnaire (...)

  • Afrique 50 de René Vautier : un film de haute lutte

    Hommage à un cinéaste exemplaire

    par Franz B 8 janvier 2015

    La trajectoire militante et cinématographique de René Vautier force le respect tant elle est exemplaire. Le long entretien donné dans ici en juin 2004 en témoigne. En guise d’hommage après sa mort le 4 janvier, nous reproduisons ce texte consacré à un film, lui aussi exemplaire, Afrique 50. Exemplaire, cette trajectoire l’est en effet et ce, dès l’adolescence lorsque, seulement âgé de quinze ans, il entre en résistance (par le biais du scoutisme et des Éclaireurs de France de Quimper). Les titres (...)

  • Trois thèses sur Houellebecq et Chevènement

    Retour vers le futur

    par Pierre Tevanian 7 janvier 2015

    Le texte qui suit est presque un document archéologique : il été écrit au tout début de l’année 2002, à une époque aujourd’hui oubliée où Michel Houellebecq faisait déjà la une des magazines de la bourgeoisie des grandes villes et où – c’est là ce qui est le plus oublié – un certain Jean-Pierre Chevènement, ex-premier flic de France et rescapé miraculeux de plusieurs semaines de coma, était devenu pour quelques semaines, sous le joli nom de « Troisième Homme », la coqueluche de cette même bourgeoisie, au point (...)

  • La société secrète du spectacle

    Tod Browning, Freaks (1932)

    par Pacôme Thiellement 1er janvier 2015

    Freaks, de Tod Browning, est à beaucoup d’égards – et entre beaucoup d’autre choses – un anti-« Exhibit B » : là où la récente performance de Brett Bailey réduit des sujets humains au rang de simples objets d’exhibition, de pures victimes passives et silencieuses, Browning s’est intéressé à de réels « phénomènes de foire », qui donnent en spectacle leur anomalie, mais aussi les talents singuliers que chacun-e a développés, et il l’a fait surtout avec une empathie et une intelligence qui lui ont permis de... les (...)

  • Les premiers éléments

    Ou comment on construit le « grand danger » du « terrorisme »

    Depuis quelques jours, les rangs se resserrent autour de Manuel Valls. Le premier ministre a affirmé que « jamais nous n’avons connu un aussi grand danger en matière de terrorisme ». Mais quel danger ? Quel terrorisme ? Plus que bombes, attentats et explosions, plus qu’Al Qaïda, salafistes et islamisme, le signe le plus sûr de la menace terroriste semble être devenu, ces derniers jours, la combinaison de deux mots : « Allah Akbar ». La preuve absolue que le plus grand danger menaçant la France (...)

  • Avec des vampires

    Un conte de Noël, qui est aussi une autobiographie transsexuelle

    par Lizzie Crowdagger 23 décembre 2014

    Afin d’avancer dans son parcours transsexuel, Cassandra décide de se procurer des hormones de manière illégale, sans se douter que l’association lesbienne à laquelle elle s’adresse sert en fait de couverture à un gang de motardes surnaturelles. A travers un univers fantastique mêlant vampires, loups-garous et sorcellerie, « entre Buffy, True Blood et Sons Of Anarchy », selon les mots de l’auteure, « mais avec plus de gouines », le roman de Lizzie Crowdagger, Une autobiographie transsexuelle avec des (...)

  • Sans l’avoir vu

    Questions et remarques sur l’affaire Exhibit B et quelques autres

    par Faysal Riad 17 décembre 2014

    Peut-on cracher sur un spectacle sans l’avoir vu ? Faut-il forcément s’infliger une fois de plus un moment pénible – comme le serait à l’évidence, par exemple, la visite de la performance Exhibit B – pour avoir le droit de dire que ce qui se présente de façon manifeste comme nul, bête et méchant sera très probablement, après expérience, effectivement bête, nul et méchant ? « Vous ne pouvez pas dire tant que vous n’avez pas vu ». À l’appui de cette thèse profondément stupide, mais un peu séduisante, on peut (...)

  • #BoycottHumanZoo

    Le racisme s’invite au musée / A la culture de notre servitude

    par Mrs Roots, Po Lomami 17 décembre 2014

    Après les nombreuses discussions sur le net et les articles éparses et discrets sur le sujet, Po Lomami et Mrs Roots ont décidé de rédiger cet article sur Exhibit B, publié en deux parties sur leurs sites respectifs, Mrs Roots et Equimauves. Nous le reproduisons ici avec l’amicale autorisation des auteures. Nous devons l’avouer, il nous a fallu un moment. Il nous a fallu un long moment, les pas traînants, pour accepter de prendre le temps de nous asseoir, de regarder droit dans les yeux ce qui est (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...