Derniers articles

Le sexisme ? Pas de ça chez nous !

Réflexions sur un féminisme à deux vitesses
par Rokhaya Diallo
27 février 2015

Le 3 mars prochain a lieu dans une salle du 20ème arrondissement un débat intitulé “Violences sexistes : pas de ça chez nous ?”. Ce débat ayant été censuré par la maire Frédérique Calandra en raison de la présence de Rokhaya Diallo, dont le féminisme a au passage été mis plus qu’en doute, il nous a semblé opportun de republier sa remarquable contribution – celle de Rokhaya bien entendu, pas celle de Calandra ! – à un ouvrage collectif féministe consacré à l’affaire DSK. Cela d’autant plus que la proximité de (...)

Lire la suite de Le sexisme ? Pas de ça chez nous !
  • Exils : prix de la mise en scène... du préjugé colonial

    À propos d’un film de Tony Gatlif

    par Djamila Bechoua 11 janvier 2005

    La production cinématographique porte la marque de l’air du temps ! Exil, de Tony Gatlif, en est une belle illustration. Zano, fils de pied noir orphelin pousse Naïma, « beurette » désoeuvrée dans toute sa splendeur, à entreprendre un voyage à la rencontre de l’Algérie, le pays que leurs parents ont du quitté un jour. Le film reprend a rebours la route de l’exil. Lors de la projection à Cannes, le cinéaste a précisé, « je n’ai pas eu la prétention de faire un film sur l’Algérie, car je ne connais pas ce (...)

  • Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis

    Réflexions sur le cas Alain Soral (Première partie)

    par Fatiha Kaoues, Pierre Tevanian 9 décembre 2004

    Auprès des chaînes de télévisions les plus racoleuses, qu’il courtise et qui lui prêtent une oreille complaisante, Alain Soral s’est forgé à peu de frais une image de contestataire et de provocateur. Mais la provocation est un art qui requiert une certaine subtilité, et la réflexion de Soral ne brille guère par sa sophistication - et encore moins par son originalité. Loin de bousculer les convenances ou un quelconque ordre établi, Soral surfe au contraire sur la vague du populisme le plus outrancier, et (...)

  • Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis

    Réflexions sur le cas Alain Soral (Deuxième partie)

    par Fatiha Kaoues, Pierre Tevanian 9 décembre 2004

    Première partie Homophobie Au « macho » qu’il réhabilite, en tant qu’ « homme qui respecte sa mère, qui protège sa femme et se sent responsable de ses enfants », Alain Soral oppose « les demi-fiottes d’aujourd’hui » . Cette élégante formule nous conduit à évoquer l’homophobie maladive d’Alain Soral. L’écrivain stigmatise en effet la communauté homosexuelle, surtout masculine , chez qui il déplore « le refus de côtoyer l’ "autre" radical qu’est la femme », et donc le « repli narcissique ». Une analyse qui là (...)

  • Soutenez la FASTI

    Appel pour sauver la FASTI, en grande difficulté financière

    21 novembre 2004

    La FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés), après quarante ans d’existence et de luttes aux côtés des personnes étrangères, risque aujourd’hui de disparaître. Alors que les attaques envers les personnes immigrées sont de plus en plus fortes, que les politiques européennes sur l’immigration vont toutes dans le sens d’un renforcement de la fermeture de l’Europe, les associations qui agissent pour la défense des personnes immigrées ne sont pas épargnées par ces coups (...)

  • Vendredi 5 novembre, un triple Conseil de discipline a exclu de manière expéditive Jasvir, Ranjit et Bikramjit, élèves au lycée Louise Michel. Le Collectif Une école pour tou-t-es tient à remercier les 500 élèves qui ont manifesté leur solidarité avec leurs camarades en signant une pétition demandant au Conseil de discipline de se prononcer contre l’exclusion. La pétition a été remise par des élèves aux membres du Conseil de discipline. Mais la voix des élèves n’a pas été entendue. Les arguments des (...)

  • Le " violon tzigane " et les Roumains au violon

    À propos de quelques stéréotypes sur les "gens du voyage"

    par Caroline Damiens 15 novembre 2004

    La mode des concerts est à la musique tzigane. On y chante, paraît-il, la liberté et l’amour du voyage. Mais la réalité du métro est faite de joueurs d’accordéon qui massacrent toujours les mêmes airs pour gagner quelques pièces jaunes que le voyageur RATP rechigne souvent à donner. Y aurait-il deux réalités, celle des tziganes qui ont réussi et dont les disques se vendent à la FNAC, et celle de ceux qui rament dans les rames à essayer de vivre de leur art ? Ou bien ces derniers sont-ils simplement en (...)

  • Un rassemblement a été organisé dans l’urgence par le collectif Une école pour tous/93 Nord trois jours à l’avance, lorsque nous avons appris la date du conseil de discipline des trois élèves sikhs du lycée Louise Michel de Bobigny (vendredi 5 novembre) - convoqué en vue d’exclure définitivement ces élèves au seul motif qu’ils refusent d’enlever un turban discret dont ils se coiffent. Une cinquantaine de personnes ont assisté à ce rassemblement hier, jeudi 4 novembre dce 16H à 18H30. Les élèves, qui (...)

  • Rassemblement contre une exclusion à Bobigny jeudi 4 novembre

    Non à l’exclusion Jasvir, Bikramjit et Ranjit (élèves au lycée Louise Michel) à cause d’un morceau de tissu !

    Au lycée Louise Michel de Bobigny, trois élèves sikhs sont convoqués pour un conseil de discipline le vendredi 5 novembre, où ils risquent d’être exclus définitivement . Leur seul " tort " : ils portent un turban discret sur les cheveux et ne veulent pas le retirer ! L’éducation est un droit pour tous et toutes ! Il ne doit pas être remis en cause pour un morceau de tissu ! Qu’on soit sikhs, musulman(e)s, chrétiens, juifs, athées... porter un turban, un bandeau ou un bandana n’est pas un crime ! (...)

  • Le repli communautaire : un concept policier

    Analyse d’un rapport des Renseignements Généraux sur les « quartiers sensibles »

    par Sylvie Tissot 29 octobre 2004

    Un « plan Marshall pour les banlieues », une « loi anti-ghetto », « pour en finir avec les grands ensembles » : les idées audacieuses et les grands projets n’ont jamais manqué, depuis le début des années 1990, pour remédier au problème des quartiers dits sensibles. L’absence de moyens pour mettre en œuvre un tel programme est régulièrement dénoncée. Mais le problème ne réside pas seulement dans cette hypocrisie qui consiste à afficher des bonnes intentions, non suivies d’actes. C’est surtout le fait que ces (...)

  • Sœur Caroline est de retour

    A propos des dernières affabulations de Caroline Fourest

    par Pierre Tevanian 25 octobre 2004

    Caroline Fourest, rédactrice en chef de la revue Prochoix et co-auteure, avec Fiammetta Venner d’un fort mauvais livre sur "les intégrismes religieux", est désormais fameuse pour sa remarquable capacité de mensonge. Certains la surnomment même "la Marie Léonie de l’IMA", depuis qu’elle a inventé de toutes pièces un "traquenard" et une agression "raciste, sexiste et homophobe" organisés contre sa personne et celle de sa collaboratrice Fiammetta Venner par l’IMA (Institut du Monde Arabe) et le (...)

... | 1120 | 1130 | 1140 | 1150 | 1160 | 1170 | 1180 | 1190 | 1200 | ...