Derniers articles

Le soliloque du dominant

Quelques réflexions sur les affaires Polanski et Mitterrand
par Mona Chollet
20 janvier 2017

L’arrestation de Roman Polanski à Zurich, le 26 septembre 2009, et l’exhumation de l’affaire pour laquelle il reste poursuivi par la justice américaine, auront été l’occasion pour un nombre assez effarant de commentateurs – et de commentatrices – de démontrer une fois de plus à quel point leur vision de l’érotisme se passe aisément de cette broutille que représente, à leurs yeux, la réciprocité du désir féminin (on se contente en général de parler de « consentement », mais plaçons la barre un peu plus haut, (...)

Lire la suite de Le soliloque du dominant
  • Le cambouis sous les ongles

    Le Nouvel Observateur et la classe ouvrière

    par Le Plan B 18 décembre 2006

    Attaquant Laurent Fabius, en campagne pour l’investiture socialiste, le magazine alors dirigé par Laurent Joffrin explique : « Cramponné au projet socialiste comme un syndicaliste au Code du Travail, le député de Seine-Maritime a déroulé sans surprise son argumentaire. Pouvoir d’achat, nationalisations, services publics... Ça sent la fédé ouvrière et le cambouis sous les ongles. » [1] Le journaliste voulait écrire : « les ouvriers qui puent », mais Joffrin lui a rappelé qu’il travaillait dans un (...)

  • Guet-apens médiatique

    À propos des « agressions contre les forces de l’ordre, à l’automne »

    par Sylvie Tissot 10 décembre 2006

    La loi, dite de « prévention de la délinquance », qui vient d’être votée en première lecture à l’Assemblée nationale, prévoit la création d’une nouvelle infraction : le « guet-apens » ou « embuscade » contre les forces de l’ordre. Il s’agirait, selon Le Monde du 6 décembre 2006, d’« une mesure réclamée par le ministre de l’intérieur [Nicolas Sarkozy] après plusieurs agressions contre les forces de l’ordre, à l’automne ». Ce n’est qu’un petit bout de phrase, dans un article qui certes n’oublie pas d’évoquer les (...)

  • À propos de « l’Affaire Bruguière »

    Communiqué

    par Survie 30 novembre 2006

    Nous publions ci dessous un comuniqué de l’association Survie, commentant le récent rapport Bruguière, son traitement médiatique et ses conséquences diplomatiques et politiques. Le coeur du litige est l’attentat de 1994 ayant coûté la vie du président rwandais Habyarimana, et servi de prétexte au déclenchement du génocide anti-tutsi. L’association Survie revient sur cet épisode et dénonce son traitement actuel : faux scoops, enquête unilatérale, et surtout contre-feu médiatique occultant, derrière la (...)

  • Billy Wilder et la domination masculine

    Une interprétation du film Ariane (Love in the afternoon), de Billy Wilder, 1957

    par Faysal Riad 27 novembre 2006

    Gangsters, flics, agents secrets, cow-boys, shérifs... nombreuses sont les figures viriles mises en scène et valorisées par le cinéma en général et les films américains en particulier. Beaucoup de grands classiques réalisés par Ford, Walsh ou Wyler, de gros succès commerciaux dans les genres westerns, aventure et autres ont participé à l’élaboration de ce que l’on pourrait considérer comme une figure archétypale structurant l’art cinématographique en général : le héros masculin dominant. Toujours blanc, (...)

  • La faute à Voltaire ?

    Quelques conclusions sur le racisme et la liberté d’expression, à l’issue de « l’affaire des caricatures » et de « l’affaire Redeker »

    par Pierre Tevanian 23 novembre 2006

    Après l’affaire des « caricatures » de Mahomet, l’affaire Redeker est venue reposer la question des rapports entre critique de la religion, racisme et liberté d’expression. J’ai expliqué dans un premier texte (« Dix remarques sur un “collègue” ») ce qui permettait de distinguer le registre de la critique antireligieuse, auquel Robert Redeker est rattaché par ses défenseurs, du registre raciste, auquel se rattachent en réalité ses prises de position. Ceci étant posé, j’aimerais aller plus loin et souligner (...)

  • La « blanche fureur » de Pierre Péan

    À propos du livre de Pierre Péan : Noirs fureurs, blancs menteurs

    Le titre du livre consacré par Pierre Péan au génocide rwandais est à lui seul tout un programme : « Noirs fureurs blancs menteurs ». En quatre mots, ce sont des siècles de vulgate raciste qui sont convoqués au service des thèses révisionnistes de son auteur : un génocide ne saurait être, lorsqu’il se produit en Afrique noire, le résultat de processus sociaux, idéologiques et politiques commandés par un État tout-puissant, armé et soutenu notamment par la France. Il s’explique plutôt par la congénitale « (...)

  • Comme présenté dans l’interview de Jean-François Planchet, Tariq est un être rejeté car inadapté au système Institution Scolaire. Ce livre, édité aux éditions à même le monde reçoit un accueil ému. Bien au-delà du cadre de l’enfance ou de celui de l’institution visée par cet ouvrage. Si l’histoire de Tariq le chameau peut être lue selon une multitude d’angles, celui de l’inadaptation intellectuelle au monde de l’entreprise, ou d’une institution en tant que système, mérite qu’on s’y arrête. Dans l’interview, (...)

  • George Orwell : anticolonialiste et renégat de la classe dominante

    A propos du livre de John Newsinger : La politique selon Orwell

    par Sylvie Tissot 15 novembre 2006

    Homme politique et écrivain anglais, George Orwell est surtout connu du grand public pour deux de ses romans, La ferme des animaux et 1984, et du monde militant pour son engagement dans la guerre d’Espagne en 1936. La biographie passionnante de George Orwell paru récemment aux éditions Agone laisse entrevoir une trajectoire sociale, politique et intellectuelle bien plus riche. On n’évoquera ici que deux de ses aspects, les moins connus sans doute, et en premier lieu l’engagement anticolonialiste (...)

  • Auteur de La Françafrique et militant actif de l’association Survie, François-Xavier Verschave a été, jusqu’à sa mort en 2005, un adversaire redoutable des réseaux politiques, économiques, militaires et paramilitaires français qui imposent leurs vues et leur joug dans les anciennes colonies d’Afrique. Les éditions Les Arènes publient un recueil de témoignages et de textes intitulé L’homme qui voulait soulever les montagnes. En voici la préface. Il est des insultes qui parfois en disent plus long que bien (...)

  • 50% femme-50% homme

    Domination, émancipation et identités de genre dans Pat and Mike de George Cukor

    par Sylvie Tissot 10 novembre 2006

    Comme beaucoup de films de George Cukor, Pat and Mike (1952) est centré sur un personnage de femme, et raconte l’histoire de son affirmation et de son émancipation, individuelle, affective et sociale. Comme dans d’autres films de Cukor également, à la remise en cause, souvent drôle, de la domination masculine, s’ajoute une contestation non moins joyeuse de l’ordre des genres : en témoigne le couple très étrange (queer) qui se forme au cours du film entre cette universitaire bourgeoise et athlète, Pat, (...)

... | 1120 | 1130 | 1140 | 1150 | 1160 | 1170 | 1180 | 1190 | 1200 | ...