Derniers articles

Quand il s’agit des femmes, y a-t-il vraiment des hommes de gauche ?

Compte-rendu de deux livres sur l’engagement des hommes dans le féminisme
par Sylvie Tissot
24 mai 2016

Même si tous deux abordent la question des hommes engagés dans le féminisme, tout semble, au premier abord, distinguer les livres de Léo Thiers-Vidal et d’Alban Jacquemart . D’un côté un recueil d’une dizaine de textes publiés entre 1996 et 2006 sur des supports essentiellement militants. De l’autre la parution d’une thèse soutenue à l’Ecole des hautes études en sciences sociales en 2011 et réalisée sous la direction de Rose-Marie Lagrave. Sylvie Tissot propose une mise en perspective des deux livres, visant (...)

Lire la suite de Quand il s’agit des femmes, y a-t-il vraiment des hommes de gauche ?
  • Pourquoi il faut retirer le CPE et le CNE

    Eléments d’analyse et argumentaire

    par Pierre Concialdi 5 avril 2006

    1. La flexibilité ne crée pas d’emplois Un des arguments avancés par le gouvernement pour imposer le CPE et le CNE est que davantage de flexibilité pour les entreprises (c’est-à-dire côté salariés davantage de précarité) permettrait de créer des emplois supplémentaires. La flexibilité aurait un effet positif sur le volume global de l’emploi. Il faut d’abord rappeler que les instruments de flexibilité existent déjà avec l’intérim, les CDD, le temps partiel, les stages et contrats aidés. Ces emplois (...)

  • Les couilles de Villepin

    À Propos des raisons profondes qui empêchent le premier ministre de « retirer le CPE »

    Si, en France, des centaines de milliers d’étudiants et de lycéens sont obligés de mettre en péril leur année scolaire pour défendre leur avenir, à qui la faute ? Au « libéralisme » ? Au « capitalisme » ? Certainement. Mais ce n’est pas le libéralisme ni le capitalisme qui poussent Dominique de Villepin à s’enferrer dans une surdité suicidaire... Le capitalisme est assurément en cause : le CPE, après le CNE et tant d’autres réformes, est bien la dernière étape en date d’une vaste entreprise de démantèlement (...)

  • Lettre ouverte à Cavanna, fabricant de haine

    À propos de la dérive sécuritaire de Charlie Hebdo

    par Olivier Cyran 28 mars 2006

    Depuis le référendum sur la Constitution européenne, les émeutes de novembre 2005 et l’ « affaire des caricatures de Mahomet », nul ne peut plus ignorer les dérives réactionnaires, islamophobes et anti-arabes de Charlie Hebdo. La publication opportuniste desdites « caricatures », et surtout le refus obstiné de condamner deux d’entre elles dont le caractère raciste était pourtant évident, a suscité de nombreux commentaires. L’épisode a aussi été l’occasion de rappeler les précédentes dérives de cet (...)

  • Le samedi 4 mars 2006, Chaïb Zehaf, âgé de 42 ans, père de trois enfants, a été froidement abattu par un homme armé en sortant d’un bar situé à Oullins (banlieue lyonnaise). La thèse d’un crime à connotation raciste a été rapidement écartée par les autorités judiciaires. En effet, le procureur de la République de Lyon, Xavier Richard affirmait qu’il n’y avait pas lieu de poursuivre l’assassin (Jean-Marie G.) du chef de circonstances aggravantes de racisme dans sa mise en examen pour homicide volontaire. (...)

  • Ce texte se veut une participation à l’appel à contribution lancé par le collectif Les mots sont importants sur le thème Qu’est-ce que l’égalité ?. Il s’appuie sur des convictions personnelles plus que sur de nombreux auteurs ou références. Il se place dans une perspective qui n’est ni pragmatique ni réaliste mais délibérément utopique. Enfin, il repose sur deux idées principales : l’égalité est une valeur fondamentale et un principe directeur de l’action humaine ; elle n’a de sens réel que si elle se (...)

  • Le gouvernement avance trois objectifs pour le CPE (Contrat Première Embauche) : des créations d’emplois pour les plus jeunes, une meilleure prise en compte des difficultés des entreprises face à l’incertitude, une intégration plus forte des jeunes au marché du travail mais aussi à la vie sociale. Ces objectifs ont-ils des chances d’être atteints ? D’abord, le CPE est-il vraiment un Contrat Pour l’Emploi ? Contrairement à ce que l’on peut souvent lire ou entendre, il n’y a pas de consensus parmi les (...)

  • Cité de laïcité

    Pièce en un acte et une scène unique

    par Lamia Terir 15 mars 2006

    Les élèves entrent. Brouhaha dans la classe. Chacun rejoint sa place, mais reste debout... Le prof : Bonjour à tous. Vous pouvez vous asseoir. Je m’appelle Jacques Lefèbvre. Pour cette année scolaire, vous aurez le plaisir ou peut-être la désillusion de m’avoir comme professeur de français, mais aussi comme professeur principal. Autant vous dire que les questions de discipline seront réglées par mes soins. Je vous conseille donc de rester discrets, de faire preuve d’un travail acharné et de vous (...)

  • Nouvelles Questions féministes aborde dans sa dernière livraison une question centrale pour la recherche et la lutte féministes : l’imbrication des divers systèmes d’oppression. La nécessité de monter deux numéros sur cette question (le suivant paraîtra à la fin de l’année) nous a été en quelque sorte imposée par le débat qu’a suscité « l’affaire du foulard » en France et la mise en place d’une loi interdisant aux élèves de porter tout signe religieux « ostentatoire » dans les écoles publiques. Sous une (...)

  • Non au projet de loi « CESEDA » sur l’immigration !

    Pétition contre une loi liberticide

    11 mars 2006

    La nouvelle réforme du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) conduit à une négation radicale des droits fondamentaux de la personne. Elle restreint encore plus radicalement le droit au séjour pour les familles, les conjoints, les enfants, de toutes celles et ceux qui construisent leur vie en France. Elle entérine la quasi-disparition de cet outil d’" intégration " qu’était la carte de résident. Elle s’attaque au séjour des malades étrangers. Si ce projet est (...)

  • Y a-t-il un « racisme anti-blanc » ?

    Oppression raciste et « racisme » des opprimés : une différence de nature

    par Sadri Khiari 10 mars 2006

    Bien des « Français d’origine française » - des Blancs - peuvent se sentir agressés par mon propos. Et je le regrette. Il n’est nullement dans mon intention, pas plus que dans celle du Mouvement des indigènes, de suggérer une culpabilité collective. Cependant, le fait de se sentir ainsi agressés ne révèle-t-il pas un problème ? Lorsqu’il est dit qu’un individu qui consomme et travaille, participe à la reproduction du capital, qu’il le veuille ou non, qu’il soit de droite ou de gauche, cet individu se (...)

... | 1120 | 1130 | 1140 | 1150 | 1160 | 1170 | 1180 | 1190 | 1200 | ...