Derniers articles

Du hijab au burkini en passant par le niqab : les dessous d’une obsession française

Retour sur deux décennies de persécutions
par Pierre Tevanian
26 août 2016

Mars 2004 : loi sur les signes ostensibles, interdisant le port du foulard à l’école publique. Septembre 2010 : loi anti-burqa. Avril 2011 : offensive de Luc Chatel contre les mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires ; « débat sur la laïcité » et « 26 propositions » de l’UMP légalisant notamment la discrimination à l’embauche contre les femmes portant le foulard, y compris dans le secteur privé… Janvier 2012 : loi « anti-nounous » (interdisant le voile dans les crèches et les garderies), adoptée (...)

Lire la suite de Du hijab au burkini en passant par le niqab : les dessous d’une obsession française
  • Une expression commence à se banaliser dans les médias et chez certains politiciens : c’est celle d’« émigration illégale ». On l’emploie beaucoup depuis quelques jours, à propos de ces Africains qui, par le désert puis par la mer, tentent de traverser l’inconnu pour rejoindre les rivages européens. La notion d’« émigration illégale » nous alarme, pour les lendemains maléfiques qu’elle paraît annoncer. Elle n’est pas nouvelle puisque déjà Le Monde titrait le 23 juin 2003 : « Les Quinze ne sanctionneront pas (...)

  • Sœur Caroline et Frère Jean-Louis

    Retour sur la brillante ascension de Caroline F, 31 ans, sérial-menteuse

    par MRASC 3 juin 2006

    Juin 2006 : Soeur Caroline vient d’être distinguée par le Gotha médiatique et politicien en recevant, des mains du grand philanthrope Jean-Louis Debré, le « prix du livre politique de l’Assemblée nationale ». Retour sur un parcours admirable. Comment la présenter ? Animatrice de la revue et du site Prochoix et auteure de livres politiques, Soeur Caroline est une « super-héroïne » - disons : la Wonder-Woman de « l’universalisme à la française » et du combat contre « l’obscurantisme musulman ». C’est aussi (...)

  • Un séisme prévisible

    Le Pen au second tour

    par Pierre Tevanian 2 juin 2006

    À l’heure où Ségolène Royal, candidate annoncée à l’élection présidentielle de 2007, reprend à la droite la plus dure ses thèmes de campagne (l’insécurité comme priorité nationale) et son programme (la répression, l’encadrement militaire des jeunes dès leur première "déviance", la stigmatisation et l’humiliation de leurs parents), tandis que le porte-parole du FN Carl Lang salue à juste titre les progrès de la "lepénisation des esprits", tandis que Nicolas Sarkozy applaudit et se frotte les mains, il nous a (...)

  • Une échauffourée dans la guerre des civilisations

    À propos d’un comuniqué du groupe Femmes Solidaires

    Dans le communiqué qui suit, le Collectif des Féministes Pour l’Egalité revient, à partir d’un épisode survenu au Forum Social Européen d’Athènes, sur l’usage très particulier qui est fait en France des mots « intégriste » et « pro-voile »... S’il faut en croire une dépêche de l’AFP en date du 5 mai 2006, l’association Femmes solidaires a déclaré cesser sa participation au Forum Social Européen d’Athènes. Le fond du problème, semble-t-il, réside dans le fait que Femmes Solidaires refuse catégoriquement la (...)

  • Au-delà du voile et de la laïcité

    Bilan de trois ans de controverses

    par Catherine Samary 1er juin 2006
  • La preuve par la Djellaba

    À propos d’un fait divers

    par Laurent Lévy 17 mai 2006

    La radio s’est fait, le 15 mai 2006, l’écho d’un fait divers : au Maroc, un touriste français est victime d’un meurtre. Il est arrêté. Mais un différend s’installe sur les motivations, donc sur le caractère, du crime. L’accusation, nous dit-on, a conclu à l’acte d’un déséquilibré. La famille de la victime, par la voix de son avocat français, conclut au geste d’un islamiste fanatique, voulant s’en prendre à un touriste non-musulman. Elle en veut pour « preuve » (sic) le profil du meurtrier : un jeune homme (...)

  • Contre l’anti-homophobie sélective

    Sexisme et homophobie : le traitement médiatique et ses impasses (Deuxième partie)

    C’est à la lumière de cette histoire des " Ni putes ni soumises " qu’il faut envisager la médiatisation des violences homophobes. Comme dans le cas des violences sexistes, on ne peut que se réjouir de voir sortir ces violences de l’invisibilité. Mais comme dans le cas précédent, il existe des logiques médiatiques et politiques (ou plutôt politiciennes) qu’il vaut mieux ne pas méconnaître car elles risquent de faire jouer à cette médiatisation un rôle très pervers. Première partie En effet, plutôt (...)

  • Le garçon arabe comme bouc-émissaire

    Sexisme et homophobie : le traitement médiatique et ses impasses (Première partie)

    À l’occasion de la journée contre l’homophobie, nous republions ce texte, publié une première fois en mai 2004 Pour avoir longtemps combattu cette posture homophobe distinguée qui consiste à tolérer les homosexuel-le-s tant qu’ils demeurent dans la " discrétion ", nous ne pouvons que nous réjouir de la phase de médiatisation importante qui semble s’ouvrir sur les violences faites aux homosexuel-le-s, à l’occasion d’une agression homophobe atroce à Lille. Pour la même raison, on ne pouvait que se (...)

  • Homophobie, judéophobie, islamophobie : mêmes combats

    Manifeste pour l’égalité de traitement, contre la concurrence des victimes et pour la convergence des luttes minoritaires

    par Dix-sept signataires 17 mai 2006

    Le texte qui suit, paru initialement en mai 2004, le texte qui suit est hélas toujours d’actualité. Ses signataires sont mentionnés en bas de page. En tant que militant-e-s pour la liberté de choix et la complète égalité de traitement des hommes et des femmes dans tous les domaines et à tous les niveaux, nous considérons que l’islamophobie, la judéophobie, l’arabophobie, la négrophobie, et toutes les formes de xénophobie, sont des fléaux qui doivent au même titre, et pour les mêmes raisons, être (...)

  • La colonie pénitentiaire pour enfants

    Quelques rappels historiques sur l’enfermement des mineurs

    par Alexis Violet 10 mai 2006

    En hommage à Alexis Violet, qui vient de disparaître, nous publions ce texte qu’il avait écrit en 2002 pour le livre collectif La fabrique de la haine. Lionel Jospin était alors Premier ministre, Daniel Vaillant ministre de l’Intérieur, et l’on parlait de « sauvageons » plutôt que de « racailles » ou de « voyous », mais déjà la surenchère sécuritaire était lancée, et déjà l’idée barbare de réouvrir des lieux d’enfermement et de « redressement » pour mineurs était remise à l’ordre du jour. Le climat politique (...)

... | 1120 | 1130 | 1140 | 1150 | 1160 | 1170 | 1180 | 1190 | 1200 | ...