Derniers articles

Vous avez dit « toxique » ?

Réflexions critiques d’un travailleur social
par Pascal Seynave
5 février 2016

Les mots sont importants et plus encore dans le champ des interventions des travailleurs sociaux. En effet les mots que l’on va poser sur les usagers et leurs situations vont toujours influer sur leur devenir. De plus ces mots seront donnés à voir et constitueront la façade visible de notre travail, laissant dans l’ombre la réalité de nos efforts et de notre investissement. Dans ma pratique professionnelle déjà longue de travailleur social et de formateur, qui allie l’action sur « le terrain », la (...)

Lire la suite de Vous avez dit « toxique » ?
  • « Bon vent ! »

    Malek Boutih et son double

    Le 6 juin 2003, dans les colonnes du Figaro, un observateur avisé dénonçait l’instrumentalisation par le Parti socialiste de quelques « figures » de « Français issus de l’immigration », promues dans un rôle de figuration et de légitimation dans les instances nationales du Parti : « A Dijon, lors de son Congrès, le Parti socialiste a démontré sa volonté d’intégration en désignant dans son conseil national entre 15 et 20% de personnes d’origine étrangère, parmi lesquelles le troisième président de (...)

  • Évidences et « gros concepts »

    Quelques remarques sur un sermon d’Alain Duhamel

    par Pierre Tevanian 15 septembre 2005

    Le texte qui suit est extrait du Voile médiatique, paru en 2005 aux Editions Raisons d’agir , et qui revient sur la construction politique et médiatique d’un faux débat : « le voile à l’école » (la table des matières du livre est indiquée au bas de cette page). La tournure abstraite et idéologique qu’a prise le « débat sur le voile » transparaît de manière très nette dans une chronique d’un célèbre éditorialiste « multimédia » : Alain Duhamel. Publiée le 26 novembre 2003 dans Libération, cette chronique (...)

  • Des exclusions invisibles

    À propos du traitement médiatique de l’exclusion des élèves "voilées"

    par Pierre Tevanian 15 septembre 2005

    L’exclusion, qui a été le point aveugle de toute la période de “débat” sur “le voile islamique“ et son interdiction à l’école, est devenue une réalité lors de la rentrée scolaire 2004. Mais cette réalité est demeurée largement méconnue du grand public, car elle a été recouverte d’une immense chape de silence et d’invisibilité Lorsqu’en septembre 2004 a lieu la rentrée scolaire, la loi interdisant le port du voile à l’école est désormais votée, des centaines d’élèves portant un foulard y sont soumises, et nombre (...)

  • « Politique des espaces urbains. Penser, classer, administrer la pauvreté »

    Un numéro de la revue Actes de la recherche en sciences sociales

    par Franck Poupeau, Sylvie Tissot 14 septembre 2005

    Le numéro 159 de la revue Actes de la recherche en sciences sociales vient de paraître. Intitulé « Politique des espaces urbains. Penser, classer, administrer la pauvreté », il a été coordonné par Sylvie Tissot et Franck Poupeau. Le texte qui suit présente le numéro, il est suivi d’un résumé des cinq principaux articles. Comment analyser les politiques urbaines et leurs recompositions les plus récentes ? Un certain nombre de travaux portent depuis quelques années un regard plus critique sur les (...)

  • Le corps d’exception et ses métamorphoses (Deuxième partie)

    Réflexions sur la discrimination raciste

    par Pierre Tevanian 14 septembre 2005

    Après avoir distingué les trois principaux modes d’existence d’un " corps d’exception " (corps invisible, corps infirme, et corps furieux), correspondant à diversesmodalités du racisme ( le mépris, le paternalisme, la phobie), il reste à comprendre comment, dans la représentation sociale, un corps d’exception passe d’un mode d’existence à un autre : comment un corps invisible devient visible, et comment un corps infirme devient un corps furieux. Première partie Tout d’abord, il convient de préciser (...)

  • Le corps d’exception et ses métamorphoses (Première partie)

    Réflexions sur la discrimination raciste

    par Pierre Tevanian 14 septembre 2005

    Les réflexions qui suivent sont issues d’un travail engagé, depuis 2001, dans le cadre du séminaire de Sidi Mohammed Barkat, " Les fondements de la violence politique " , autour de la situation singulière de l’immigré et du " jeune " issus de la colonisation, situation que j’ai nommée " corps d’exception ". Ce concept, emprunté à Sidi Mohammed Barkat, provient d’une analyse de la situation du colonisé algérien, et de la manière dont des discours et des dispositifs juridiques d’exception ont construit et (...)

  • Ndella ne renoncera pas, nous non plus !

    Pétition de soutien

    13 septembre 2005

    À l’heure où de multiples dysfonctionnements dans les pratiques policières sont pointés du doigt, à l’heure où la politique du mépris envers les démunis prévaut sur les politiques de dignité sociale, nous avons appris avec consternation le traitement infâmant dont a fait l’objet une jeune femme enceinte dans un poste de police d’Antony (92). Ndella P. habite avec son époux et leurs deux enfants un petit deux-pièces provisoire dans la résidence universitaire d’Antony. Elle se bat depuis des années afin (...)

  • La parole confisquée (Cinquième partie)

    Le formulaire de l’enquête d’opinion sur les élèves et l’interdiction du voile

    par Pierre Tevanian 18 août 2005

    Voici, afin que chacun puisse s’assurer de la rigueur de l’enquête menée au lycée Eugène Delacroix à propos du foulard islamique, de sa possible interdiction et de ce qu’en pensent les élèves, le formulaire qui a servi à recueillir les réponses. Chacun pourra constater qu’il n’y a pas d’imposition de problèmatique dans les deux premières questions, consacrées à l’école en général. Chacun pourra ensuite constater que la formulation des questions a été honnête et non orientée, en donnant aux élèves tous les (...)

  • La parole confisquée (Quatrième partie)

    Les résultats complets de l’enquête auprès des élèves d’un lycée de Saint-Denis

    par Pierre Tevanian 17 août 2005

    Cette enquête a été menée début décembre 2003 auprès de 125 élèves du lycée Eugène Delacroix, à Drancy, en Seine-Saint Denis. L’établissement comptait alors près de 2000 élèves, garçons et filles, parmi lesquels une dizaine de filles portant le foulard. Une seule des classes sondées comptait dans ses rangs une de ces élèves « voilées ». Cinq classes ont été sollicitées, de filières diverses : bac professionnel, bac technique, littéraire, scientifique et sciences économiques et sociales. Troisième partie L’enquête (...)

  • À quoi sert « la victimisation » ?

    Quelques éclaircissements sur un concept piégé

    par Christophe Gaudier 16 août 2005

    Tout mouvement social ou politique doit à ses début répondre à un certains nombres d’accusations de la part de ses adversaires et à un certain nombres d’injonctions venant de ses « amis ». Les « indigènes de la République ». n’y ont pas échappé. Parmi les griefs qui leur ont été faits, il y a eu celui de la « victimisation ». Sur le mode accusatoire : « Vous faites de la victimisation ! », sur le mode de l’injonction : « Prenez garde à ne pas faire de victimisation ! ». Il est toujours tentant de se défendre (...)

... | 1140 | 1150 | 1160 | 1170 | 1180 | 1190 | 1200 | 1210 | 1220 | ...