Derniers articles

« Laissez en repos cette enfant »

Céline, Julie et les fantômes
par Jean Delmas
25 février 2018

Résistant, militant communiste et anticolonialiste (signataire du manifeste des 121), enseignant et critique de cinéma, Jean Delmas est aussi le co-fondateur de la Fédération française des ciné-clubs et de la revue Jeune cinéma. C’est dans cette revue qu’en 1974 il a publié ces réflexions critiques, à l’enthousiasme communicatif, sur le film de Berto, Rivette & Co : Céline et Julie vont en bateau. Il en souligne l’une des dimensions essentielles : à côté de l’émancipation féminine, celle de (...)

Lire la suite de « Laissez en repos cette enfant »
  • À l’heure où est annoncée une loi visant la prohibition des « signes religieux ostensibles » à l’école et où des manifestations ont lieu pour exprimer l’inquiétude que suscite cette loi, le collectif unitaire « Une Ecole pour tou-te-s, contre les lois d’exclusion » tient à préciser certains points. Nous nous sommes constitués en collectif regroupant des forces laïques, féministes et démocratiques pour réagir ensemble face à un projet de loi d’exclusion et nous y opposer au nom du combat pour la liberté et (...)

  • Quelques remarques sur Tirs croisés (Première partie)

    Lecture critique du livre de Caroline Fourest et Fiammetta Venner

    par Sadri Khiari 19 janvier 2004

    Qu’est-ce qui fait qu’un livre mérite qu’on en parle ? Si c’est le sérieux et la rigueur conceptuelle alors Tirs croisés. La laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman, co-écrit par Caroline Fourest et Fiammetta Venner , les fondatrices de la revue Prochoix, ne justifie pas qu’on s’y arrête. Si c’est l’originalité de la thèse, l’étrangeté du propos, la pertinence de l’argumentation, ou tout bonnement sa capacité à stimuler la réflexion, dans ce cas, on fait bien de se taire. Si un livre suscite (...)

  • Quelques remarques sur Tirs croisés (Deuxième partie)

    De la nocivité supérieure de l’islamisme selon Caroline Fourest et Fiammetta Venner

    par Sadri Khiari 19 janvier 2004

    " Il serait faux d’affirmer, écrivent les fondatrices de Pro-choix, que l’intégrisme musulman ne présente pas un risque accru. L’islamisme occupe effectivement la pole position chez les intégristes. Il est actuellement le mieux placé pour exercer ses diktats et terroriser ceux qui lui résistent. Mais cette force n’est pas liée à une différence de fond avec ses homologues juif et chrétien. (.) Ce surcroît de nocivité n’a rien à voir avec la religion mais avec l’instrumentalisation de la religion. "(404) (...)

  • La République à l’épreuve du voile

    Retour sur un concept équivoque

    par Pierre Tevanian 12 janvier 2004

    Tout le monde ou presque, en France, aime la République, même Bruno Mégret, et son Mouvement National Républicain. Mais tout le monde ne voit pas la République de la même manière... Pour une grande partie de la classe politique, qui déborde malheureusement les cercles lepénistes et mégrétistes, le mot République est devenu, comme le disait récemment Mona Chollet sur le site Périphéries, une manière distinguée de dire "la France moins les Arabes". Pour d’autres, au contraire, l’attachement aux "valeurs (...)

  • ProChoix : le choix de la calomnie (Deuxième partie)

    À propos d’un tissu de mensonges intitulé "Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile"

    par Pierre Tevanian 6 janvier 2004

    Comme dans la première partie de ce texte, le communiqué mensonger de ProChoix est reproduit en caractères gras, entrecoupé des commentaires de Pierre Tevanian, apportant les éléments objectifs qui permettent de réfuter les accusations mensongères qu’il contient. Après Ni putes ni soumises (13), Sami Naïr, Malek Boutih, Elisabeth Roudinesco ou encore Patrick Weil (tous pris pour cibles sur son site "Les Mots sont importants"), ProChoix figurait visiblement sur son agenda (14)... A croire que tous les (...)

  • ProChoix : le choix de la calomnie (Première partie)

    À propos d’un tissu de mensonges intitulé "Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile"

    par Pierre Tevanian 5 janvier 2004

    Fiammetta Venner et Caroline Fourest, animatrices de la revue ProChoix, ont diffusé sur internet un communiqué de deux pages intitulé " Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile ", qui est, sans exagération, un tissu de mensonges : une trentaine de contre-vérités en moins de deux pages ! Pour perdre le moins de temps possible, Pierre Tevanian a choisi de ne pas exprimer ce que lui inspirent les procédés de ces deux personnes, et de ne pas s’interroger sur leurs motivations. Il se contente donc de (...)

  • Salir un homme

    Que se passe-t-il à ProChoix ?

    par Xavier Ternisien 5 janvier 2004

    Xavier Ternisien, journaliste au Monde, réagit ici aux attaques dont il est victime de la part de Caroline Fourest dans le numéro 26 de la revue ProChoix, et qui se fondent sur des "informations" pour le moins douteuses. Face aux attaques dont je suis l’objet depuis un peu plus d’un an, j’ai pris jusqu’ici le parti de rire. Qu’importe si toutes les semaines, dans Marianne, Jean-François Kahn me taxe de "communautarisme". Qu’importe si Jack-Alain Léger, auteur de Tartuffe fait ramadan, me qualifie (...)

  • Laïcité : liberté, égalité ?

    Le point de vue d’une élève portant le voile

    par Zahra Ali 1er janvier 2004

    Zahra Ali, lycéenne et élue au Conseil de la vie lycéenne de Rennes, fait part dans ce texte de son expérience du rejet, pour cause de foulard, et des raisons de fond qui la poussent à refuser la loi qui est anoncée et qui vise à interdire le port de signes religieux "ostensibles" dans les établissements scolaires. L’instruction doit être ouverte à tous sans aucune distinction, l’école doit enseigner le respect et être elle-même respectueuse. Il est inadmissible qu’une loi puisse légitimer l’exclusion (...)

  • Éclaircissements (Première partie)

    Un point de vue féministe sur le voile, refusé par la revue Prochoix

    par Pierre Tevanian 14 décembre 2003

    Ce texte a été rédigé en vue d’une publication dans le numéro 26 de la revue Prochoix, publication dont le principe a dans un premier temps été acceptée par la revue. Je reviens, dans un court texte intitulé "Pieux mensonges", sur le processus qui a finalement abouti à sa non-publication. Les passages cités entre guillemets dans les lignes qui suivent sont, sauf mention contraire, des extraits du texte de Caroline Fourest et Fiammetta Venner auquel je réponds (et qui est paru en juin 2003 dans le (...)

  • Éclaircissements (deuxième partie)

    Un point de vue féministe sur le voile refusé par la revue Prochoix

    par Pierre Tevanian 14 décembre 2003

    La fille voilée n’est pas responsable des viols collectifs Dans le texte de Fiammetta Venner et Caroline Fourest, l’argument le plus blessant, et surtout le plus dangereux, est sans doute celui selon lequel " accepter le voile, ce serait montrer du doigt les non-voilées ", voire " participer d’un raisonnement " qui aboutit à " justifier les viols collectifs de jeunes filles non voilées au motif qu’elles sont impudiques ". Tout d’abord, ce qui est affirmé ne va pas de soi : sur la totalité des viols (...)

... | 1410 | 1420 | 1430 | 1440 | 1450 | 1460 | 1470 | 1480 | 1490 | ...