Du hijab au burkini : les dessous d’une obsession française

Retour sur deux décennies de persécutions
par Pierre Tevanian
12 juillet 2019

Mars 2004 : loi sur les signes ostensibles, interdisant le port du foulard à l’école publique. Septembre 2010 : loi anti-burqa. Avril 2011 : offensive de Luc Chatel contre les mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires. Janvier 2012 : loi « anti-nounous » (interdisant le voile dans les crèches et les garderies), adoptée en première lecture par un sénat socialiste... Juillet 2016 : campagne (...)

lire la suite
  • Le philosophe, le Député-Maire et les irrécupérables (Deuxième partie)

    Quand Jacques Heuclin, élu socialiste, justifie l’impunité d’un homicide policier

    par Pierre Tevanian 3 août 2004

    Le texte intégral de la lettre ouverte de Jacques Heuclin ici commentée est publié en annexe dans cette rubrique
    Première partie
    11. Le pire moment de sa lettre est sans doute celui où Jacques Heuclin affirme qu’il y a dans sa commune une dizaine de jeunes "totalement irrécupérables".
    Admettons qu’il y a dans sa ville une dizaine de jeunes qui, pour reprendre ses propres termes, volent, agressent, menacent et intimident, ce qui est effectivement condamnable ; mais de là à prononcer un mot (...)

  • Le philosophe, le Député-Maire et les irrécupérables (Troisième partie)

    Quand Jacques Heuclin, élu socialiste, justifie l’impunité d’un homicide policier

    par Pierre Tevanian 3 août 2004

    Le texte intégral de la lettre ouverte de Jacques Heuclin, ici commentée, figure en annexe dans cette rubrique.
    Première partie
    Deuxième partie
    20. Jacques Heuclin me fait dire, ou "sous-entendre", ou vouloir "faire croire", que Pascal Hiblot a commis un crime raciste, et il rétorque que Pascal Hiblot n’a sans doute pas vu le faciès du conducteur.
    Le problème, à nouveau, est que jamais je n’ai prétendu que Pascal Hiblot avait délibérément abattu Youssef Khaïf parce qu’il l’avait identifié comme (...)

  • Cette lettre a été adressée en novembre 2001 à Pierre Tévanian, ainsi qu’au journal Libération, sous le titre "Lettre ouverte à M. Tévanian" . Les 22 points commentés dans cette rubrique sont signalés, entre parenthèses.
    Monsieur,
    Dans un pamphlet absolument démagogique et intolérable, vous vous livrez à une caricature et à des procès d’intention politique qui ne peuvent laisser le citoyen, mais aussi le Maire d’une ville de 35 000 habitants, indifférent.
    Que pour étayer vos belles théories de ces (...)

  • Le génocide arménien et l’enjeu de sa qualification, par Pierre Tévanian

  • Ce texte est issu d’une intervention au colloque "L’époque de la disparition", organisé par Alain Brossat et Jean-Louis Déotte, le jeudi 10 mai 2001 à l’Université de Paris-St Denis. Il a été publié en 2003 dans L’époque de la disparition, II, sous la direction d’Alain Brossat et Jean-Louis Déotte, aux éditions L’Harmattan.
    Deuxième partie
    7. Police ou politique ?
    Ces campagnes, qui ont été un peu partout qualifiées d’opérations de police de la pensée ou du langage, doivent au contraire être (...)

  • "Marie n’est pas coupable !"

    Pour une lecture politique de "l’affaire du RER D"

    26 juillet 2004

    Marie L. doit comparaître ce 26 juillet devant le tribunal correctionnel de Cergy-Pontoise. Elle est accusée de "dénonciation de délit imaginaire". Elle risque 6 mois de prison ferme et 7500 euros d’amende. La controverse juridique sur sa responsabilité personnelle masque le débat de fond qui s’impose au lendemain du déferlement médiatique que nous avons connu.
    Marie L. n’est pas coupable !
    Le véritable responsable est connu ! C’est ce climat raciste qui ne cesse de s’aggraver. L’affaire de Marie en (...)

  • Les collectifs Une école pour tou-te-s/ Contre les lois d’exclusion se sont constitués dans plusieurs villes de France en réaction à la loi interdisant le port de “ signes religieux ostensibles ” à l’école publique. Ils sont autonomes, dans leur organisation interne et dans le choix de leurs moyens d’actions juridiques et/ou politiques, tout en s’inscrivant dans un cadre général de principes et d’objectifs définis dans la présente charte .
    1. Principes
    C’est au nom des principes universels de (...)

  • Le texte qui suit est un tract actuellement diffusé dans le nord de la Seine Saint Denis par le Collectif Une é cole pour tous et toutes / 93 Nord, qui vient de se constituer. Tous les habitants du département qui le souhaitent sont invités à entrer en contact avec le collectif, à l’ adresse indiquée en fin de texte.
    L’émancipation passe par le droit à l’éducation.
    L’école publique ne doit pas choisir son public.
    Élèves, parents, enseignants, rassemblons nous pour empêcher l’exclusion d’élèves (...)

  • Ce que voile le voile... et ce qu’il dévoile

    À propos d’un livre de Saïd Bouamama

    par Pierre Tevanian 30 juin 2004

    Le texte de présentation qui suit constitue la préface du livre de Saïd Bouamama, L’affaire du voile, ou la production d’un racisme respectable, paru en 2004 aux Éditions du Geai Bleu, et que nous recommandons vivement.
    Contrairement à ce qui a souvent été affirmé, notamment à gauche, par toutes celles et ceux qui sentaient confusément le caractère suspect de la campagne menée autour du " voile islamique ", sans pour autant se résoudre à se solidariser avec des jeunes filles voilées, le (...)

  • Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits même les lesbiennes, les gays, les bi, les trans ! Pour l’avoir cru, Noël Mamère est suspendu de ses fonctions de maire. Pour l’avoir cru, Stéphane Chapin et Bertrand Charpentier, mariés le 5 juin à Bègles, sont convoqués devant le tribunal de Bordeaux, le 29 juin.
    Le 5 juin, des gens ont crié : « Les pédés dans des camps de concentration ». Jacques Chirac et son gouvernement ont jugé plus urgent de sanctionner le maire qui luttait pour (...)

0 | ... | 1450 | 1460 | 1470 | 1480 | 1490 | 1500 | 1510 | 1520 | 1530 | ... | 1620