Derniers articles

Accueillir les migrants ?

Bien sûr, une fois qu’on aura fait la révolution.
par Olivier Cyran
18 octobre 2018

Ce serait bien qu’un de ces jours Lordon, ou Mélenchon, ou Wagenknecht, ou tout autre représentant de cette gauche teeeeeellement anticapitaliste qu’elle veut d’abord abattre la finance et « organiser la sortie de l’euro » avant de condescendre à défendre le droit des migrant.e.s à ne pas crever noyé.e.s ou fracassé.e.s aux pieds de nos forteresses – ce serait bien, donc, qu’ils nous expliquent ce qu’il convient de faire en attendant. Puisqu’ils nous serinent que militer pour la liberté de circulation (...)

Lire la suite de Accueillir les migrants ?
  • ProChoix : le choix de la calomnie (Première partie)

    À propos d’un tissu de mensonges intitulé "Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile"

    par Pierre Tevanian 5 janvier 2004

    Fiammetta Venner et Caroline Fourest, animatrices de la revue ProChoix, ont diffusé sur internet un communiqué de deux pages intitulé " Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile ", qui est, sans exagération, un tissu de mensonges : une trentaine de contre-vérités en moins de deux pages ! Pour perdre le moins de temps possible, Pierre Tevanian a choisi de ne pas exprimer ce que lui inspirent les procédés de ces deux personnes, et de ne pas s’interroger sur leurs motivations. Il se contente donc de (...)

  • Salir un homme

    Que se passe-t-il à ProChoix ?

    par Xavier Ternisien 5 janvier 2004

    Xavier Ternisien, journaliste au Monde, réagit ici aux attaques dont il est victime de la part de Caroline Fourest dans le numéro 26 de la revue ProChoix, et qui se fondent sur des "informations" pour le moins douteuses. Face aux attaques dont je suis l’objet depuis un peu plus d’un an, j’ai pris jusqu’ici le parti de rire. Qu’importe si toutes les semaines, dans Marianne, Jean-François Kahn me taxe de "communautarisme". Qu’importe si Jack-Alain Léger, auteur de Tartuffe fait ramadan, me qualifie (...)

  • Laïcité : liberté, égalité ?

    Le point de vue d’une élève portant le voile

    par Zahra Ali 1er janvier 2004

    Zahra Ali, lycéenne et élue au Conseil de la vie lycéenne de Rennes, fait part dans ce texte de son expérience du rejet, pour cause de foulard, et des raisons de fond qui la poussent à refuser la loi qui est anoncée et qui vise à interdire le port de signes religieux "ostensibles" dans les établissements scolaires. L’instruction doit être ouverte à tous sans aucune distinction, l’école doit enseigner le respect et être elle-même respectueuse. Il est inadmissible qu’une loi puisse légitimer l’exclusion (...)

  • Éclaircissements (Première partie)

    Un point de vue féministe sur le voile, refusé par la revue Prochoix

    par Pierre Tevanian 14 décembre 2003

    Ce texte a été rédigé en vue d’une publication dans le numéro 26 de la revue Prochoix, publication dont le principe a dans un premier temps été acceptée par la revue. Je reviens, dans un court texte intitulé "Pieux mensonges", sur le processus qui a finalement abouti à sa non-publication. Les passages cités entre guillemets dans les lignes qui suivent sont, sauf mention contraire, des extraits du texte de Caroline Fourest et Fiammetta Venner auquel je réponds (et qui est paru en juin 2003 dans le (...)

  • Éclaircissements (deuxième partie)

    Un point de vue féministe sur le voile refusé par la revue Prochoix

    par Pierre Tevanian 14 décembre 2003

    La fille voilée n’est pas responsable des viols collectifs Dans le texte de Fiammetta Venner et Caroline Fourest, l’argument le plus blessant, et surtout le plus dangereux, est sans doute celui selon lequel " accepter le voile, ce serait montrer du doigt les non-voilées ", voire " participer d’un raisonnement " qui aboutit à " justifier les viols collectifs de jeunes filles non voilées au motif qu’elles sont impudiques ". Tout d’abord, ce qui est affirmé ne va pas de soi : sur la totalité des viols (...)

  • Pieux mensonges

    À propos des procédés douteux de Caroline Fourest et Fiammetta Venner

    par Pierre Tevanian 14 décembre 2003

    Le texte qui suit raconte comment Fiammetta Venner et Caroline Fourest, animatrices de la revue Prochoix et auteures d’un essai intitulé Tirs croisés, ont refusé la publication d’une contribution qu’elles avaient dans un premier temps acceptée. Ce récit n’aurait aucun intérêt s’il ne révélait un usage inquiétant de la mauvaise foi et du pieux mensonge, d’autant plus inacceptable qu’il s’autorise des grands principes : lutte contre l’obscurantisme, pour l’émancipation et pour l’égalité des sexes. Je n’aurais (...)

  • Campus ou champ de bataille ?

    Quand Guillaume Durand organise le "choc des civilisations"

    par Pierre Tevanian 6 décembre 2003

    Pour l’émission "Campus", consacrée jeudi 4 décembre 2003 à "la laïcité", et à la loi annoncée interdisant les signes religieux "visibles" ou "ostentatoires" à l’école, l’animateur Guillaume Durand a préparé un plateau d’invités particulièrement significatif du climat idéologique qui règne actuellement en haut lieu. On aurait pu penser que dans un débat dont l’enjeu était ni plus ni moins que la déscolarisation forcée des jeunes femmes qui ne sont pas prêtes à enlever leur voile, une ou plusieurs femmes voilées (...)

  • Finkielkraut se dévoile ! (Première partie)

    Où il est démontré qu’un certain philosophe médiatique raisonne mal, ment effrontément et bafoue les règles les plus élémentaires de la discussion

    par Dominique Liebman 26 novembre 2003

    Est-il possible, lorsqu’on est diplômé de l’École Normale Supérieure, professeur à l’École Polytechnique, philosophe médiatique publié par les éditions Gallimard et animateur d’une émission hebdomadaire sur France Culture, de dire ou d’écrire rigoureusement n’importe quoi ? Oui, bien entendu ! Sans avoir à en répondre ? Oui ! Comment est-ce possible ? À cette question, tout aussi naïve que les précédentes, la réponse est : vous allez voir ! Les lignes qui suivent montrent en effet les prouesses qu’on peut (...)

  • Finkielkraut se dévoile ! (Deuxième partie)

    Où l’on voit notre philosophe médiatique se livrer à un très méchant procès d’intention

    par Dominique Liebman 26 novembre 2003

    Première partie " Je voudrais pour finir évoquer une pétition initiée par un certain nombre d’intellectuels (24) dont Étienne Balibar, Saïd Bouamana, Françoise Gaspard, Catherine Lévy intitulée "Oui, à la laïcité, non aux lois d’exception". " 24. " Intellocentrisme " Si Alain Finkielkraut avait fait davantage que lire Libération, s’il était allé à la source (l’adresse internet indiquée dans le quotidien), ou s’il avait croisé ses sources et pris en compte l’article du Monde consacré à la pétition qu’il (...)

  • Annexe : le texte d’Alain Finkielkraut

    "Le foulard et l’espace sacré de l’école" (texte publié dans L’Arche, n°544-545)

    26 novembre 2003

    Je suis favorable à l’interdiction du foulard à l’école. Ce qui m’a paru très grave en 1989, c’est la disparition des principes au profit de la négociation généralisée. C’est la touche jospinienne dans l’histoire du socialisme. Plus de principes, on négocie sur tout. La négociation, ce n’est pas l’éthique de la discussion. C’est le retour du rapport de forces. On négocie jusqu’à quand ? Jusqu’au moment où le plus obstiné impose sa loi . Il est très important de réaffirmer un certain nombre de principes, (...)

... | 1480 | 1490 | 1500 | 1510 | 1520 | 1530 | 1540 | 1550 | 1560 | ...