Derniers articles

« La Radicalisation »

Réflexions critiques sur un concept pernicieux
par Philippe Blanchet
17 août 2016

Le terme radicalisation et ses associés radicaliser, radicalisé, ont été répandus de façon massive par les politiques et les médias à partir de l’attaque du siège de Charlie-Hebdo et relancés en permanence à propos de tout ce qui touche aux agressions, attentats et activités revendiqués par des fanatiques au nom d’une certaine conception de l’islam et de l’organisation djihadiste dite Daech. La nécessaire lutte contre la radicalisation est ainsi devenu un point de consensus national, la controverse portant (...)

Lire la suite de « La Radicalisation »
  • Insécurité sous la plume d’un barbare

    Retour sur « les centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiété »

    par Hamé 18 mai 2016

    Nous republions aujourd’hui ce texte naguère attaqué par un certain Sarkozy, dont la légitimité a été reconnue successivement par quatre Cours de Justice entre 2004 et 2010 mais qui n’a jamais eu besoin de cette autorisation pour nous paraître nécessaire, de salubrité publique, et d’une triste actualité. Nous le dédions à toutes les victimes de la violence policière, et notamment aux toutes dernières parmi lesquelles Amadou Koumé, 33 ans, mort le 6 avril 2015 des suites d’une clé d’étranglement dans un (...)

  • Rengainez, on arrive !

    Chronique des luttes contre les crimes racistes et la hagra policière et judiciaire

    par Mogniss H. Abdallah 18 mai 2016

    Rengainez, on arrive ! C’est ce slogan que, parmi beaucoup d’autres, Mogniss H. Abdallah a choisi comme titre de son dernier livre, qui propose, en 160 pages, un indispensable retour sur plusieurs moments forts de cet enjeu central qu’est, pour les luttes de l’immigration et des banlieues populaires, le combat contre la violence policière et son impunité – de l’affaire Abdelkader Lareiche en 1980 à l’affaire Hakim Ajimi en 2008. Voici l’introduction de ce livre, suivie de la table des matières. « (...)

  • Omerta dans la polis

    La violence policière et comment on en parle (ou pas)

    par Pierre Tevanian 18 mai 2016

    A l’heure où une violence policière sous commandement socialiste se déchaîne, nous reproduisons une intervention orale faite lors d’une Journée contre les violences policières organisée à Nice en février 2011, par le Comité Vérité et Justice pour Hakim Ajimi. Elle reste hélas d’actualité. Le point de départ de mon intervention sera le titre du livre de Sihem Souid, Omerta dans la police, mais écrit autrement : Omerta dans la polis. En effet, polis, en grec ancien, signifie la cité, la communauté politique, (...)

  • L’occultation de nos enfances

    Réflexions sur la domination adulte (Troisième partie)

    par Yves Bonnardel 16 mai 2016

    La domination adulte opprime profondément les jeunes. Les "enfants" sont aujourd’hui réputés particulièrement vulnérables et vivent sous l’emprise d’un statut de "mineur" qui, sous prétexte de protection, leur retire l’exercice des droits fondamentaux qui sont reconnus aux majeurs, aux "adultes". Ce statut de mineur entérine en fait de nombreuses sujétions et finalement de nombreuses violences. La famille est ainsi l’institution sociale la plus criminogène qui soit, mais l’école est aussi un lieu (...)

  • La parité en politique, une révolution conservatrice

    Retour sur une réforme et ses effets... limités

    Comment le harcèlement sexuel perpétré par Denis Baupin a-t-il pu sévir au sein d’un parti comme Les Verts, exemplaire en termes de parité ? Tout simplement parce que la parité n’ébranle qu’imparfaitement les logiques de l’entre-soi masculin, et le sexisme profond sur lequel il repose. Catherine Achin et Sandrine Levêque en font la démonstration dans cet article, dont la lecture invite à penser d’autres outils pour s’attaquer à une violence qui sévit dans tous les partis et organisations politiques. Le (...)

  • « L’intérêt supérieur de l’enfant »

    Réflexions sur la domination adulte (Deuxième partie)

    par Yves Bonnardel 7 mai 2016

    La domination adulte opprime profondément les jeunes. Les "enfants" sont aujourd’hui réputés particulièrement vulnérables et vivent sous l’emprise d’un statut de "mineur" qui, sous prétexte de protection, leur retire l’exercice des droits fondamentaux qui sont reconnus aux majeurs, aux "adultes". Ce statut de mineur entérine en fait de nombreuses sujétions et finalement de nombreuses violences. La famille est ainsi l’institution sociale la plus criminogène qui soit, mais l’école est aussi un lieu (...)

  • Hommage à Brahim Bouarram

    Retour sur un crime raciste et son effacement

    par Pierre Tevanian 29 avril 2016

    Le dimanche 1er mai 2016 à 11h00 au Pont du Carrousel (Paris, Métro Saint Michel), plusieurs associations appellent à un hommage à Brahim Bouarram, assassiné par noyade il y a tout juste vingt ans par un militant du Front national. Le texte qui suit est une réflexion à partir de cet assassinat et de son invisibilisation politique. Dédié à Brahim Bouarram et à toutes les victimes de crimes racistes, il se veut une contribution à la réflexion et à la lutte pour que de tels crimes ne se reproduisent (...)

  • Violence parentale

    Réflexions sur la domination adulte

    par Yves Bonnardel 29 avril 2016

    La domination adulte opprime profondément les jeunes. Les "enfants" sont aujourd’hui réputés particulièrement vulnérables et vivent sous l’emprise d’un statut de "mineur" qui, sous prétexte de protection, leur retire l’exercice des droits fondamentaux qui sont reconnus aux majeurs, aux "adultes". Ce statut de mineur entérine en fait de nombreuses sujétions et finalement de nombreuses violences. La famille est ainsi l’institution sociale la plus criminogène qui soit, mais l’école est aussi un lieu (...)

  • Comment la critique des « bobos » est passée à droite

    Retour sur un lieu commun de la presse magazine et ses usages sociaux

    par Sylvie Tissot 28 avril 2016

    Nuit Debout serait un mouvement de « bobos ». S’il est important d’être attentif aux caractéristiques sociales (y compris sexe et couleur de peau) des militants, il reste que le mot « bobo » ne nous aidera pas à comprendre ce qui se passe place de la République. Car ce mot, outre qu’il n’a aucune base scientifique et confond des individus aux revenus et diplômes les plus variés, sert avant tout à disqualifier. Rien n’est mieux partagé que le discours anti-bobo. L’ironie ou l’agressivité peuvent varier, (...)

  • Nous ouvrons

    Appel à soutien et mobilisation

    Dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 avril, après des semaines d’attente dans des conditions innommables, deux cents migrants du campement de Stalingrad, accompagnés de personnes solidaires du Collectif La Chapelle Debout ! et du Collectif Parisien de Soutien aux Exilé.e.s sont partis occuper le lycée désaffecté Jean Jaurès, situé 18 avenue Simon Bolivar (M° Pyrénées) à Paris. Ils réclament la mise en application de leurs droits : des papiers, un logement et des conditions d’hébergement dignes et (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...