Derniers articles

Entre soi et les autres

Introduction du dernier numéro d’Actes de la recherche en sciences sociales "Les espaces de l’entre-soi"
par Sylvie Tissot
19 septembre 2014

« Et j’y ai dit : Toi tu m’fous les glandes, pis t’as rien à foutre dans mon monde, arrache toi d’là t’es pas d’ma bande, casse toi tu pues et marche à l’ombre. ». Renaud, Marche à l’ombre, 1980. La notion d’entre soi désigne le regroupement de personnes aux caractéristiques communes, que ce soit dans un quartier, une assemblée politique, ou encore un lieu culturel. Elle sous-entend l’exclusion, plus ou moins active et consciente, des autres. Cette mise à distance d’autrui peut-être revendiquée au nom de la (...)

Lire la suite de Entre soi et les autres
  • La fin du gender gap ?

    Quelques réflexions sur le vote Front National et ses récentes évolutions

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 25 mars 2014

    Le texte qui suit nous montre, chiffres à l’appui, comment, avec l’aide amicale de ses concurrents, l’extrême droite française semble venir à bout du plus réfractaire des électorats : les femmes. Peu utilisée pour traiter de l’actualité au quotidien, des luttes sociales aux politiques libérales du gouvernement, la grille de classe est pourtant une de celles qui est la plus présente dans le commentaire électoral. Il est vrai que c’est pour en faire un usage bien particulier puisque journalistes et (...)

  • Qui a intérêt à quoi ?

    Réflexions sur l’extension du droit de vote aux résidents étrangers et son urgence

    par Saïd Bouamama 25 mars 2014

    Alors que s’achèvent des élections locales qui auraient dû, promesses obligent, être ouvertes aux électeurs étrangers, mais une fois de plus ne l’ont pas été, alors qu’une fois de plus l’abstention atteint un niveau record parmi les classes populaires et l’électorat de gauche, alors qu’une fois de plus c’est la droite et l’extrême droite la plus raciste qui profitent du jeu électoral, il nous parait utile de republier ce texte de Saïd Bouamama. Extrait de l’indispensable J’y suis j’y vote, publié il y a (...)

  • Hommage à un historien

    Quelques souvenirs de Jean-Luc Einaudi

    par Faysal Riad 24 mars 2014

    C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons la diparition de Jean-Luc Einaudi, et que nous nous associons à l’hommage qui suit. Grande perte, notre peine est immense : l’historien et militant Jean-Luc Einaudi vient de nous quitter. Son ouvrage La Bataille de Paris – 17 octobre 1961 paru en 1991 est une des premières grandes synthèses recueillant toutes les informations alors disponibles sur un crime d’Etat très longtemps occulté : le massacre des Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Ce (...)

  • Les Roms ont-ils vocation à prendre le bus ?

    Chronique de l’abjection quotidienne

    par Faysal Riad 23 mars 2014

    Mercredi 19 mars 2014, vers 15 heures, dans la gare routière de la Courneuve, je fus témoin d’une discrimination raciste explicite et totalement décomplexée. Le conducteur de la ligne Veolia numéro 610 reliant La Courneuve à Sevran refusa clairement et simplement à un jeune homme et une personne âgée l’accès au bus. Le jeune homme protesta timidement en montrant les titres de transport qu’il s’apprêtait à composter, mais en vain : « Je ne prends pas de Roms dans mon bus » déclara fièrement le (...)

  • Abroger la double peine

    Une lutte contre la discrimination institutionnelle (1989-1992)

    par Mogniss H. Abdallah 22 mars 2014

    Afin de constituer une mémoire des luttes de l’immigration, la revue Plein Droit a rassemblé dans un ouvrage une série d’articles déjà publiés sur le sujet : de la dénonciation des crimes racistes ou des violences policières à celle des conditions de logement, des revendications liées à l’emploi au refus de l’arbitraire des expulsions et à l’exigence d’un droit au séjour durable. La lecture de ces articles montre que, en dépit de l’hostilité des autorités voire du reste de la population, les étrangères et les (...)

  • Chronique de l’arbitraire

    L’exclusion des « mamans voilées », de Montreuil à Echirolles (2004-2005)

    la chronologie qui suit est loin d’être exhaustive, mais elle donne un aperçu des discriminations dont ont été victimes les mères d’élèves musulmanes portant le foulard à partir de la rentrée scolaire 2004, du fait d’une application sauvage de la loi du 15 mars 2004 . Des discriminations qui se sont généralisées avec la circulaire Chatel, et qui perdurent encore aujourd’hui, sous le règne de Vincent Peillon. Montreuil. Les accompagnateurs ne doivent pas afficher leur croyance. AFP, 16 septembre 2004 (...)

  • Une révolution conservatrice dans la laïcité

    Retour sur la loi antifoulard du 15 mars 2004

    par Pierre Tevanian 15 mars 2014

    Un rassemblement commémorera, samedi 15 mars 2014 à 15H00, Fontaine des Innocents à Paris (Châtelet), le sinistre anniversaire des dix ans de la loi sur sur les « signes religieux ostensibles », interdisant le port du foulard dit islamique à l’école, sous peine d’exclusion définitive. Au bilan en termes d’exclusion scolaire, de nombreuses considérations doivent être ajoutées pour que le bilan soit complet, notamment à propos des suites innombrables qu’a eue cette loi sur le terrain idéologique, politique (...)

  • Eléments d’un futur « Livre noir »

    La loi anti-foulard du 15 mars 2004 : bilan d’une loi d’exclusion

    Il y a dix ans, le 15 mars 2004, a été votée la loi sur les « signes religieux ostensibles », interdisant le port du foulard dit islamique à l’école, sous peine d’exclusion définitive. À l’occasion de ce sinistre anniversaire, nous republions le bilan que le collectif Une école pour tou-te-s avait publié en septembre 2005, concernant les effets les plus immédiats et concrets de cette loi : comment s’est-elle appliquée dans les écoles ? Quelles ont été les conséquences pour les élèves - les (...)

  • A Conservative Revolution within Secularism

    The Ideological Premises and Social Effects of the March 15, 2004 Anti-Headscarf Law

    par Pierre Tevanian 15 mars 2014

    By banning the headscarf at school, french politicians celebrated a supposed re-affirmation of forgotten principles, claiming to have re-discovered the pertinence and relevance of Jules Ferry, Jean Jaurès, Léon Gambetta, and other monumental figures of the so called “Golden Age” of the Third Republic, now “threatened” once again by the specter of religious values. I intend to show that deep within its objective and ideological presuppositions, the anti-headscarf law breaks with these principles, (...)

  • Antisexisme ou antiracisme ? Un faux dilemme

    Retour sur la chasse aux voilées

    par Christine Delphy 14 mars 2014

    Un rassemblement commémorera, samedi 15 mars 2014 à 15H00, Fontaine des Innocents à Paris (Châtelet), le sinistre anniversaire des dix ans de la loi sur sur les « signes religieux ostensibles », interdisant le port du foulard dit islamique à l’école, sous peine d’exclusion définitive. À cette occasion, nous avons republié le bilan que le collectif Une école pour tou-te-s avait réalisé en septembre 2005, concernant les effets les plus immédiats et concrets de cette loi : comment s’est-elle appliquée dans (...)

... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ...