Derniers articles

Can We Speak of A Postcolonial Racism ? (1961-2006)

par Pierre Tevanian, Saïd Bouamama
16 avril 2014

To the question of whether or not we can speak of a postcolonial racism, we ask another : How can we not ? How can we speak of contemporary forms of racism without referring to their primary genealogies : systems of slavery and colonialism ? How can we possibly negate the fact that a deep racism exists, which can be traced back to the French colonial Empire’s institutions, practices, discourse, and forms of representation ? How can we negate it when, for example, opinion polls clearly (...)

Lire la suite de Can We Speak of A Postcolonial Racism ? (1961-2006)
  • Que se passe-t-il à La Poste ?

    Chronique d’une « modernisation »

    par Sebastien Fontenelle 11 février 2014

    Alors que, depuis le début de l’année 2014, deux nouveaux suicides au travail viennent de frapper à La Poste, à Salviac puis à Noisy-le Grand, il nous parait nécessaire de recommander l’édifiante enquête consacrée par Sébastien Fontenelle à la vague de suicides qu’a connue depuis deux ans cette « entreprise » qui fut, naguère, un service public. De simples « drames personnels et familiaux », nous dit-on, dans lesquels « la dimension du travail est inexistante ou marginale ». Des accidents, en quelque sorte, (...)

  • Si j’avais un marteau

    Retour sur une célèbre chanson

    par Laurent Lévy 28 janvier 2014

    En hommage à Pete Seeger, qui vient de nous quitter à l’âge de 94 ans, nous republions ce texte d’hommage, publié ici même il y a sept ans, où il est question de Pete Seeger bien sûr mais aussi de Claude François, de Paul Robeson, du Mac Carthysme et de la « Guerre au Terrorisme »... La chanson avait frappé mon oreille au moment même où j’entrais dans la Fête de l’Humanité. Elle animait l’une des attractions foraines par lesquelles les visiteurs étaient accueillis. Dans une autre vie, lorsque je militais au (...)

  • Un négationnisme respectable

    Réflexions sur la « guerre des mémoires » et la « concurrence des victimes », suite à « l’Affaire Dieudonné » et à la « Non-Affaire Max Gallo »

    par Pierre Tevanian 27 janvier 2014

    Publié il y a neuf ans, ce texte reste hélas d’actualité – la situation n’ayant fait, depuis une décennie, que se radicaliser de toutes parts : la dérive politique de Dieudonné d’une part, qui l’amène désormais à voir des sionistes partout où il y a des juifs, en déclarant par exemple que l’éditeur Fernand Nathan était un sioniste, ou en incriminant « les sionistes » y compris comme instigateurs du mariage homosexuel, destiné à démolir la belle et bonne famille française... La dérive de l’Etat d’autre part, (...)

  • Les roms : une nation sans territoire ? (Troisième partie)

    La France, pays des droits des Roms ?

    par Xavier Rothéa 24 janvier 2014

    Face à la permanence de la politique anti-roms, quelques réalités doivent plus que jamais être rappelées, sur une population méconnue, invisibilisée ou stigmatisée, et soumise comme peu d’autres à des politiques d’État particulièrement violentes. C’est à ce rappel salutaire que participe le texte qui suit, initialement paru dans la revu anarchiste Réfractions, que nous remercions de nous autoriser cette republication. Partie précédente En 1895, un recensement, entrepris par le ministère de l’Intérieur, (...)

  • Face à la permanence de la politique anti-roms, quelques réalités doivent plus que jamais être rappelées, sur une population méconnue, invisibilisée ou stigmatisée, et soumise comme peu d’autres à des politiques d’État particulièrement violentes. C’est à ce rappel salutaire que participe le texte qui suit, initialement paru dans la revu anarchiste Réfractions, que nous remercions de nous autoriser cette republication. Première partie S’il est un peuple pour qui la phrase de Proudhon concernant le rôle (...)

  • Les Roms : une nation sans territoire ? (Première partie)

    Ciments identitaires et organisation sociale

    par Xavier Rothéa 22 janvier 2014

    Face à la permanence de la politique anti-roms, quelques réalités doivent plus que jamais être rappelées, sur une population méconnue, invisibilisée ou stigmatisée, et soumise comme peu d’autres à des politiques d’État particulièrement violentes. C’est à ce rappel salutaire que participe le texte qui suit, initialement paru dans la revu anarchiste Réfractions, que nous remercions de nous autoriser cette republication. Consacrer un article aux Roms nécessite au préalable une mise en garde contre deux (...)

  • De quoi Pierre Richard est-il le nom ?

    Brèves considérations sur le mariellisme, le belmondisme et autres avatars de la masculinité made in Cinéma Français, millésime 70

    par Pierre Tevanian 8 janvier 2014

    Il est bon parfois de ne pas éteindre son téléviseur. Cette bonne idée, je l’ai eue il y a quelques jours, après avoir regardé – sur la chaîne Ciné + Classic – un étrange et émouvant film de Jean Cocteau, Le testament d’Orphée, et elle m’a permis de suivre – sur Ciné + Classic toujours, que j’ai donc laissé filer toute la soirée – une intéressante incursion dans les masculinités mainstream – bio, blanches, bourgeoises, hétérosexuelles – des années soixante-dix… D’abord avec un petit film drôle qui a plus de (...)

  • Vertus et limites du vivre ensemble

    Quelques reflexions critiques

    par Sylvie Tissot 6 janvier 2014

    Le quinquennat Sarkozy a été marqué par d’incessants appels à la haine et à la guerre contre ceux et celles qui ne rentreraient pas dans le cercle sacré de l’« identité nationale » : les étrangers sans papiers expulsés par charter selon une logique comptable morbide, les femmes musulmanes portant la burqa exclues de l’espace public, les roms dont le Président appelait à démanteler les campements lors du discours de Grenoble en 2010 etc. Sous ce gouvernement de droite lepénisé, la vie en société semblait (...)

  • « Sale bête », « sale nègre », « sale gonzesse »

    Identités, dominations et système des insultes

    par Yves Bonnardel 1er janvier 2014

    La liste aurait pu s’allonger : sale gitan, sale juif, sale arabe, sale pédé, sale gouine, sale pute, sale gosse... Les insultes sont des mots ou des expressions toutes faites, dont le caractère offensant est immédiatement perçu par tous, et que l’on utilise pour attaquer quelqu’un à qui l’on s’adresse directement, en le rabaissant et en lui signifiant du mépris. Parce qu’il leur faut être immédiatement compréhensibles à chacun, elles négligent tout caractère réellement individuel pour ne se référer qu’à (...)

  • Pour l’amour du scoop ! (Épisode final)

    It’s A Man’s Man’s Man’s World !

    par Farid Taalba 30 décembre 2013

    Un ex-maoïste de bonne famille reconverti dans le journalisme branché et l’investigation en milieu beur, un bar et ses deux piliers de bar, une belle-gosse qui ne se laisse pas emmerder... Tout le monde semble attendre non pas Godot mais Mimoun Guélaille, Veste de Paille, qui n’en finit pas de ne pas venir. Mais pas d’impatience : Guélaille finit toujours par arriver, et il va y avoir de l’action. Épisode précédent Paul se leva d’un trait. La fureur l’envahit, il balança sa chaise d’un revers de (...)

... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ...