Derniers articles

Quand il s’agit des femmes, y a-t-il vraiment des hommes de gauche ?

Compte-rendu de deux livres sur l’engagement des hommes dans le féminisme
par Sylvie Tissot
24 mai 2016

Même si tous deux abordent la question des hommes engagés dans le féminisme, tout semble, au premier abord, distinguer les livres de Léo Thiers-Vidal et d’Alban Jacquemart . D’un côté un recueil d’une dizaine de textes publiés entre 1996 et 2006 sur des supports essentiellement militants. De l’autre la parution d’une thèse soutenue à l’Ecole des hautes études en sciences sociales en 2011 et réalisée sous la direction de Rose-Marie Lagrave. Sylvie Tissot propose une mise en perspective des deux livres, visant (...)

Lire la suite de Quand il s’agit des femmes, y a-t-il vraiment des hommes de gauche ?
  • Les spectatrices émancipées

    Céline et Julie ou comment ne pas se laisser mener en bateau

    par Pierre Tevanian 30 janvier 2016

    En hommage à Jacques Rivette qui vient de disparaître, nous republions ces quelques réflexions sur son chef d’oeuvre, produit d’une magique collaboration avec Juliet Berto, Bulle Ogier, Marie-France Pisier, Dominique Labourier et Eduardo de Gregorio : Céline et Julie vont en bateau. L’hypothèse est la suivante : la force de ce film-ovni, aussi exubérant qu’enthousiasmant, tient à son féminisme très particulier, que je tenterai d’éclairer à la lumière de son remake hollywoodien – Mulholland Drive de (...)

  • Le Monde imaginal ténébreux de ce qui cloche dans le Monde

    Céline et Julie ou : ça ne se passera pas comme ça

    par Pacôme Thiellement 30 janvier 2016

    En hommage à Jacques Rivette qui vient de disparaître, le Mouvement des Céliniens de Gauche, Fédération d’Île-de-France et le Collectif Les mots sont importants s’associent au Département Itinérant de Celine & Julie Studies de Paris 13 pour présenter une importante contribution : celle de Pacôme Thiellement. Il y sera question du chef d’oeuvre de Jacques Rivette, co-écrit avec Juliet Berto, Bulle Ogier, Marie-France Pisier, Dominique Labourier et Eduardo de Gregorio, mais aussi d’Alice au pays des (...)

  • Un bateau ivre

    Nouvelles réflexions sur les exercices spirituels de Céline et Julie

    par Faysal Riad 30 janvier 2016

    En hommage à Jacques Rivette qui vient de disparaître, nous republions les vertigineuses réflexions de Faysal Riad sur son chef d’oeuvre, produit d’une magique collaboration avec Juliet Berto, Bulle Ogier, Marie-France Pisier, Dominique Labourier et Eduardo de Gregorio : Céline et Julie vont en bateau. Céline et Julie vont en bateau, sorti en 1974, est un film révolutionnaire. « Mis en scène » par un des cinéastes français les plus singuliers (Jacques Rivette), son originalité réside notamment dans (...)

  • Je n’ai rien dit

    Monsieur le militant, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être, si vous avez le temps.

    par Foued Nezzar 24 janvier 2016

    A la faveur d’une lettre ouverte de quelques « anarchistes demandant [leur] déchéance de nationalité », on a pu se rappeler aux bons souvenirs de deux figures historiques de la contestation : Boris Vian et Martin Niemöller. Le premier y est furtivement invoqué de par la forme du texte, à savoir la « lettre ouverte au président de la République ». Le second, Martin Niemöller, est en revanche bruyamment cité. Il est en effet question de son poème « Quand ils sont venus chercher... » qui dénonçait la (...)

  • Un citoyen chercheur

    Retour sur le parcours et l’oeuvre de Jean-Luc Einaudi

    par Fabrice Riceputi 18 janvier 2016

    Avant d’être un événement bien connu des historiens, le 17 octobre 1961 a fait l’objet d’une amnésie complète. C’est elle que Jean-Luc Einaudi a dû vaincre dans un long combat de trois décennies, dont Fabrice Riceputi, dans son livre La bataille d’Einaudi, vient aujourd’hui restituer les grandes étapes : un travail d’enquête solitaire, la publication de La bataille de Paris en 1991, un témoignage sept ans plus tard lors du procès de Maurice Papon, puis le procès pour diffamation intenté à l’historien par (...)

  • Il faut créer un véritable rapport de forces

    Entretien avec Amal Bentounsi, à propos de la mise à mort de son frère Amine Bentounsi

    Ce lundi 11 janvier 2016 s’est ouvert, pour quatre jours, à la cour d’assises de Bobigny, le procès du policier Damien Saboundjian, qui a tué Amine Bentounsi le 21 avril 2012, d’une balle dans le dos. En guise d’appel à venir soutenir les proches de la victime lors des audiences, nous reproduisons l’entretien réalisé par le Collectif Angles Morts il y a un peu plus d’un an pour le livre collectif Permis de tuer, consacré à la lutte contre l’impunité des homicides policiers. Dans cet entretien, Amal (...)

  • Lowie

    Hommage à Low, à « Heroes », à Bowie

    par Pacôme Thiellement 11 janvier 2016

    En hommage à David Bowie, qui vient de disparaître, voici un texte consacré par Pacôme Thiellement aux deux « albums berlinois » du défunt, « Heroes » et surtout Low, sans doute son plus beau avec Hunky Dory… « Ce texte, nous précise l’auteur, a été écrit et publié bien avant la publication de Blackstar, qui change le sens de la fin de l’oeuvre de David Bowie. Bien plus beau que Heathen et The Next Day, décisif et bouleversant, Blackstar achève magnifiquement l’oeuvre bowienne sur une prophétie énigmatique, (...)

  • Ya lalla Fatéma

    Hommage à une résistante

    par Hanane Karimi 8 janvier 2016

    Sociologue marocaine, professeure d’université, Auteure, pionnière du féminisme musulman et militante pour la dignité, Fatéma Mernissi est décédée le 30 novembre 2015 des suites d’une longue maladie. Au lendemain de la célébration traditionnelle du quarantième jour de sa mort au Maroc, nous publions cet hommage écrit par Hanane Karimi, membre du collectif des Musulmanes en mouvement. “Je suis née à Fès, dans le voisinage de l’université of al-Qarawiyyin (fondée en 859 par Fatéma El-Fihriyya) L’université (...)

  • De « l’esprit du 11 janvier » à la « déchéance de la nationalité »

    Chronique d’une année de régression culturaliste

    par Saïd Bouamama 1er janvier 2016

    Trois séries de faits ont marqué l’année 2015. La première borne l’année par les attentats ignobles de janvier et de novembre. La seconde est constituée des instrumentalisations de l’émotion publique, qu’ils ont suscités dans une logique froide de réal-politique gouvernementale : elle va de « l’esprit du 11 janvier » à la déchéance de la nationalité en passant par le double consensus pour la poursuite de la guerre et pour l’Etat d’urgence renouvelable. La troisième est une conséquence logique de la précédente, (...)

  • Une bavure médiatique

    Pour mémoire : retour sur le faux traquenard d’une fausse bande de jeunes à Pantin

    par Sylvie Tissot 30 décembre 2015

    Samedi dernier, à Pantin, un « banal contrôle d’identité » a dégénéré : la mère de deux jeunes contrôlés pour des motifs encore peu clairs (un chien non tenu en laisse ?) a été violemment frappée. Ce qu’il est plus pertinent de qualifier de véritables « cérémonies de dégradation » est courant, à Pantin comme dans de nombreux autres quartiers populaires, et quotidien pour les jeunes racisés qui y vivent. Cette fois-ci la scène a été filmée, et la vidéo provoque une indignation générale. En juillet 2002, une (...)

... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ...