Derniers articles

Quand il s’agit des femmes, y a-t-il vraiment des hommes de gauche ?

Compte-rendu de deux livres sur l’engagement des hommes dans le féminisme
par Sylvie Tissot
24 mai 2016

Même si tous deux abordent la question des hommes engagés dans le féminisme, tout semble, au premier abord, distinguer les livres de Léo Thiers-Vidal et d’Alban Jacquemart . D’un côté un recueil d’une dizaine de textes publiés entre 1996 et 2006 sur des supports essentiellement militants. De l’autre la parution d’une thèse soutenue à l’Ecole des hautes études en sciences sociales en 2011 et réalisée sous la direction de Rose-Marie Lagrave. Sylvie Tissot propose une mise en perspective des deux livres, visant (...)

Lire la suite de Quand il s’agit des femmes, y a-t-il vraiment des hommes de gauche ?
  • « Symbolique »

    Réflexion d’un Français en sursis sur la déchéance de nationalité

    par Houssam El Assimi 27 décembre 2015

    Aujourd’hui et plus encore que d’habitude je suis en colère. Voilà, c’est fait. Le Front National réclamait ce type de mesures depuis sa création. Le PS l’a finalement exaucé. Hollande, Valls, accompagnés de toutes celles et ceux qui voteront cette « réforme » seront responsables d’avoir aussi exaucé le rêve des nostalgiques de l’Algérie Française. En plus des guerres, de Macron, du TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance), de l’Etat d’urgence et de tout le reste. En plus de tout ça, (...)

  • démascarade

    Réflexions sur un film de Noël : Mr. Arkadin, d’Orson Welles (1955)

    par Pacôme Thiellement 25 décembre 2015

    Après les exégèses de Céline et Julie vont en bateau, Opening Night et Freaks, dont nous avions eu la joie de publier en exclusivité les premières versions, voici une nouvelle exégèse, reprise comme les précédentes dans le nouveau livre de Pacôme Thiellement : Cinéma Hermetica, que bien entendu nous recommandons vivement, aux côtés de considérations sur Nosferatu, Nosferatu fantôme de la nuit, Le Locataire, Possession, Suspiria, Chinatown, Nymphomaniac et Shining… C’est d’un film de Noël, nous dit Pacôme, (...)

  • Qui a un permis de tuer ?

    Pour la libération de Jacqueline Sauvage

    par Christine Delphy, Nina Faure, Sylvie Tissot 19 décembre 2015

    Le 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage est enfermée dans sa chambre. Son mari force la porte et la tabasse, lui éclatant la lèvre inférieure. Elle prend un fusil et lui tire dans le dos par trois fois, avant d’appeler le 18 et de se dénoncer à la police : « Venez vite, j’ai tué mon mari ». Comme le révèle le procès, pendant 47 ans, celui avec qui elle partageait sa vie l’a violée, battue, a terrorisé ses enfants, abusé sexuellement de ses filles, et frappé régulièrement son fils qui a fini par se pendre (...)

  • D comme Delphy

    Un DVD avec "Je ne suis pas féministe, mais..." et "L’Abécédaire de Christine Delphy"

    par Sylvie Tissot 16 décembre 2015

    En guise d’introduction au visionnage des deux films réalisés par Florence Tissot et Sylvie Tissot, nous publions ce texte présent dans le coffret DVD. Et recommandons vivement ce coffret pour égayer vos fêtes de fin d’année... J’ai rencontré Christine Delphy en 2003. Curieusement ce nom m’était peu familier. Curieusement ou pas curieusement. Car j’étais à l’époque déjà féministe et sociologue, mais j’avais fait mes études sans jamais entendre parler du genre (sauf aux Etats-Unis). Ma sensibilité féministe (...)

  • La souffrance du lepéniste

    retour sur un increvable lieu commun

    par Pierre Tevanian 15 décembre 2015

    Publié en avril 2012 après le triomphe de Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle, ce texte demeure – hélas – d’actualité aujourd’hui, alors que le même parti raciste continue de prospérer, alors que la complaisance et le déni sont toujours plus de mise face à ses électeurs, disculpés par 100% des commentateurs et des responsables socialistes ou républicains d’un racisme qu’ils sont pourtant 82% à revendiquer ... C’est entendu : l’électeur lepéniste souffre. De Rachida Dati à Ségolène (...)

  • Pas belle la bi ?

    Réflexions sur l’invisibilisation et la délégitimation « ordinaire » des bisexuel-le-s

    par Clémence Garrot 14 décembre 2015

    C’est par un article sur Yagg que j’ai appris l’existence de « Plus belle la vie : lesbien raisonnable ? » (en ligne sur le site de Diacritik), un texte de Natacha Chetcuti et Stéphanie Arc. L’article est présenté sur Yagg comme une étude de la « place des lesbiennes et des bisexuelles » dans la série Plus belle la vie. Comme on ne peut pas dire que les représentations de bisexuelles soient légion, je me réjouis de lire un article dessus, a fortiori parce qu’il porte sur une série très grand public... (...)

  • Le sexisme à peine voilé du journaliste

    Réponse à Luc Le Vaillant

    par Najate Zouggari 11 décembre 2015

    En réponse à l’article de Luc Le Vaillant, qui n’en est pas à son coup d’essai en cette sinistre matière, paru dans Libération... C’est un début de matinée dans le métro. Je suis sur la ligne 4. Le trajet se fait du nord au sud. Sur le siège de droite laissé vacant, un journal froissé a été abandonné, Libération daté du 7 décembre 2015 que j’ouvre machinalement aux dernières pages. Un bonhomme blanc aux cheveux grisonnants a griffonné l’article qui distrait mon parcours. Assis au coin d’une rame, il n’attend (...)

  • Un racisme qui vient d’en haut

    À propos de la fabrication politique, médiatique et savante d’un consensus anti-immigrés

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 10 décembre 2015

    Les lignes qui suivent sont extraites du Dictionnaire de la lepénisation des esprits, paru en 1998, puis réédité en mai 2002 aux Éditions L’esprit frappeur. C’est avec une profonde tristesse que nous constatons, plus de quinze ans après, que non seulement elles n’ont pas perdu de leur pertinence, mais qu’elles sont en un sens encore plus vraies aujourd’hui, alors que, dans un contexte d’islamophobie croissante, de racisme de moins en moins complexé, l’éventualité de l’arrivée au pouvoir du Front (...)

  • Du programme électoral du parti Nazi à celui du Front National

    Une simple histoire de mots à recontextualiser

    par Philippe Blanchet 10 décembre 2015

    Bien entendu les situations sont singulières, et les tragédies historiques ne se reproduisent jamais à l’identique. Il reste que, à force de dire que « ça n’a rien à voir » et d’insister sur les différences entre le parti nazi et le Front national, entre les années 1930 et le début du 21ème siècle, on occulte les airs de famille qui, eux, sont nombreux. Pour reprendre une formule d’Emmanuel Terray, il est clair qu’aujourd’hui « la présence de certaines personnes sur notre sol est constituée en "problème", (...)

  • La lepénisation des esprits

    Retour sur une histoire qui ne finit jamais

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 10 décembre 2015

    Le texte qui suit revient sur trente ans de lepénisation, qui ont abouti, dimanche dernier à une nouvelle percée du Front national - près de 30% des suffrages au premier tour des élections régionales. Il revient également sur cette notion de lepénisation qui, pour analyser la vie politique française, n’a hélas pas fini de servir. La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour à l’élection présidentielle en 2002, l’existence d’une profonde discrimination selon l’origine réelle ou supposée, les (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ...