Derniers articles

Can We Speak of A Postcolonial Racism ?

(1961-2005)
par Pierre Tevanian, Saïd Bouamama
16 avril 2014

To the question of whether or not we can speak of a postcolonial racism, we ask another : How can we not ? How can we speak of contemporary forms of racism without referring to their primary genealogies : systems of slavery and colonialism ? How can we possibly negate the fact that a deep racism exists, which can be traced back to the French colonial Empire’s institutions, practices, discourse, and forms of representation ? How can we negate it when, for example, opinion polls clearly (...)

Lire la suite de Can We Speak of A Postcolonial Racism ?
  • En finir avec l’antiracisme d’État

    (Première partie)

    par Pierre Tevanian 6 décembre 2013

    A l’heure où l’appareil d’Etat, aux mains de la gauche, poursuit une politique intensive de rafles de roms et de sans-papiers, d’expulsions de lycéens et de chasses aux voilées, à l’heure où même des injures négrophobes contre Christiane Taubira servent de tremplin au sinistre Manuel White, à l’heure où la vieille machinerie de l’antiracisme d’Etat se remet péniblement en marche, pour une fois de plus occulter d’autres marches et d’autres antiracismes, à l’heure où les petites mains jaunes tentent de se (...)

  • Un tournant réactionnaire et nationaliste

    Le féminisme d’Etat à l’épreuve du voile et de la prostitution

    par Morgane Merteuil, Rokhaya Diallo 5 décembre 2013

    Depuis quelques années, de manière étrange dans un pays toujours dominé par un intense sexisme, la question des violences faites aux femmes fait l’objet d’une attention particulière, jamais leur corps n’a autant fait parler. Des diverses lois prohibant le port du voile par les femmes musulmanes à la volonté d’abolir la prostitution, rarement la nécessité de protéger la dignité des femmes n’a autant monopolisé le débat public. Mais, si l’on y regarde de plus près, on remarque que ce n’est que la condition (...)

  • A l’heure où le gouvernement socialiste veut faire voter une loi de pénalisation des clients des prostituéEs, nous affirmons que la question n’est pas de prendre parti contre ou en faveur de l’abolition de la prostitution mais qu’il est nécessaire de prendre parti en tant que féministes. Parce que vouloir « abolir » la prostitution sans exiger, au préalable et avec le même aplomb, l’abolition de la pauvreté, de l’exploitation et du pillage du Sud par le Nord est au mieux une naïveté, au pire, une (...)

  • Peter Watkins et La Commune de Paris : chronique filmée d’une insurrection

    Partie 4 : Une histoire d’actualité

    par Enrique Seknadje 20 novembre 2013

    La Commune (Paris 1871) est réalisé en France, en 1999, par le cinéaste anglais Peter Watkins. Enrique Skenadje analyse ici les dispositifs indissociablement esthétiques et politiques à partir desquels le cinéaste produit une représentation très singulière de cet événement historique. Nous publions son article en quatre parties. Partie 3 On l’a vu, Peter Watkins entend, à travers son film, lier le présent au passé, faire passer l’un à travers le prisme de l’autre. Il cherche à montrer que l’Histoire se (...)

  • Peter Watkins et La Commune de Paris : chronique filmée d’une insurrection

    Partie 3 : La Commune, un espace de liberté et de parole

    par Enrique Seknadje 19 novembre 2013

    La Commune (Paris 1871) est réalisé en France, en 1999, par le cinéaste anglais Peter Watkins. Enrique Skenadje analyse ici les dispositifs indissociablement esthétiques et politiques à partir desquels le cinéaste produit une représentation très singulière de cet événement historique. Nous publions son article en quatre parties. Partie 2 Les deux reporters de la télévision communale rendent compte des faits à chaud, de façon immédiate. Ils plongent au coeur des événements et leurs téléspectateurs avec (...)

  • Peter Watkins et La Commune de Paris : chronique filmée d’une insurrection

    Partie 2 : De « vrais » personnages

    par Enrique Seknadje 18 novembre 2013

    La Commune (Paris 1871) est réalisé en France, en 1999, par le cinéaste anglais Peter Watkins. Enrique Skenadje analyse ici les dispositifs indissociablement esthétiques et politiques à partir desquels le cinéaste produit une représentation très singulière de cet événement historique. Nous publions son article en quatre parties. Partie 1 Après une présentation de la situation historique qui va mener à la journée du 18 mars 1871, et avant que les événements de la Commune ne soient développés, un certain (...)

  • La Commune (Paris 1871) est réalisé en France, en 1999, par le cinéaste anglais Peter Watkins. Enrique Seknadje analyse ici les dispositifs indissociablement esthétiques et politiques à partir desquels le cinéaste produit une représentation très singulière de cet événement historique. Nous publions son article en quatre parties. Né en 1935, Watkins tourne son premier film en 1964, pour la B.B.C. : The Battle of Culloden. Il y est question de l’affrontement sanglant, en 1746, entre les troupes (...)

  • L’archipel du Moulag

    De l’impuissance virile et de la liberté d’expression

    par François Atreyu 13 novembre 2013

    D’encre et de papier dans le turban de Mohammed, ou bien réelles et actualisées par les discours bellicistes d’un BHL qui depuis 30 ans est de toutes les interventions militaires, et qui avoue de ses propres mots “penser comme on fait la guerre”, la liberté d’expression derrière laquelle se cachent les tenants de l’islamophobie en France est une liberté à coup de bombes. Dans un cas comme dans l’autre, c’est la rigidité et le caractère a priorique des principes dits “républicains” qui est invoquée, au (...)

  • Un racisme qui vient d’en haut

    À propos de la fabrication politique, médiatique et savante d’un consensus anti-immigrés

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 12 novembre 2013

    Les lignes qui suivent sont extraites du Dictionnaire de la lepénisation des esprits, paru en 1998, puis réédité en mai 2002 aux Éditions L’esprit frappeur. C’est avec une profonde tristesse que nous constatons, plus de dix ans après, que non seulement il n’a pas perdu de sa pertinence, mais qu’il est en un sens encore plus vrai aujourd’hui, alors que les agressions et discriminations racistes se multiplient, que la persécution des roms et des sans-papiers se poursuit à haute intensité, et que la (...)

  • De Dakar à Evry

    Retour sur un discours vallsien

    par Christophe Gaudier 11 novembre 2013

    Bien que les uns aient provoqué une large indignation et que les autres emporteraient plutôt l’adhésion, il y a comme un air de famille entre les propos tenus par Sarkozy à Dakar et ceux que Valls a tenus dernièrement sur les Roms, en particulier le 7 septembre dernier à Evry – et si les seconds paraissent acceptables, c’est peut-être parce que la critique des premiers n’a pas toujours été menée à son terme, qu’elle en est restée à son contenu sans en examiner les fondements. Ce qui, à juste titre, avait (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ...