Derniers articles

Des mots disparaissent

Sur l’usage à géométrie variable des mots « attentat » et « terrorisme »
par Sebastien Fontenelle
13 juillet 2017

J’ai quand même l’impression que si un mec essayait de lancer sa voiture dans une foule de fidèles, à la sortie d’une église, un dimanche matin, en gueulant par exemple des trucs à base d’ « akbar » : ça lèverait une assez vive émotion dans la presse et les médias dominants (LPELMD), où l’on n’hésiterait probablement que fort peu à parler d’une « tentative d’attentat » - puis à convoquer quelques savants fameux à la fin de leur faire répéter pour la cent millième fois qu’il serait plus que temps d’« ouvrir l’islam (...)

Lire la suite de Des mots disparaissent
  • Louis Althusser, philosophe à l’Ecole Normale Supérieure, assassine Hélène Legotien, sa femme, le 16 novembre 1980. Dans un article publié initialement dans Nouvelles Questions féministes en 2015, Francis Dupuis-Déri revient sur la thèse qui va s’imposer dans les débats publics, celle de la folie, à grands renforts de cautions intellectuelles empressées de disculper le tueur. Un des intérêt de cet article est de fournir les éléments factuels montrant, de façon implacable, la pertinence d’une autre grille (...)

  • Louis Althusser, philosophe à l’Ecole Normale Supérieure, assassine Hélène Legotien, sa femme, le 16 novembre 1980. Dans un article publié initialement dans Nouvelles Questions féministes en 2015, Francis Dupuis-Déri revient sur la thèse qui va s’imposer dans les débats publics, celle de la folie, à grands renforts de cautions intellectuelles empressées de disculper le tueur. Un des intérêt de cet article est de fournir les éléments factuels montrant, de façon implacable, la pertinence d’une autre grille (...)

  • La banalité du mâle

    Louis Althusser a tué sa conjointe, Hélène Rytmann-Legotien, qui voulait le quitter (Première partie)

    par Francis Dupuis-Déri 5 février 2017

    Louis Althusser, philosophe à l’Ecole Normale Supérieure, assassine Hélène Legotien, sa femme, le 16 novembre 1980. Dans un article publié initialement dans Nouvelles Questions féministes en 2015, Francis Dupuis-Déri revient sur la thèse qui va s’imposer dans les débats publics, celle de la folie, à grands renforts de cautions intellectuelles empressées de disculper le tueur. Un des intérêt de cet article est de fournir les éléments factuels montrant, de façon implacable, la pertinence d’une autre grille (...)

  • Pinar Selek n’est pas seule !

    Appel à solidarités face à l’arbitraire d’Etat

    par Solidarité Pinar Selek 30 janvier 2017

    La radicalisation dictatoriale du régime turc se poursuit, aujourd’hui, avec une relance de la persécution non seulement à l’intérieur des frontières nationales, contre les Kurdes, contre les fonctionnaires, contre les opposants, mais aussi à l’extérieur puisqu’est relancé l’interminable harcèlement judiciaire de la sociologue et militante Pinar Selek, auteure de grands livres, désormais réfugiée en France. Les deux textes qui suivent, accompagnés d’une chronologie, rappellent les dix-neuf années de (...)

  • Lowie

    Hommage à Low, à « Heroes », à Bowie

    par Pacôme Thiellement 29 janvier 2017

    David Bowie, disparu l’an dernier, sortait il y a quarante ans l’album Low, sans doute son plus beau avec Hunky Dory… Pour fêter cet anniversaire, nous laissons la parole à Pacôme Thiellement. « En 1978, j’ai pris part, à New York, à une conférence pendant laquelle j’ai défendu l’idée que l’artiste était une sorte de chaman contemporain – quelqu’un dont la tâche est de créer une masse critique de confiance, et ce par tous les moyens. La notion sous-jacente ici est que son travail est de convaincre le public – (...)

  • Une révolution conservatrice dans la laïcité

    Retour sur la loi antifoulard du 15 mars 2004

    par Pierre Tevanian 28 janvier 2017

    « Oui, dimanche, c’est aussi une forme de référendum sur la conception de la laïcité qui doit être la nôtre : ou une laïcité qui s’efface ou une laïcité revendiquée. Cette belle laïcité qui est celle d’Elisabeth Badinter, de Caroline Fourest, de Mohamed Sifaoui (…) la laïcité de Malek Boutih. ». Ce propos tenu il y a deux jours, le jeudi 26 janvier 2017, par un homme aux abois, prêt à toutes les bassesses pour décrocher une investiture pour l’élection présidentielle, rend nécessaires quelques rappels. Non pas (...)

  • Le soliloque du dominant

    Quelques réflexions sur les affaires Polanski et Mitterrand

    par Mona Chollet 20 janvier 2017

    L’arrestation de Roman Polanski à Zurich, le 26 septembre 2009, et l’exhumation de l’affaire pour laquelle il reste poursuivi par la justice américaine, auront été l’occasion pour un nombre assez effarant de commentateurs – et de commentatrices – de démontrer une fois de plus à quel point leur vision de l’érotisme se passe aisément de cette broutille que représente, à leurs yeux, la réciprocité du désir féminin (on se contente en général de parler de « consentement », mais plaçons la barre un peu plus haut, (...)

  • Alors que le rappel à la loi et la célébration de l’ordre sont les maîtres mots des années Sarkozy-Valls, voilà que des amis se pressent à nouveau autour d’un cinéaste qui fut inculpé pour viol sur mineure : devenu victime d’une « Amérique qui fait peur », selon les mots de Frédéric Mitterrand, Roman Polanski se voit magiquement exonéré – au nom de son âge, de son oeuvre, de sa vie – de toute responsabilité vis-à-vis de la justice . Voilà donc quel type d’individu, en France, bénéficie des indignations (...)

  • Pour Lili, Paula, Juliet et Anita

    A propos de Neige et de quelques autres films

    par Pierre Tevanian 16 janvier 2017

    Ressortir Neige, au cinéma, en DVD : c’est par ce voeu que se termine le texte qui suit, publié pour la première fois en 2010 à l’occasion d’une rétrospective Juliet Berto à la Cinémathèque de Paris. Depuis, le voeu a été exaucé. On peut donc, en attendant Havre, Erica Minor et tout Glauber Rocha, remercier Epicentre Films pour cette réédition. On devrait plus souvent se fier à soi même, à sa mémoire, à ses émerveillements d’enfance, d’adolescence et d’après : voilà ce que je me disais il y a peu en sortant (...)

  • The last summer in Paris

    Céline et Julie vues par Juliet Berto

    par Juliet Berto 16 janvier 2017

    Juliet Berto aurait aujourd’hui soixante-dix ans. Nous republions à cette occasion un beau texte qu’elle rédigea pour un petit dossier de presse bleu aujourd’hui disparu, ou presque . Il raconte, tout simplement, la naissance d’un film – le merveilleux Céline et Julie vont en bateau – et d’une cinéaste. Céline et Julie vont en bateau... C’était l’été dernier. Jacques Rivette devait réaliser un sujet pour lequel il avait obtenu une avance sur recettes. Mais les autres capitaux nécessaires pour monter le (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ...