Derniers articles

« L’étude qui (évidemment) accuse »

Réflexions critiques sur une n-ième campagne académique, médiatique et politique contre les musulman-e-s
par Renaud Cornand
9 février 2016

Le 3 février 2016, Le Nouvel Observateur publiait un article titré « Exclusif. Ces collégiens qui placent la religion avant l’école : l’étude qui accuse ». Le texte est censé reprendre certains des résultats d’une enquête sur les collégiens des Bouches-du-Rhône organisée par le CNRS et Sciences-Po Grenoble, dirigée par Sebastian Roché et faisant l’objet d’un partenariat entre le journal et France Inter qui y consacra un numéro de son émission « Le téléphone sonne ». Les résultats présentés, comme les débats (...)

Lire la suite de « L’étude qui (évidemment) accuse »
  • « Et Cetera »

    Le collectif Les mots sont importants vous offre un café-philo saucisson-pinard

    Pour mémoire : nous sommes en 2013 et déjà, voici une minute de science dure, de féminisme radical et d’humanisme prolétarien, à moins qu’il ne s’agisse du premier spot de campagne pour Marine Le Pen 2017. Sans oublier l’hypothèse d’un ouvrage à paraître : L’Erotique Solaire, d’Albert Camus à Manuel White... « On jongle avec des idées, mais pas avec la misère des gens. Et la misère des gens elle va où, aujourd’hui ? Elle va au Front National. Elle va au Front national qui est à peu près le seul parti qui (...)

  • À l’heure où notre philosophe national-hédoniste poursuit une trajectoire de petit-blanc et de grand-bourgeois qui le mène de plus en plus près de l’allégeance pure et simple au vocabulaire et aux thèses du Front national, il nous parait opportun de relancer une initiative citoyenne de la SPINOZA (Société Pour l’Interdiction des Nuisances Onfresques Zet Anarchoracistes) qui, il y a maintenant cinq ans, mettait déjà en garde contre le fâcheux.... Exposé des motifs Il est question, ces derniers jours, (...)

  • Centré notamment sur l’ouvrage très médiatisé Paternités imposées, un sujet tabou de Mary Plard, ce texte propose une analyse contextualisée des discours sur les « paternités imposées ». Reprenant les ressorts classiques de la rhétorique masculiniste- la symétrisation des rapports sociaux de sexe, la négation du patriarcat et des violences masculines contre les femmes, la victimisation des hommes, l’instrumentalisation de la notion d’« intérêt de l’enfant »- ce discours largement relayé par les médias a (...)

  • Un réfugié est un réfugié

    Chronique de l’indignité radiophonique ordinaire

    par Akram Belkaïd 12 septembre 2015

    Nous sommes le lundi 7 septembre 2015, jour où nous avons appris que le maire de Belfort, Damien Meslot, et celui de Roanne, Yves Nicolin, déclarent vouloir accueillir des réfugiés syriens, mais seulement des Chrétiens... Nous sommes donc le lundi 7 septembre, au soir. Sur France Inter, l’émission « Le Téléphone Sonne » aborde la question des réfugiés et de leur accueil en Europe. Une auditrice explique tranquillement les raisons de son refus de voir la France les accueillir... Elle avance d’abord (...)

  • Résultats incertains, bénéfices certains

    Les passeurs, leurs complices et leurs victimes : retour critique sur la nouvelle rhétorique anti-immigration (Dernière partie)

    par Cette France-là 12 septembre 2015

    Parmi toutes les stratégies rhétoriques destinées à légitimer des politiques d’immigration de plus en plus restrictives, brutales et attentatoires aux droits fondamentaux, il en est une qui a connu un remarquable essor ces dernières années – et plus encore ces derniers mois. Il s’agit de la thématique des « filières » de « passeurs » qui « exploitent » la détresse des migrants. Cette thématique, en diabolisant les passeurs (tous assimilés à des « réseaux mafieux » et à des « esclavagistes ») et en réduisant (...)

  • L’efficacité d’un combat

    Les passeurs, leurs complices et leurs victimes : retour critique sur la nouvelle rhétorique anti-immigration (Septième partie)

    par Cette France-là 11 septembre 2015

    Parmi toutes les stratégies rhétoriques destinées à légitimer des politiques d’immigration de plus en plus restrictives, brutales et attentatoires aux droits fondamentaux, il en est une qui a connu un remarquable essor ces dernières années – et plus encore ces derniers mois. Il s’agit de la thématique des « filières » de « passeurs » qui « exploitent » la détresse des migrants. Cette thématique, en diabolisant les passeurs (tous assimilés à des « réseaux mafieux » et à des « esclavagistes ») et en réduisant (...)

  • Des pieuvres et des esclaves ?

    Les passeurs, leurs complices et leurs victimes : retour critique sur la nouvelle rhétorique anti-immigration (Sixième partie)

    par Cette France-là 10 septembre 2015

    Parmi toutes les stratégies rhétoriques destinées à légitimer des politiques d’immigration de plus en plus restrictives, brutales et attentatoires aux droits fondamentaux, il en est une qui a connu un remarquable essor ces dernières années – et plus encore ces derniers mois. Il s’agit de la thématique des « filières » de « passeurs » qui « exploitent » la détresse des migrants. Cette thématique, en diabolisant les passeurs (tous assimilés à des « réseaux mafieux » et à des « esclavagistes ») et en réduisant (...)

  • Les passeurs : tous les mêmes ?

    Les passeurs, leurs complices et leurs victimes : retour critique sur la nouvelle rhétorique anti-immigration (Cinquième partie)

    par Cette France-là 9 septembre 2015

    Parmi toutes les stratégies rhétoriques destinées à légitimer des politiques d’immigration de plus en plus restrictives, brutales et attentatoires aux droits fondamentaux, il en est une qui a connu un remarquable essor ces dernières années – et plus encore ces derniers mois. Il s’agit de la thématique des « filières » de « passeurs » qui « exploitent » la détresse des migrants. Cette thématique, en diabolisant les passeurs (tous assimilés à des « réseaux mafieux » et à des « esclavagistes ») et en réduisant (...)

  • Les migrants : des victimes sans volonté ?

    Les passeurs, leurs complices et leurs victimes : retour critique sur la nouvelle rhétorique anti-immigration (Quatrième partie)

    par Cette France-là 8 septembre 2015

    Parmi toutes les stratégies rhétoriques destinées à légitimer des politiques d’immigration de plus en plus restrictives, brutales et attentatoires aux droits fondamentaux, il en est une qui a connu un remarquable essor ces dernières années – et plus encore ces derniers mois. Il s’agit de la thématique des « filières » de « passeurs » qui « exploitent » la détresse des migrants. Cette thématique, en diabolisant les passeurs (tous assimilés à des « réseaux mafieux » et à des « esclavagistes ») et en réduisant (...)

  • Démantèlements

    Les passeurs, leurs complices et leurs victimes : retour critique sur la nouvelle rhétorique anti-immigration (Troisième partie)

    par Cette France-là 7 septembre 2015

    Parmi toutes les stratégies rhétoriques destinées à légitimer des politiques d’immigration de plus en plus restrictives, brutales et attentatoires aux droits fondamentaux, il en est une qui a connu un remarquable essor ces dernières années – et plus encore ces derniers mois. Il s’agit de la thématique des « filières » de « passeurs » qui « exploitent » la détresse des migrants. Cette thématique, en diabolisant les passeurs (tous assimilés à des « réseaux mafieux » et à des « esclavagistes ») et en réduisant (...)

... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ...