Accueil du site > Des mots importants > Laïcité > Contre l’exclusion des élèves voilées. Éléments pour un argumentaire. > Argument 7 : l’auto-exclusion

Argument 7 : l’auto-exclusion

par Collectif Les mots sont importants
2 octobre 2003

7. " Nous n’avons pas à nous sentir coupables d’exclure ces élèves voilées, car ce n’est pas nous qui excluons ces jeunes filles : ce sont leurs parents, en les forçant à porter le voile ; ou bien ce sont elles-mêmes qui s’excluent, en décidant de le porter "

Réponse :

C’est là jouer avec les mots. Même dans les cas les plus favorables à ce discours, c’est-à-dire dans les cas où, effectivement, le milieu familial exerce une pression sur une jeune fille pour qu’elle porte un foulard, ou bien les cas où une certaine " auto-exclusion " entre dans les motivations de la jeune fille qui a choisi de porter le foulard, la responsabilité de l’école reste entière, dans la mesure où celle-ci a toujours le choix entre remédier à une logique d’exclusion (en accueillant l’élève, en la soutenant, en l’aidant à sortir de cette logique d’exclusion) ou bien l’entériner, voire l’aggraver, en excluant et en laissant l’élève seule avec l’agent de son " exclusion " (la famille, l’entourage ou elle même).

En bref : qu’il y ait d’autres agents, en amont de l’école, qui oppriment, excluent, ou font du mal à des élèves, est une chose ; que l’école vienne entériner ou redoubler ce mal en est une autre, qui se nomme non-assistance à personne en danger.