Accueil du site > Études de cas > Le voile et ce qu’il dévoile > Va te faire voiler ! > Chroniques d’une voilée désabusée

Chroniques d’une voilée désabusée

Présentations

par La Voilée
27 juillet 2009

Au cours de l’année 2008, un blog aussi éphémère que mémorable a présenté pendant quelques mois les « chroniques d’une voilée désabusée », mêlant avec bonheur, intelligence, drôlerie et colère des anecdotes, analyses et coups de gueule autour d’un même sujet : le quotidien éprouvant pour les nerfs d’une étudiante de vingt ans qui a eu la mauvaise idée, « au pays de Voltaire », d’être musulmane et de couvrir ses cheveux d’un foulard… Interrompu en septembre 2008 et rapidement fermé, ce blog intitulé « Va te faire voiler ! » méritait une nouvelle vie. C’est chose faite, avec l’amical accord de l’auteure qui, retournant le stigmate, a choisi de se nommer, tout simplement, « la voilée ». Nous publierons donc, quotidiennement jusqu’à la fin de l’été, une large sélection de ce que nous estimons être, dans la France de 2009, des mots importants.

L’hôtesse de ces lieux est une"citoyenne française" (dans les papiers... je vous épargne pour l’instant mes considérations sur la citoyenneté en France et l’Etat-nation), une issue de l’immigration, une étudiante venue des classes popu, et pour couronner le tout, une voilée désabusée.

J’accumule ce que l’on peut appeler des tares, au pays de Voltaire. Celles-ci, où plutôt les réactions de mes concitoyens face à celles-ci, ont des répercussions négatives sur ma vie, au quotidien, dans le métro, le bus, la rue, les magasins et bien sûr à la fac, et créent parfois des situations et des dialogues rocambolesques.

La création de ce blog intervient à un moment particulier de ma vie (je ne sais pas si vingt ans d’existence peuvent constituer une vie ...). Un paroxysme a été atteint dans la stigmatisation et l’exclusion des femmes voilées, dans les différentes sphères de la société française. L’agressivité et la haine à leur égard se banalisent de jours en jours, qu’elles émanent des institutions ou des citoyens lambda.

Ainsi, la journée d’une voilée, hors de son chez soi et donc dans la jungle sociétale, peut très vite tourner au cauchemar

- parce que chaque jour, une voilée doit faire face à des regards insistants, méprisants et haineux,

- parce que chaque jour, l’on réduit l’identité de la femme voilée à la chose qu’elle porte

- parce que chaque jour, une voilée doit se justifier sur les raisons pour lesquelles elle porte le hijab et sur son islamité,

- parce que chaque jour s’amplifie et se normalise la phobie des voilées,

- parce que chaque jour, les amalgames et les mensonges pullulent,

- parce que chaque jour, l’ethnicisation des phénomènes sociaux devient modèle de pensée.

J’ai décidé de créer ce blog pour dénoncer ces réalités, qui finissent petit à petit par pourrir la vie des femmes voilées et par heurter les humanistes de tous bords.

Va te faire voiler !

Parce que le hijab est aux yeux de la majorité de la population française un fléau, un défaut, un gros mot...

Va te faire voiler !

Parce que si tu es une femme d’obédience musulmane, venant des milieux populaires, dont les parents sont immigrés, avec des frères barbus au teint hâlé, ... fans de méchouis et de tournantes bien organisées, ... un tantinet phallocrates et inapprivoisés...

Va te faire voiler !

Parce que si un jour, par chance, tu réussis à te faire déculturer, acculturer puis à t’intégrer, tu échapperas à ce fléau que représente le hijab, et tu pourras vivre libre et émancipée. En attendant ce jour tant espéré...

Va te faire voiler !

Il ne s’agira pas pour moi d’engager des discussions sur le bien fondé religieux du voile, et sur le voile en lui -même. Très honnêtement, ça ne m’intéresse pas. Je respecte la religiosité et la non-religiosité de chacun, et je me fiche des considérations philosophiques, sociologiques et anthropologiques que l’on peut avoir sur le hijab.

Il s’agira pour moi de démontrer, avec des faits réels et des situations vécues au quotidien, ce qu’un bout de tissu porté sur une tête peut provoquer comme réactions racistes et islamophobes, ni plus ni moins.
En espérant que cet espace devienne un lieu de débat et de dialogue, je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue !

Chronique suivante

P.-S.

Ce texte est paru pour la première fois sur le blog « Va te faire voiler ! » le 18 décembre 2007