Accueil du site > Des livres importants > La double absence

La double absence

Un livre d’Abdelmalek Sayad

par Sylvie Tissot
avril 2001

Abdelmalek Sayad, Liber, 1999

Ce livre se présente comme un recueil de textes divers, mis en forme par P. Bourdieu après la mort du sociologue A. Sayad. On y trouve le résultat d’enquêtes sociologiques - souvent à base d’entretiens - sur les conditions sociales et économiques de l’émigration : quelles sont les raisons qui déterminent les départs et orientent les trajectoires ? quelle est la vie des immigrés à leur retour ?

Mais ce livre est plus encore un questionnement radical de la perspective habituellement portée sur l’immigration. Ce mot même ’’immigration’’ montre bien de quel point de vue est envisagée, le plus souvent, la question des ’’immigrés’’ : celui du pays d’accueil. C’est un des objectifs principaux de A. Sayad que d’inverser la perspective, pour s’intéresser à l’ ’’émigration’’. L’auteur critique également la démarche que l’on retrouve dans la plupart des discours sur les immigrés (tenus y compris ceux qui se veulent leurs défenseurs) : c’est celle qui consiste à évaluer les ’’coûts’’ et les ’’profits’’ de l’immigration. Selon l’auteur, cette approche économique a pour principale fonction de masquer des questions essentiellement politiques, comme la responsabilité de la colonisation dans la déstructuration de la société rurale algérienne, et les départs vers la France que cela a entraîné. Cet ouvrage ne vaut pas seulement pour ce questionnement - peu fréquent - de la ’’question de l’immigration’’. La manière extrêmement fine dont A. Sayad conduit et décrypte les entretiens est aussi un modèle à suivre.