Accueil du site > Appels, hommages et fictions > Appels, actions, manifestes > Liberté pour les cinq de Villiers-le-Bel

Liberté pour les cinq de Villiers-le-Bel

Appel du 14 juillet contre une condamnation pour l’exemple

par 70 signataires
13 octobre 2011

Initié le 14 juillet 2010, par Saïd Bouamama, Fahima Laidoudi, Evelyne Perrin, Maurice Rajsfus et Catherine Samary, cet appel dénonce l’inacceptable verdict du 4 juillet 2010, condamnant sans preuves cinq jeunes de Villiers-le-Bel à des peines d’emprisonnement ferme de 3 à 15 ans, sur la seule base de témoignages anonymes et de dénonciations et suppositions plus que douteuses. Nous le republions aujourd’hui pour réitérer notre soutien alors que se tient, du 4 au 18 octobre 2011, au Tribunal de Grande Instance de Nanterre. Un soutien est par ailleurs organisé devant le Tribunal et dans la salle, tous les jours sauf le week-end, jusqu’au 18 octobre (pour informations, appeler au 07 77 77 49 67 ou envoyer un mail à rirqprp@gmail.com).

Le 14 juillet, le peuple Français est appelé à célèbrer l’anniversaire de la Révolution Française, née de révolte populaire car le peuple ne voyait pas d’avenir. Il en resté dans la Déclaration des droits de l’homme le droit et le devoir de se soulever contre toutes les oppressions.

Au nom de ce même peuple, le verdict du tribunal de Pontoise du 3 juillet 2010 vient de condamner cinq jeunes à de lourdes peines, à partir d’un témoignage sous X, de rumeurs durant des transports de détenus et de conversations co-cellulaires entre détenus.

Ce verdict frappe des jeunes pris au hasard pour en faire des exemples et condamne ainsi la révolte de Villiers-le-Bel 2007. Or cette révolte populaire était une réponse au quadrillage du quartier par plus de 600 policiers après la mort de deux jeunes tués par une voiture de police.

Nous dénonçons ce verdict inique fondé sur un témoignage sous x. Il démontre la politique de deux poids, deux mesures entre le cas de Villiers-le-Bel et l’ affaire Bettencourt : Sarkozy déclare qu’un enregistrement ne peut servir de preuve pour la poursuivre, par contre le témoignage sous x d’un indicateur rémunéré par la police à suffi à des condamnations très lourdes.
Nous demandons l’amnistie pour l’insurrection populaire de Villiers-le-Bel et la libération des cinq condamnés pour l’exemple.

P.-S.

Les signatures sont à envoyer à rirqprp@gmail.com

Premiers signataires : Saïd Bouamama (sociologue), Fahima Laidoudi (militante, Collectif Réseaux Intervention Réflexion Quartier Populaire), Evelyne Perrin (écrivain), Maurice Rajsfus (historien), Catherine Samary (économiste) ainsi que : Cédric Arcamond, Tavic Arneguy, Elise Ayrault, Robert Barlerieu, Frédéric Baudet, Yasmine Benallal, Henri-Paul Bernard, Louis Bertrand, Cindy Bignardi, Denis Blanc, Christian Boac, Régis Boitier, Janos Borovi, Djamila Bouferguem, Natmou Boumendil, Nazima Brahimi, Marianne Breton, Jo Briant, Jérome Cardot, Léa Carlat, Françoise Cayrol, David Cerson, Christiane Chalaye, Aïcha Chikhauni, Florence Ciaravola, Claude Clemaud, Jessy Cormont, Christian Darceaux, Dominique Duplan, Eail Elloret, Mona Falah, Jean Fauche, Clément Françoise, Clément Housson, Lucile Garbagnati, Arnaud Gauthey, Guy Giany, Leila Glovert-Cerson, Emmanuel Karmazyn, Sabine Lasnier, Jean-Louis Le Bourhis, Jean-Luc Le Dieu, Charline Le Dieu, Anne-Claire Le R’uant, Nadia Loucho, Alain Marcu, Nathalie Marcu, Benoit Marlet, Jean-Jacques Marlet, Alain Martinez, Malika Mommarche, Mireille Moscati, Catherine Querter, Rahim, Bruno Riondet, Hélène Rubene, Catherine Sackur, René Seibol, Pierre Tevanian, Jacques Thomas, Maurice Vandeweghe, Elodie Vieille-Blanchard, Roxane Vigneront, Charline Vignersen, Elisabeth Vitiello et le Comité Respect Vérité Justice.

Nouvelles signatures au 28 juillet : Omar Slaouti, Nadia Mokaddem, Laurent Lévy, Abd El Kader Aït-Mohamed, Leila Belkacem, Julien Barnier, Rudolf Bkouche, Michel Guérin, Patrice Kappel, Jean-François Pellissier, Laurent Ripart, Jean Jallerat, Pierre Girard, Isabelle Fay, Marie-Anne Clément, Jean Baumgarten, José Luis Moraguès, Francis Déprez, Marie-Claude Saliceti, Henri Mermé, Katie Palluault, Benoît Borrits, Muriel Bombardi, J. Fontaine, Fabien Carlat-Humbert, Maximilien Sanchez, Frédéric Dupont, Oumou Diallo, Lilane Cordova, Aycé Diakité, Emre öngün, John Bouvery, Lisbeth Sal, Claire Aymes, Florent Debras, Chloé Masson, Chantal Urbaniak, Stefan Bekier, Gwenolé Scuiller, Pierre Cours-Salies, Jean Louis Griveau, Mariam Seri Sidibe, Malika Habyby, Fatiha Dahmani, Sonia Fayman, Frédéric Thebaud, Annick Berthelot, Frédéric Richard, Simone Grange, Vinecent Duse, Jacques Gurfinkel, Karim Djelassi, Salem Djelassi, Sonia Gouiez, Samira Gouiez, Morgan Turguet, Jean-Michel Lecomte, Jacques Gurfinkel, Alain Pojolat, Pierre Rose, Irène Steinert, Monique Crinon, Karim El Hajjabi, Alain Castan, Dominique Chew, Sylvie Cerclier, François Plaud-Hayem, Gérard Vallerey, Timothée Didier-Bandou, Colette Bienvenu, Michèle Le Roux, Zouina Meddour, Rachid Amghar, Sophie Norton, Jean-Christophe Berche, Cesar Medeiros, Isabel Faustino, Olivier Vilain, Gérard Meunier, Mouhieddine Cherbib, Christian Mahieux, Jérôme Gleizes, Maxime Combes, Julie Kayïna Steun, Frédéric Bodin, Pierre Rose, Fabrice Flipo, Messaouda Benraad, Natacha Trotzsy, Youssef Boussoumah, Hervé Falcetta, Christophe Ceresero, Julie Zerbib, Youmé Diallo., Guy Dufau Joël, Nacira Guénif, Frink Frinking, John Mullen, Noëlle Dupuy, Anne-Laure Molina, Zeynep Arikanli, Gisèle Felhendler, Fabienne Serbah, Nahla Chahal, Joël Goarin, Tiago Pereira, Forzenigo, Alain Lenfant, Anne-Laure de Franssu, Judith Ijtihad Lefebvre, Alexandre Piettre, Janine Robert, Marie Brasseur, Xavier Ferri, Diego-Maria, Ruiz-Garcia, Monari Neveu-Rodriguez, Derouiche Ikhlef, Selma Oumari, Félix Boggio, Richard Neuville, Abdel Zahiri, Nora Benameur, Antoine Detaine, ainsi que les groupes de rap Unité Maü Maü et La K-Bine, le collectif B.Boy.Konsyan, le collectif bordelais Hacktivismes et l’AJCRV(association QP 84).

Signatures à adresser au CRIRQP (Collectif Réseaux Intervention Réflexion Quartier Populaire) :  rirqprp@gmail.com

Rassemblement de soutien

4 octobre 2011, 8H30 devant le Tribunal de Grande Instance de Nanterre

179 avenue Frédéric et Irène Joliot Curie à Nanterre

RER : Nanterre préfecture (prendre à droite la rue Salvador Allende puis tourner à gauche)

Liens :

Site du Comité de soutien aux inculpés de Villiers-le-Bel

Forum-Débat de Beur FM avec des proches des inculpés

Article de Matthieu Bonduelle : « Prodiges et vertiges de l’anonymat payant »

Article d’Ornella Guyet : « Villiers-le-Bel : un procès stalinien contre les jeunes de banlieue »

Article de Maurice Rajsfus : « Au procès de Villiers-le-Bel, pas de preuves mais de la délation »

Article d’Omar Slaouti, « Villiers-le-Bel, un procès politique »

Articles de Pierre Tevanian : « Chronique d’un lynchage annoncé » et « Les mots de Pontoise »

Enfin, un ouvrage du collectif Angles morts, intitulé Vengeance d’Etat à Villiers-le-Bel. Des révoltes au procès, vient de paraître aux éditions Syllepses, également en soutien aux inculpés.

Communiqués

- des Alternatifs

- de la CNT-FTE

- de la FASE

- du Nouveau Parti Anticapitaliste

- du Parti des Indigènes de la République

Aucune réaction du Parti socialiste, du Parti Communiste, des Verts et du Front de gauche.