Accueil du site > Études de cas > Racismes > Ni coqs gaulois ni poules pondeuses !

Ni coqs gaulois ni poules pondeuses !

Le racisme et la xénophobie au nom de la lutte contre l’homophobie : Basta !

par Locs (Lesbiennes Of Color)
16 avril 2011

Le texte qui suit réagit à l’affiche annonçant la Marche des fiertés 2011, qui vient d’être rendue publique, et dont « l’humour » peut difficilement faire rire les innombrables personnes, LGBT ou autres, qui ont eu, pour des raisons objectives ou subjectives, de par leur histoire, leurs origines nationales, leur couleur de peau ou leur confession, dans le passé vichyste et colonial ou dans le présent néocolonial et néovichyste de 2011, à pleurer du franchouillardisme, du chauvinisme qu’incarne ce coq et de son cousin germain – le racisme.

Noues LOCs – Lesbiennes of Color – dénonçons le caractère raciste et pétainiste de l’affiche de la Marche des fiertés cuvée 2011.

Noues LOCs exigeons son retrait immédiat !

Sur cette affiche trône un coq symbole d’une France « aux origines paysannes, fière, opiniâtre, courageuse et féconde » jadis maxime de Vichy et reprise par les franchouillards du gouvernement actuel adeptes du discours identitaire. Le seul animal capable de chanter les pattes dans la merde... bien à l’image de la rance d’aujourd’hui !!!

Avec ce coq, les gays organisateurs se vantent :

« L’intérêt, c’est d’interpeler le public beaucoup plus largement que le public LGBT ou associatif. »  [1]

Comment osent-ils croire que le public, largement, se retrouvera derrière un symbole propre à ne mobiliser qu’une seule frange de la population, où une seule et unique identité serait donc représentée, représentable ?

Communauté dont on attend qu’elle soit vigilante aux questions de diversité et d’altérité ! Comment accepter dans le contexte de surenchère électoraliste xénophobe, pré-fasciste, illustré, s’il n’en faut, par ce foutu débat sur l’identité nationale, présenté lui aussi comme un un débat d’ouverture – lequel débat a plus renforcé la stigmatisation qu’autre chose ?! Cette affiche tente à réduire au seul coq français, ceux et celles d’origine, de cultures et d’horizons divers.

Rappelons que l’Inter LGBT regroupe près de 60 associations LGBT à travers toute la France et que toutes, ensemble, ont cautionné une affiche raciste, androcentrée, blanche, partisane banalisant la « lepénisation » des esprits parmi certain-e-s Lesbiennes, Gays, Bi et Trans.

Pourquoi donc un coq ? Pourquoi lier le patriotisme, le nationalisme, l’identité nationale... et, pourquoi pas, la « préférence nationale », aux espaces LGBT censés éviter des schémas et des discours d’oppression ? Ces liaisons dangereuses contribuent à fragiliser la lutte contre ces schémas d’oppression car au final, elles reproduisent ces schémas et les pérennisent.

Par cette affiche, l’inter-LGBT signe son adhésion au racisme ambiant, décomplexé : les Roms et Sarkozy, les Musulman-e-s et Copé, les Immigré-e-s et Guéant, les trop nombreux dérapages de l’UMP, le ni Droite ni gauche des intellectuels en France…Tout un contexte nauséabond qu’il faudrait dénoncer au lieu de détourner des emblèmes nationaux, en l’occurrence un coq.

Noues LOCs, noues ne voulons :

Ni coq gaulois ! Ni poules pondeuses ! (slogan des féministes des années 70)

Noues, LOCs, demandons aux associations membres de l’Inter LGBT de presser les organisateurs de la Marche de retirer leur affiche.

P.-S.

Contact : espace.locs@gmail.com

Site internet : www.espace-locs.fr

Suite à de nombreuses critiques, l’inter-LGBT a finalement décidé, le 20 avril 2011, de retirer cette affiche.

Notes

[1] Nicolas Gouguain, porte-parole de l’Inter-LGBT qui organise la marche