Accueil du site > Appels, hommages et fictions > Appels, actions, manifestes > Non à l’interdiction du voile aux étudiantes stagiaires

Non à l’interdiction du voile aux étudiantes stagiaires

Les ESPE sont parties intégrantes de l’Enseignement supérieur !

par Solidaires Étudiant-e-s
17 mars 2015

Solidaires étudiant-e-s considère comme inacceptable l’initiative qui vient d’être prise par l’intersyndicale de formateurs-rices de l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Créteil, visant à interdire le port de signes religieux aux étudiant-e-s stagiaires.

L’ESPE de Créteil est membre de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) : nous rappelons qu’il n’existe pas de législation interdisant le port de signes religieux au sein de l’enseignement supérieur, et il est crucial que cela reste le cas. Nous avons dénoncé les velléités de projet de loi visant à interdire le port des signes religieux à l’université récemment évoquées par la secrétaire d’Etat Madame Pascale Boistard, et nous dénonçons donc cette mesure qui vise à créer une brèche dans l’enseignement supérieur à ce sujet.

Dans les autres formations, il n’a jamais été question que des règles valables lors des stages s’appliquent aux étudiant-e-s lorsqu’ils et elles se rendent en COURS. Il n’y a pas de raison pour que cette situation soit différente dans le cadre des masters d’enseignement. Nous exigeons par ailleurs que cessent les humiliations des étudiantes portant le voile – des remarques racistes au refus de les accepter en cours.

Par ailleurs, nous sommes affligé-e-s de constater que cette initiative émane d’une intersyndicale, qui ne semble pas considérer que les luttes contre les conditions d’études déplorables des étudiant-e-s-stagiaires, la baisse structurelle des financements des établissement de l’enseignement supérieur, la mastérisation, la précarité des personnels (pour ne citer que cela) sont des combats autrement plus pertinents à mener.