Accueil du site > Appels, hommages et fictions > Appels, actions, manifestes > « Nous sommes tous des Hrant ! Nous sommes tous des Arméniens ! (...)

« Nous sommes tous des Hrant ! Nous sommes tous des Arméniens ! »

Appel à manifester, à l’iniative du Rassemblement des Associations Citoyennes des Originaires de Turquie (RACORT)


26 janvier 2007

Le Rédacteur en Chef du journal Agos, Hrant Dink, a été assassiné le vendredi 19 janvier devant la porte du journal [1]

Nous appelons à une manifestation silencieuse sous une seule pancarte :

« Nous sommes tous des Hrant ! Nous sommes tous des Arméniens ! »

Samedi 27 janvier à 15 heures, Place de la République

(métro : République)

En hommage à Hrant Dink, défenseur de la paix, de la fraternité entre les peuples, de la liberté, de la démocratie, et artisan du dialogue arméno-turc pour une mémoire collective,

Premiers signataires :

Association Audiovisuelle Arménienne (AAA)

Association Culturelle et de Solidarité d’Anatolie

Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie (ACTIT)

Association de Solidarité Franco-Anatolienne (ASFA)

Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (L’ACORT)

Assemblée Européenne des Citoyens (A.E.C)

Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)

Association des Tunisiens de France (ATF)

Bir-Kar

Centre Culturelles des Alévis de Paris- PAKMERKEZ

Centre de Recherche sur la Diaspora Arménienne (CRDA)

CEDETIM

Collectif Les Mots Sont Importants

Confédération des droits démocratiques en Europe

Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH)

Fédération des Travailleurs turcs en France (FTIF)

Fédération Tunisienne pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)

Fédération SUD PTT

Turquie Européenne

Ligue des droits de l’Homme (LDH)

Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR)

Parti Communiste Français (PCF)

Plateforme pour vivre ensemble-Paris

Rassemblement des Associations Citoyennes des Originaires de Turquie (RACORT)

Réseau Féministe « Ruptures »

P.-S.

L’Appel en turc :

Sessiz Yürüyüs Için çagri

Agos Gazetesi’nin Yay ?n Yönetmeni Hrant Dink

19 Ocak Cuma günü gazetenin önünde öldürüldü.

Tek Pankart Altinda

Sessiz Yürüyüs çagrisi

Hepimiz hrant’iz !

Hepimiz Ermeniyiz !

Bar ??, özgürlük, demokrasi ve haklarin karde ?ligi ad ?na mücadele veren

ortak bir bellek için gerekli Türk-Ermeni diyalo ?unun mimar ?

Hrant Dink Anisina,

Cumartesi 27 Ocak saat 15.00’Te

République Meydaninda

Metro République

Notes

[1] Dépêche Reuters, 21 janvier 2007 : Arrêté samedi, un jeune homme a reconnu devant les enquêteurs avoir tué le journaliste et essayiste d’origine arménienne Hrant Dink parce qu’il avait insulté le peuple turc, rapporte dimanche la chaîne de télévision CNN Türk. "J’ai lu sur internet qu’il (Dink) avait déclaré ’je suis de Turquie mais le sang turc est impur’, alors j’ai décidé de le tuer. Je ne le regrette pas", a déclaré Ogun Samast aux policiers peu après son arrestation dans la ville de Samsun, sur le mer Noire, précise CNN Türk. Samast, 17 ans, a été transféré avec d’autres suspects à Istanbul pour y être interrogé, rapporte l’agence anatolienne de presse. Le Premier ministre Tayyip Erdogan a annoncé samedi soir l’arrestation du jeune homme et a précisé que les enquêteurs tentaient d’établir s’il avait agi seul. Samast est un jeune homme sans emploi vivant à Trabzon, sur la mer Noire, où six personnes ont été interpellées. Dink s’était attiré la colère des nationalistes en parlant du génocide arménien à la fin de l’Empire ottoman. Il a été abattu en plein jour vendredi alors qu’il quittait son bureau à Istanbul.