Accueil du site > Études de cas > Le voile et ce qu’il dévoile > Va te faire voiler ! > SOS amitié ou Comment la voilée désabusée ne gratte pas l’amitié

SOS amitié ou Comment la voilée désabusée ne gratte pas l’amitié

Chroniques d’une voilée désabusée (20)

par La Voilée
15 août 2009

Au cours de l’année 2008, un blog aussi éphémère que mémorable a présenté pendant quelques mois les « chroniques d’une voilée désabusée », mêlant avec bonheur, intelligence, drôlerie et colère des anecdotes, analyses et coups de gueule autour d’un même sujet : le quotidien éprouvant pour les nerfs d’une étudiante de vingt ans qui a eu la mauvaise idée, « au pays de Voltaire », d’être musulmane et de couvrir ses cheveux d’un foulard… Interrompu en septembre 2008 et rapidement fermé, ce blog intitulé « Va te faire voiler ! » méritait une nouvelle vie. C’est chose faite, avec l’amical accord de l’auteure qui, retournant le stigmate, a choisi de se nommer, tout simplement, « la voilée ». Nous publierons donc, quotidiennement jusqu’à la fin de l’été, une large sélection de ce que nous estimons être, dans la France de 2009, des mots importants.

Chronique précédente

J’ai pris goût à la narration... Pourtant, au lycée, je prenais toujours "commentaire de texte" ou "dissertation" parce que j’avais rien à raconter en "écriture d’invention" (alors qu’il faut le faire quand même... Je fais partie de ceux qui parlent tout seul et qui se sont inventés des potes imaginaires quand ils étaient petits). Et puis, mon pote V (big up à toi, gros mangeur de financiers aux amandes ;p) m’a dit qu’il aimait bien mes petites histoires d’affreux…

Je trouve que ces derniers temps, transite un peu trop souvent sur cet espace un paquet de tordus de tous bords.

D’abord, ça a été un certain Nico :

“A la lecture de tes écrits, tu m’avais rapidement convaincu qu’il est inutile de discuter avec toi. J’aurais dû te faire confiance. Mon humanisme me perdra... ”

Snif, snif, sniiiiiiiif (en plus, le virlix ne fait plus effet). Pour ce qui est de savoir si ton humanisme te perdra un de ces 4, je te propose dès maintenant... d’aller te jeter ! (pont, Tour eiffel, tour BNP de la Défense... comme tu veux !)
Ensuite, un anonyme :

"Je viens de me rendre compte qu’au lieu de lire le blog d’une gentille voilée, parfois impertinente, mais mignonne, je suis en fait sur un site intégriste (...) Bref, je pensais que c’était une jeune femme moderne et libre et je me rends compte que ce n’est pas le cas".

Minute papillon : t’as cru que j’avais créé un skyblog rempli de photos de vacances et de mes sorties du week-end ?

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan, naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !

Ze suis zentille, ze suis mignonne (au passage, merci !), ze suis modeeeeeeeeeeerne !

Aimez-moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii svppppppppppppppppp.

Discutez avec moiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...

Svppppppppppppppppppp.

Enfin, il y aussi le bras armé de TelQuel (armé en complexes d’infériorité face à l’Homme blanc, en vannes pourris et en provocation à deux centimes...), composé de Marockains qui veulent être plus Français que les Français... avec des pseudo leçons de théologie à la Meddeb et Bidar (il paraît que j’imite super bien Bidar le vendu :D)... Wouwouwouwou la gens ! Ce blog est laïc,

Je pense qu’il est temps de mettre les choses au clair :

- Ce blog a des dimensions politiques et sociologiques

(ben quoi ? Y a bien des charlatans qui ont marqué l’histoire en tant que "précurseur" de la sociologie, ou en tant que sociologue ?!?! Même moi avec mes fautes d’orthographe, je peux me prévaloir d’en faire !!

- Ce blog sucite le débat avec des personnes de différents horizons (autres que barbuvéliques j’entends)

- Ce blog choque (et pourvu que ça dure ! C’est pas la phrase de quelqu’un ça...)

- Ce blog, c’est aussi MON exutoire (ben oui, vu que je suis une hystérique enturbannée)

- Ce blog : c’est surtout MON blog (na !)

Seulement, faut préciser une chose : je n’ai pas créé un blog SOS amitié, je ne suis pas en quête d’affection (grrr), de reconnaissance. Je ne cherche pas à m’attirer la sympathie d’autrui et à la limite, plus je dérange, mieux je me porte !
Donc les affreux jojos, je vous dis : bon débarras ! Et ça vient du fond de mon petit coeur...

La vraie vie de la voilée est en dehors du net.

La voilée ne cherche pas à créer du lien social !

La voilée est effectivement dégoûtée par un certain nombre de faits politiques, économiques et sociaux (je vais tout déglingueeeeeeeeeeeeeeeeer, chui énervéeeeeeeeeeeeeeee), mais n’est pas sucidaire, merci ! La voilée est tout de même très contente d’avoir pu découvrir grâce à ce blog certains blogueurs et lecteurs.

Chronique suivante

P.-S.

Ce texte est paru pour la première fois sur le blog « Va te faire voiler ! » le 28 mai 2008