Accueil du site > Études de cas > Politiques sécuritaires et antisécuritaires > Trouble du comportement

Trouble du comportement

L’éditorial du bulletin Que fait la police ?

par Maurice Rajsfus
4 juillet 2006

Ces derniers mois, Nicolas Sarkozy s’est lourdement inquiété du comportement mental des enfants, dès l’age de trois ans, Grave problème, s’il en est. Qu’il nous soit permis de faire un utile retour sur le passé.

S’il était possible de consulter le carnet de santé du petit Nicolas, et de noter la fréquence de ses crises de nerfs, cela ne manquerait pas d’intérêt. De la même façon, il serait curieux de savoir comment il trépignait avec ses pieds lorsque ses parents refusaient de céder à ses caprices. A l’âge de vingt ans, jeune affilié au parti gaulliste, secouant son abondante chevelure, il tapait déjà du poing sur la table pour affirmer son ambition naissante, et sa volonté de faire sa place dans la jungle politique.

Celui qui s’est risqué à traiter les jeunes des cités de “racailles”, tout en évoquant ces quartiers qu’il fallait passer au “Karcher”, régurgite sans doute ses rages d’enfant gâté. L’ennui, c’est qu’au lieu de terroriser ses proches, comme jadis, l’actuel ministre de 1 ? intérieur déchaîne ses colères contre des pans entiers d’une population qu’il ne cesse de fragiliser.

Si l’on s’était intéressé plus tôt à la nature des colères froides du petit Sarkozy -vers 1957- peut-être ne serait-il pas devenu le vibrion incontrôlable que l’on connaît, en 2006. Si l’on avait alors calmé ses cauchemars de bambin avec quelques cuillers de Phénergan, ce fils d’immigré hongrois, devenu Français à l’excès, n’éructerait peut-être pas constamment sa haine contre ceux qui n’ont pas eu le loisir de s’intégrer, comme lui, au point d’ambitionner la magistrature suprême.

P.-S.

Cet article a été publié dans le dernier numéro de Que fait la police ?, bulletin anti-autoritaire d’information sur les crimes policiers créé par Alexis Violet et Maurice Rajsfus, et diffusé à partir de juillet 2006 sur internet.