Accueil du site > Des mots importants > Enfant > Union sacrée

Union sacrée

Le collectif Les mots sont importants vous offre un consensus national

par Collectif Les mots sont importants
25 septembre 2013

"Il faut démanteler tous les campements." La dernière sortie du ministre de la terreur atteint, dans son genre, le sublime – tant elle concentre, en peu de mots ("il faut", "démanteler", "tous", "les campements"), toute l’insolente bêtise, l’insondable vulgarité, l’innommable brutalité, bref le fascisme de l’époque. Une phrase culte, qui rejoint dans les annales le célèbre "Immigration Zéro" de Charles Pasqua – ou, plus récemment, cette autre phrase culte, prononcée celle-ci par le grand chef du petit arriviste de la Place Beauvau, lors du débat d’entre-deux tours de la présidentielle de 2012 : "Sous ma présidence rien ne sera toléré en terme de présence de viande halal dans les cantines de nos écoles". Mais ce sont deux autres citations que nous vous proposons ci-dessous, qui consacrent une virile fraternité, une émouvante convergence, entre deux frères ennemis.

"On a un afflux massif, je dirais, de la pire racaille que l’humanité ait porté, c’est-à-dire les roms de l’est, albano-roumano-etc, qui sont les spécialistes de la traite humaine, de la mutilation d’enfants, etc, et on a ça qui déferle partout, on en a même à Saint-Germain-des-Prés qui mendient dans la rue. Et on est face à une déferlante de ces roms qui viennent là pour spolier, qui viennent là pour parasiter, j’espère que ça aidera la France et les Français à comprendre qu’il faut qu’on reprenne le contrôle de nos frontières, le destin de ces gens-là est de rentrer dans leur pays d’origine, qui est la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et le je-sais-pas-quoi, l’Albanie..."

Alain Soral, activiste néofasciste, faux ami des musulmans, vrai ennemi des juifs, le 19 septembre 2013

"Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation avec les populations locales. C’est illusoire de penser qu’on réglera le problème des populations roms à travers uniquement l’insertion. Il n’y a pas d’autre solution que de démanteler ces campements progressivement et de reconduire ces populations à la frontière. Les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie..."

Manuel Valls, ministre socialiste, faux ami des juifs, vrai ennemi des musulmans, le 24 septembre 2013