Accueil du site > Études de cas > Le voile et ce qu’il dévoile > Va te faire voiler ! > Voilée, mariée... Forcée ?

Voilée, mariée... Forcée ?

Chroniques d’une voilée désabusée (35)

par La Voilée
30 août 2009

Au cours de l’année 2008, un blog aussi éphémère que mémorable a présenté pendant quelques mois les « chroniques d’une voilée désabusée », mêlant avec bonheur, intelligence, drôlerie et colère des anecdotes, analyses et coups de gueule autour d’un même sujet : le quotidien éprouvant pour les nerfs d’une étudiante de vingt ans qui a eu la mauvaise idée, « au pays de Voltaire », d’être musulmane et de couvrir ses cheveux d’un foulard… Interrompu en septembre 2008 et rapidement fermé, ce blog intitulé « Va te faire voiler ! » méritait une nouvelle vie. C’est chose faite, avec l’amical accord de l’auteure qui, retournant le stigmate, a choisi de se nommer, tout simplement, « la voilée ». Nous publierons donc, quotidiennement jusqu’à la fin de l’été, une large sélection de ce que nous estimons être, dans la France de 2009, des mots importants.

Chronique précédente

Youyouyouyouyouyouyouyouyouyouyouyouyouyouyou !!!

(Fi khater F alias tagulayte :D)

Pourquoi cet élan de bédouinisme ?

Parce que la voilée souhaite exprimer ses sincères félicitations à F, son amie (limite famille... ça fait combien de temps qu’on se connaît F ?) qui se marie bientôt !

F est aussi voilée, et je suis sûre que dans la tête de certains, qui dit mariage d’une voilée dit... mariage forcé ou arrangé pardi ! Ben oui, lorsqu’une Zoubida (voilée ou non d’ailleurs) rencontre un Mahmoud, généralement, c’est qu’il y a tout un plan barbuvélique derrière (mix entre les mots barbu et machiavélique... si vous ne comprenez pas, c’est normal, il s’agit d’un idiome propre à la communauté des voilées). Ce qui m’amène à réfléchir sur les conséquences de ce mariage dans la vie de F et de toutes les Maghrébiennes (de Maghrébie) et/ou "issues de l’Islam" (ben oui, l’Islam, c’est une vague d’immigration ! Une fois, on me l’a demandé... si j’étais "issue de l’Islam").

Conséquence 1 : la soumission, tu subiras

En effet, ta soumission est doublée, triplée, quadruplée, quintuplée, s... en gros Zoubida, t’es cuite !_Franchement, elles savent à quoi s’attendre en même temps ! Sérieux F, en disant oui, tu savais que H allait devenir ton tuteur légal, ton tuteur par excellence parmi tes autres tuteurs "mâles" (grrrrrr), j’ai nommée ton père, tes frères, tes oncles, tes neveux, tes cousins, le copain de ton cousin, le voisin du copain de ton cousin, le cousin du voisin du copain de ton cousin... bref de toute la gente masculine Maghrébienne ! (même l’épicier du coin)

Conséquence 2 : La cuisine, tu squatteras

Zoubida, il faut que tu saches que ne pas savoir faire le couscous est passible de répudiation ! C’est un grand manquement aux règles qui régissent les mariages de nous autres bédouins ! Les fourneaux de ta cuisine n’auront plus aucun secret pour toi !

Conséquence 3 : Le jour, tu ne verras pas

Si tu aimais sortir, fais une croix (un croissant de lune ? J’avoue, elle est pourrie !) sur ton ancienne vie (en même temps, je suis certaine que ton frère te pistait). Effectivement, Mahmoud, ton bien aimé, va faire en sorte que tu deviennes casanière ! Tu me diras, que s’il avait voulu que tu hibernes, il aurait dû se marier avec un ours ! Mais sache Zoubida que c’est pour ton bien... (enfin je crois).

Conséquence 4 : Lapine, tu deviendras

C’est bien connu. Les mariages en Islam ne sont pas des mariages d’amour, mais des mariages qui n’ont qu’un seul but... la pro-cré-a-tion ! Ainsi, pour être une bonne islamis...euh musulmane pardon, il faut faire des gosses, et à GOGO !!! La grande Oriana Fallaci l’avait dit : "les fils d’Allah(en Europe) se multiplient comme des rats" ! Faut que la "oumma" ait une armée de réserve, des bras et des cerveaux ! Donc évite la contracepion stp !

J’espère qu’après la lecture de cette liste F, tu auras quand même envie d’épouser H ! ;))))

Chronique suivante

P.-S.

Ce texte est paru pour la première fois sur le blog « Va te faire voiler ! » le 29 mai 2008