Accueil > Études de cas > Philippe Val et ses amis

Philippe Val et ses amis

Dernier ajout : 13 avril 2015.

Tous les articles de cette rubrique

  • Injuste milieu

    Réflexions d’une féministe atterrée à la lecture d’un hors-série de Charlie hebdo qui lui est adressé (deuxième partie)

    par Dinaïg Stall 11 février 2012

    On a commencé à voir dès l’édito que ce qui anime l’équipe de Charlie Hebdo au sujet du féminisme, ce n’est pas tant de transmettre de façon condensée des informations généralement invisibles dans les médias dominants (dont Charlie prétend toujours ne pas faire partie) ou de rendre accessibles des pensées complexes analysant la domination masculine (dont la diffusion est rendue difficile par ces mêmes médias dominants). Non, ce qui intéresse vraiment Charlie, c’est de vendre comme juste et évident un (...)

  • Charlie Hebdo : l’imposture féministe

    Réflexions d’une féministe atterrée à la lecture d’une publication qui lui est adressée (première partie)

    par Dinaïg Stall 9 février 2012

    Charlie Hebdo, journal qui a abrité pendant plus de quinze ans les inénarrables éditos de Philippe Val mêlant – entre autres ! – défense d’Israël comme base avancée de la Pensée Occidentale Eclairée en Terres Obscurantistes et assimilation au nazisme de tout argument lui étant opposé, a sorti en avril-mai 2011 un hors-série dédié au féminisme, sous le titre « Le féminisme est l’avenir de l’homme ».Philippe Val ayant quitté en 2009 la direction de l’hebdomadaire et fait des déclarations ayant le mérite de la (...)

  • Charlie Sarkozy et Nico Hebdo

    Vous avez dit : liberté d’expression ?

    La nouvelle affaire Charlie Hebdo étant tout aussi lamentable, de A à Z , que les précédentes, nous republions un texte paru il y a quelques années, à l’occasion du premier épisode d’un feuilleton qu’on espère sur sa fin.
    « Je préfère un excès de caricature à un excès de censure ».
    « Je tiens à apporter mon soutien à votre journal qui s’inscrit dans une vieille tradition française, celle de la satire ».
    « Il faut défendre le droit de sourire de tout ».
    C’est par ces mots qu’au mois de janvier 2007, (...)

  • Charlie, Phil & Robbie, Sister Fourest et le spectre de l’islamisation

    Parcours éditocratiques... et islamophobiques

    par Mona Chollet 4 novembre 2011

    Les occasions ne manquent pas de défendre la liberté de la presse ou la liberté d’expression. N’en déplaise à Philippe Val, si la France, d’après Reporters sans frontières, détient depuis 2007 le record européen des interventions policières ou judiciaires contre des journalistes, ce n’est pas tant grâce aux « intégristes » que grâce au nouvel homme de son amie Carla. Mais, si les innombrables atteintes à ces droits ne suscitent pas un émoi de même envergure que l’affaire des caricatures de Mahomet qui a tant (...)

  • Caroline Fourest, Philippe Val et leurs « adversaires respectables »

    Parcours éditocratiques (Quatrième partie)

    par Mona Chollet 21 décembre 2009

    Un des gros avantages de la posture « anti-intégriste » du trio Philippe Val-Caroline Fourest-Fiammetta Venner, c’est qu’elle permet d’opérer l’union sacrée de tous les « démocrates » face à un danger supérieur qui les amène, dans leur immense sagesse, à transcender la peccadille de leurs petits désaccords. Autrement dit : elle permet de bouffer à tous les râteliers, tout en conservant une vague étiquette « de gauche », si agréable à l’ego...
    Première partie
    Deuxième partie
    Troisième partie
    Caroline (...)

  • Démocratie, culture… et dépendances

    Philippe Val : itinéraire d’un éditocrate (Première partie)

    par Mona Chollet 17 décembre 2009

    Pas encore revenu de la fabuleuse efficacité de son entregent, Philippe Val ne résiste pas à la tentation d’en révéler tous les ressorts au Monde : or donc, en janvier, son vieil ami Hees, au cours d’un déjeuner, lui confie son désir de postuler à la présidence de Radio France et lui fait miroiter la direction de France Inter. Ni une ni deux, le patron de Charlie Hebdo rapporte ce projet à son amie Carla Bruni-Sarkozy, qu’il a connue à l’époque où elle était la « femme de son pote », le philosophe (...)

  • « Certes, mais » : la Poétique de Philippe Val

    Itinéraire d’un éditocrate (Deuxième partie)

    par Mona Chollet 17 décembre 2009

    Philippe Val a mérité ses galons. Il maîtrise à la perfection la technique qui permet tous les verrouillages : celle du « certes, mais ». C’est très facile : il s’agit, lorsqu’on évoque une situation d’injustice ou d’oppression, de concéder rapidement, d’entrée de jeu, ou mieux, dans une incise, au détour d’une phrase, que certes, tout cela est bien triste, avant d’en venir au vrai sujet et d’expliquer en long et en large que, cependant, il y a pire, ou que cela n’est quand même pas aussi grave que les (...)

  • Témoin à charge

    La liberté d’expression selon Philippe Val

    par Sebastien Fontenelle 5 février 2009

    Le mardi 27 janvier 2009, devant le tribunal où comparaît Siné , un témoin à charge, Philippe Val, directeur de l’hebdomadaire comique Charlie Hebdo, lance : « Pour moi, la liberté d’expression est au service de la liberté. Elle ne doit pas stigmatiser des personnes en raison de leur religion. »
    À ces quelques mots, les ultimes lecteurs de Charlie sont pris d’une espèce de fou rire nerveux et gloussent que, décidément, ce cocasse Philippe ose tout. (« C’est même à ça qu’on le reconnaît », ajoute une (...)

  • Charlie saute sur l’anti-France

    L’anticolonialisme, nouvel ennemi public

    par Le Plan B 6 août 2007

    Charlie Hebdo vient d’ajouter une nouvelle pièce à sa panoplie d’épouvantails. Après les pacifistes (münichois), les musulmans (barbares), les prolos (gros cons), les pro-Palestiniens (antisémites), les altermondialistes (complices de Ben Laden), les critiques des médias (adeptes de Pol Pot), les opposants à la Constitution européenne (nostalgiques de Vichy) et tout ce qui est à gauche de François Hollande (partisans du goulag), c’est au tour des anticolonialistes d’enrichir la collection des (...)

  • La gauche selon Saint Philippe

    À propos d’une leçon d’histoire de Philippe Val

    par Mike Gallantsay 4 août 2007

    Il y a environ deux ans, Philippe Val, le chroniqueur mondain du gauchisme de droite, s’était fendu d’un éditorial intitulé « Traîtres et Crétins », dans lequel il étayait son ralliement au social-libéralisme et son dénigrement de la gauche anti-libérale par des considérations historiques sur la gauche socialiste et communiste française et ses supposées dérives fascistes. La thèse, énorme, peut se résumer ainsi : quand on est « de gauche », « trahir » – c’est-à-dire virer à droite – n’est pas si grave (...)

0 | 10 | 20