Accueil > Cinéma

Cinéma

Dernier ajout : 29 octobre.

Tous les articles de cette rubrique

  • Ce que les femmes préfèrent

    Une lecture féministe du film Les Hommes préfèrent les blondes

    par Sylvie Tissot 1er mars 2011

    En hommage à Ernestine Jane Geraldine Russel, devenue célèbre sous le nom de Jane Russel, et qui vient de disparaître, voici quelques réflexions autour de son film le plus célèbre : le fabuleux Gentlemen Prefer Blondes, de Howard Hawks, qui nous raconte l’histoire édifiante de Lorelei et Dorothy, lointaines cousines américaines de Céline et Julie .
    Ce film (1953) raconte l’histoire de deux femmes. La première, Lorelei (Marilyn Monroe), est blonde. Elle est attirée par l’argent (plus exactement par les (...)

  • Thriller

    Paris, Août 2010

    par Red Rag Productions 22 janvier 2011

    Cette vidéo a été tournée à Paris en août 2010, en réaction à la loi interdisant le port de « la burqa » dans les lieux publics, le but étant de souligner l’absurdité des débats sur la question. Nous sommes solidaires de toutes nos soeurs musulmanes qui, depuis le début de la controverse, subissent au quotidien brimades et insultes.
    Il faudrait apprendre à ridiculiser la haine et à y puiser notre inspiration. L’Islam et les musulmans partagent, avec les Roms, le triste privilège d’être les boucs émissaires (...)

  • Thriller

    Burqa in Paris

    par Red Rag Productions 10 janvier 2011

    This show was shot in Paris in the run up to the law publicly banning the niqab / burqa in France, to ridicule the public hysteria around the issue. We are fully supportive of all muslim sisters who as the result of the controversy are experiencing bullying and insults on a daily basis.
    We should learn to ridicule the hatred of some and gain inspiration from it.
    Alongside the Roma people, Islam and Muslims share the honour of being the current scapegoats for Europe’s economic problems and (...)

  • Le diable se cache dans les détails

    Quelques réflexions sur l’islamophobie ordinaire d’un polar à la française

    par Emre Öngün 4 janvier 2011

    Une affaire d’Etat est un film français réalisé par Éric Valette, sorti en salle en 2008 et récemment diffusé sur Canal +. Il s’agit d’un « thriller politique » sur fond d’élection présidentielle, de trafic d’armes et de prise d’otages au Congo. Cette fiction ne se distingue guère par son originalité : les personnages sont des archétypes éculés – l’affairiste et homme de réseaux de l’ombre, sa maîtresse tenancière d’un bordel de luxe, des politiques décadents et cyniques, des journalistes corrompus, un homme (...)

  • L’amour au pluriel

    The Women, de George Cukor (projeté à la Cinémathèque de Paris le jeudi 14 octobre 2010)

    par Sylvie Tissot 14 octobre 2010

    C’est un film sur la relativité de l’amour, sur la relativité des points de vue sur l’amour et... ce qu’on peut faire avec ça. Le film The Women de Cukor (1939) raconte l’histoire d’une héroïne, Mary, et, très classiquement, l’histoire d’un apprentissage. Ce dont elle fait l’expérience, et dont elle doit surmonter les conséquences, c’est qu’il n’y a pas d’absolu en amour. Comme le révèle l’aventure qu’a Stephen, son mari, avec une vendeuse de grand magasin, il est possible, dans le cadre idyllique d’un mariage (...)

  • Naissance d’une nation blanche (Première partie)

    Griffith et la question noire

    par Enrique Seknadje 5 mai 2010

    Ce texte découle d’une analyse approfondie du film. Il ne prend pas comme objet premier sa forme, laquelle a déjà fait l’objet de beaucoup d’études. Nous tenons à dire, en préambule, que nous considérons que c’est parce que le cinéaste américain a une maîtrise certaine de son art et de ses potentialités expressives qu’il est en mesure de faire passer relativement « aisément » certaines idées pernicieuses que nous tentons ici de mettre en lumière.
    The Birth of a Nation, Naissance d’une Nation, est considéré (...)

  • Naissance d’une nation blanche (Deuxième partie)

    Griffith et la question noire

    par Enrique Seknadje 5 mai 2010

    Une phrase de Lincoln dans son discours du 26 juin 1857 : « Mais même quand vous cessez d’être esclaves vous êtes encore loin d’être sur un pied d’égalité avec la race blanche » est intéressante, et rappelle les analyses d’Alexis de Tocqueville dans De la démocratie en Amérique …
    Première partie
    Tocqueville est très pessimiste sur la situation qu’il a observée et étudiée en Amérique. Il pense que les sudistes sont pris à la gorge, ne pouvant renoncer à un esclavage qui sera amené d’une manière ou d’une autre (...)

  • Naissance d’une nation blanche (Troisième partie)

    Annexe sur le livre de Melvyn Stokes, D.W. Griffith’s The Birth of a nation

    par Enrique Seknadje 5 mai 2010

    Après avoir terminé la rédaction de ce texte, j’ai pris connaissance du livre récemment publié par Melvyn Stokes : D.W. Griffith’s The Birth of a nation – A History of « The Most Controversial Motion Picture of All Time » . Un ouvrage d’importance, fourni et bien documenté. Je m’y suis plongé pour voir ce que je pouvais y trouver d’intéressant et de notable relativement aux points que j’aborde à titre personnel.
    Première partie
    Deuxième partie
    Entre beaucoup d’autres choses, Stokes évoque de manière (...)

  • Certaines de nos catégorisations sociales sont ainsi : lorsqu’elles fonctionnent bien et qu’elles semblent aller de soi, on oublie qu’elles sont avant tout le produit d’une activité humaine, d’une véritable construction sociale, comme l’ont montré Peter L. Berger et Thomas Luckmann en leur temps.
    C’est de la sorte que notre société tend à se perpétuer et à se spécialiser en un système de rôles qui vise à définir durablement des catégories que l’on s’évitera de réinterroger sans cesse dans notre quotidien. « (...)

  • « Le bouchon est dans la Japonaise » : politique du genre chez Tsai Ming-liang

    Première partie : Performativité du genre et performance sexuelle

    par Florine Leplâtre 7 mars 2010

    Tsai Ming-liang est identifié comme cinéaste gay, ou queer, alors que ses films récents, et parmi eux The Hole et La Saveur de la pastèque, semblent ne s’occuper que de relations hétérosexuelles. The Hole est une comédie musicale futuriste qui réunit pour les meilleur et pour le pire un voisin et une voisine alors que le monde se délite ; La Saveur de la Pastèque met en scène le tournage d’un film porno et les problèmes sentimentaux et sexuels de l’acteur principal, le tout entrecoupé de séquences de (...)

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130