Accueil > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 26 juillet.

Tous les articles de cette rubrique

  • Retraites : 12 idées reçues à combattre

    02 – Le système n’est pas viable financièrement : il faut réformer

    par Anaïs Henneguelle 13 janvier 2020

    Ce guide d’auto-défense a pour vocation de fournir des arguments à tous ceux et toutes celles qui s’opposent à la réforme des retraites mais sont parfois démunis face aux éléments de langage (parfois faux, la plupart du temps incomplets ou simplistes) qu’on leur oppose. Comment répondre aux éléments de langage du gouvernement ? Que rétorquer à son ami, salarié du privé, qui prétend que « ça fait les pieds aux fonctionnaires et aux cheminots » ? Quels chiffres simples mais efficaces mettre en avant pour (...)

  • Retraites :12 idées reçues à combattre

    01 : Il n’y a pas de perdants à la réforme

    par Anaïs Henneguelle 12 janvier 2020

    Ce guide d’auto-défense a pour vocation de fournir des arguments à tous ceux et toutes celles qui s’opposent à la réforme des retraites mais sont parfois démunis face aux éléments de langage (parfois faux, la plupart du temps incomplets ou simplistes) qu’on leur oppose. Comment répondre aux éléments de langage du gouvernement ? Que rétorquer à son ami, salarié du privé, qui prétend que « ça fait les pieds aux fonctionnaires et aux cheminots » ? Quels chiffres simples mais efficaces mettre en avant pour (...)

  • Crapulerie sondagière

    Quelques réflexions sur une enquête IFOP concernant la réforme des retraites, et son usage journalistique

    par Pierre Tevanian 6 décembre 2019

    La manipulation sondagière est un art en soi. Elle consiste en gros à faire de "l’opinion" une poupée ventriloque, qu’on peut faire parler à volonté, et dans le sens qui nous chante. À cet art de la question vague ou biaisée, et surtout de l’interprétation sans limites, il m’est souvent arrivé de consacrer des réflexions critiques. Un nouveau cas d’école se présente aujourd’hui avec un sondage IFOP commandé et publié par Le Journal du dimanche, et abondamment relayé dans les autres médias. Il est consacré à (...)

  • Guide de survie pour presse servile

    Quelques réflexions sur une grève et son traitement médiatique

    par Pierre Tevanian 5 décembre 2019

    On savait déjà depuis quelques décennies, parce que quelques centaines d’éditocrates nous l’avaient répété quelques milliers de fois, que les grèves, en particulier celles des cheminots, étaient des « prises d’otages ». On s’y était fait. On s’y était habitué, au point même que la charge négative, sulfureuse, criminalisante du mot, avait fini par se dissiper mystérieusement. Il fallait donc aller un peu plus loin dans l’hyperbole et la criminalisation, et c’est ce que nous a proposé, dans son édition du 2 (...)

  • Jean-Francis et la Réforme

    Quelques réflexions sur un marchand de bonheur

    par Pierre Tevanian 5 décembre 2019

    Il n’y a certes là rien de nouveau. Depuis que le monde est monde, et depuis qu’existent des dominations, il existe des discours de légitimation qui viennent nier ou euphémiser la violence des dominants, tout en la présentant comme un mal nécessaire contre une violence bien plus radicale, bien plus fondamentale, bien plus sauvage, irrationnelle et menaçante : celle des dominé.e.s. Celle, plus exactement, des dominé.e.s qui n’ont pas la décence d’accepter humblement leur condition. C’est ainsi (...)

  • Écrire contre la canaille

    À propos des écrivains et de leur « douloureux problème » avec « le peuple »

    « Que l’humanité est une sale et dégoûtante engeance ! Que le peuple est stupide ! C’est une éternelle race d’esclaves qui ne peut vivre sans bât et sans joug. Aussi ne sera-ce pas pour lui que nous combattrons encore, mais pour notre idéal sacré. Qu’il crève donc de faim et de froid, ce peuple facile à tromper qui va bientôt se mettre à massacrer ses vrais amis ! » Ces mots de Leconte de Lisle sont l’un des nombreux exemples que donne Paul Lidsky dans son livre Les écrivains Français contre la Commune. Le (...)

  • Points Godwin et géométries variables

    Quelques mots encore sur l’affaire de l’étoile jaune

    par Pierre Tevanian 21 novembre 2019

    La manifestation antiraciste du 10 novembre 2019 a fait l’objet de nombreuses attaques, notamment à cause d’une étoile musulmane portée par certains manifestants, renvoyant trop explicitement à l’étoile jaune de sinistre mémoire. J’ai expliqué ailleurs pourquoi l’unanimité de cette indignation et sa véhémence me posaient problème, mais en y repensant, une question demeure.
    Une question demeure, quand je repense à cette manifestation, à ces quelques « étoiles jaunes » qu’on a pu y voir, et à ces raccourcis (...)

  • Le soliloque du dominant

    Quelques réflexions sur les affaires Polanski et Mitterrand

    par Mona Chollet 9 novembre 2019

    Un nouveau récit de viols et de violences commises par Roman Polanski a été rendu public hier. Cette fois, ce n’est pas à des enfants (comme, entre autres, pour l’affaire qui lui a valu des poursuites aux Etats-Unis, ou comme l’agression révélée par une femme âgée de 10 ans au moment des faits), mais à une toute jeune femme de 18 ans que le cinéaste s’en est pris, apprend-on. Le récit, confirmé plusieurs personnes, est glaçant : « j’ai cru mourir », raconte Valentine Monnier. Après les déclarations (...)

  • « Regarder les autres » et « parler des choses »

    Brève réflexion attristée sur la division sexuelle du travail scientifique

    par Patience Philips 6 novembre 2019

    L’invisibilisation des femmes, de leur parole et de leurs écrits, notamment théoriques, font partie des principaux mécanismes que, consciemment ou inconsciemment, les hommes mettent en oeuvre pour faire perdurer leur domination. Nombreux sont en effet les amis du féminisme qui aiment se faire les porte-paroles des femmes, plutôt que leurs alliés ou leurs relais : plutôt que de parler après, et d’après leur parole, en s’y référant (et en citant leurs sources !), ils parlent à leur place, sans même (...)

  • dévoilements

    Du hijab au burkini : les dessous d’une obsession française

    par Pierre Tevanian 19 octobre 2019

    Mars 2004 : loi sur les signes ostensibles, interdisant le port du foulard à l’école publique. Septembre 2010 : loi anti-burqa. Avril 2011 : offensive de Luc Chatel contre les mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires. Janvier 2012 : loi « anti-nounous » (interdisant le voile dans les crèches et les garderies), adoptée en première lecture par un sénat socialiste. Juillet 2016 : campagne nationale contre les femmes en « burkini » – et plus largement les femmes musulmanes « trop » couvertes sur (...)

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 770