Accueil > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 20 septembre.

Tous les articles de cette rubrique

  • « Ce barbu aux épaules larges »

    Le collectif Les mots sont importants vous offre un classique du mouvement ouvrier, et trois questions

    L’affaire de la Ligue du LOL a mis au grand jour cette réalité cruelle pour les hommes de gauche, occultée par des années de féminisme d’Etat : le sexisme est présent et prospère dans les quartiers de centre-ville, au sein des élites cultivées, chez les mecs cool. Nous n’avons pas fini de prendre la mesure de la haine profonde des femmes qui règne dans les milieux prétendûment progressistes – et, nous voudrions le rappeler, y compris chez les notables de cette gauche radicale, intellectuelle, éditoriale, (...)

  • Houellebecq « sociologue »

    Les particules élémentaires, ou Le roman noir de la sexualité française

    par Eric Fassin 4 janvier 2019

    Dans les lignes qui suivent, Eric Fassin analyse la vision du monde qu’a proposée Michel Houellebecq dans ses premiers romans, et plus précisément la vision cauchemardesque qu’il développe de la sexualité et de l’émancipation des femmes. Une vision au statut indéterminé, entre prétentions sociologiques, philosophiques et littéraires... et vieux poncifs idéologiques.
    Rappelons-nous : hier encore, nos meilleures têtes allaient partout vantant le charme discret de l’érotisme français. Depuis le début des (...)

  • Père manquant, fils manqué ?

    Déconstruction d’un argument masculiniste

    « La fonction du père est de séparer l’enfant de la mère. (…) Si la mère représente l’amour fusionnel, le père représente les limites, les frontières, la séparation psychologique. »
    La valorisation des hommes en tant que père est structurante et transversale à l’ensemble des groupes et des discours masculinistes . Les auteur-e-s de ce texte proposent de déconstruire une déclinaison de ce discours à travers l’argument bien connu du “besoin de père".
    Des hommes qui revendiquent leur « droit de père » lors (...)

  • L’éloge des femmes passives

    Les représentations de la sexualité dans la presse adolescente

    par Patricia Legouge 18 novembre 2018

    Le 24 novembre prochain a lieu, à l’initiative de #NousToutes et d’autres collectifs, une marche féministe contre les violences sexistes et sexuelles. Pour appeler à cette grande manifestation, nous republions chaque jour de cette semaine un texte du site Les mots sont importants. Ils mettront en lumière différents aspects du féminisme, différentes manières d’en parler, et, au-delà des objets de division, la nécessité de s’unir toutes et tous ce jour là.
    Pour décrire les sexualités contemporaines, le (...)

  • Archives et raison d’Etat

    Retour sur l’affaire Einaudi-Grand-Lainé

    par Fabrice Riceputi 18 novembre 2018

    En hommage à Brigitte Lainé, récemment disparue (le 2 novembre dernier), nous republions un extrait du livre de Fabrice Riceputi, La bataille d’Einaudi, comment la mémoire du 17 octobre 1961 revint à la République , qui revient sur l’effarante « affaire Einaudi-Grand-Lainé ». Brigitte Lainé et Philippe Grand sont deux archivistes qui ont eu en 1999 le courage de dire devant la justice, en soutien à l’historien Jean-Luc Einaudi, que les archives judiciaires contenaient la preuve d’un massacre de (...)

  • Accueillir les migrants ?

    Bien sûr, une fois qu’on aura fait la révolution.

    par Olivier Cyran 18 octobre 2018

    Ce serait bien qu’un de ces jours Lordon, ou Mélenchon, ou Wagenknecht, ou tout autre représentant de cette gauche teeeeeellement anticapitaliste qu’elle veut d’abord abattre la finance et « organiser la sortie de l’euro » avant de condescendre à défendre le droit des migrant.e.s à ne pas crever noyé.e.s ou fracassé.e.s aux pieds de nos forteresses – ce serait bien, donc, qu’ils nous expliquent ce qu’il convient de faire en attendant.
    Puisqu’ils nous serinent que militer pour la liberté de circulation (...)

  • De qui « on » est le nom

    Réflexions d’un Inconsolé

    par Faysal Riad 11 octobre 2018

    Le quotidien Libération vient de consacrer, à un ouvrage qualifié d’ « empathique » sur l’écrivain misogyne, arabophobe et islamophobe nommé Houellebecq, un article lui-même fort empathique, intitulé « Michel Houellebecq, le grand consolateur ». Cet article, signé Emmanuelle Loyer, nous explique que les écrits de Houellebecq constituent « un refuge réconfortant face aux angoisses contemporaines », parce qu’« on s’y reconnaît ». Dans les lignes qui suivent, Faysal Riad critique les implicites redoutables de (...)

  • Politique de l’histoire

    À propos du « terrorisme » et de la « haine de l’Occident »

    par Pascale Casanova 1er octobre 2018

    En hommage à Pascale Casanova, qui vient de disparaîttre, nous republions un texte d’intervention politique qu’elle avait eu la gentillesse de nous laisser publier il y a plusieurs années – et nous renvoyons bien entendu, en plus de son oeuvre immense mais peu accessible de journaliste littéraire sur France culture, à ses écrits non moins importants, et notamment ses livres : Beckett l’abstracteur. Anatomie d’une révolution littéraire, La République mondiale des Lettres, Kafka en colère et La Langue (...)

  • La bonne nouvelle du jour

    Lettre ouverte à quelques camarades sensibles au prétendu problème de l’immigration

    par Sebastien Fontenelle 30 septembre 2018

    N’est-il pas étonnant de voir certains à gauche considérer que le capitalisme serait l’ami des migrant-e-s ? Et par voie de conséquence les migrant-e-s, et leurs soutiens, des agents du capitalisme ? Dans une chronique parue le 6 septembre dans Politis, que nous reproduisons ici, Sébastien Fontenelle se pose cette question – et y répond.
    Camarade.
    Tu peux, bien sûr, continuer, inlassablement, comme tu viens encore de le faire dans ton discours de clôture de ton université d’été, à fustiger « ceux (...)

  • Virilio ne mène nulle part

    À propos d’un essai intitulé Ville panique. Ailleurs commence ici

    par Christophe Gaudier 12 septembre 2018

    À l’occasion de l’exposition Terre natale. Ailleurs commence ici, conçue par un philosophe-urbaniste pour le moins sur-estimé : Paul Virilio, nous avions republié la critique d’un livre récent de Virilio, Ville Panique, paru en 2003, et qui portait déjà le même sous-titre : Ailleurs commence ici. Retour sur les écrits d’un penseur quelque peu sur-estimé.
    Je ne discuterai pas ici les thèses de Paul Virilio, et même je préciserai que, pour autant que je les comprenne, je ne trouve aucune objection majeure à (...)

0 | ... | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | ... | 770