Accueil > Études de cas > Racismes

Racismes

Dernier ajout : 13 mai.

Tous les articles de cette rubrique

  • Tous au Collège de France !

    Bref commentaire sur la nomination de Robert Redeker au CNRS

    par Philippe Adam 1er février 2007

    C’est dans une indifférence générale, en tout cas dans le débat public, qu’a été accueillie la promotion de Robert Redeker au CNRS. Aucun chercheur, pas même au sein du CNRS, n’a publiquement protesté, ni contre cette incroyable et injustifiable ingérence de l’État dans la vie intellectuelle et la recherche scientifique, ni contre le précédent qu’elle crée, en termes de « prime au racisme ». D’où... ce petit texte de Philippe Adam.
    « Vous avez la passion de la Science et vous vous destinez à une carrière de (...)

  • La faute à Voltaire ?

    Quelques conclusions sur le racisme et la liberté d’expression, à l’issue de « l’affaire des caricatures » et de « l’affaire Redeker »

    par Pierre Tevanian 23 novembre 2006

    Après l’affaire des « caricatures » de Mahomet, l’affaire Redeker est venue reposer la question des rapports entre critique de la religion, racisme et liberté d’expression. J’ai expliqué dans un premier texte (« Dix remarques sur un “collègue” ») ce qui permettait de distinguer le registre de la critique antireligieuse, auquel Robert Redeker est rattaché par ses défenseurs, du registre raciste, auquel se rattachent en réalité ses prises de position. Ceci étant posé, j’aimerais aller plus loin et souligner (...)

  • Une fatwa contre Bové ?

    À propos de l’inégalité de traitement entre les menaces de mort reçues par Robert Redeker et douze autres menaces de mort

    En étudiant le traitement médiatique et politique de « l’Affaire Redeker » et en le comparant, à la fois du point de vue quantitatif (la place accordée) et qualitatif (la nature des réactions) avec le traitement d’une précédente affaire de menaces de mort, le texte qui suit met en évidence une incontestable inégalité de traitement, liée à une non moins incontestable institutionnalisation de l’islamophobie. Il ne s’agit donc pas de mettre en concurrence deux combats tout aussi nécessaires l’un que l’autre, (...)

  • Monolinguisme et racisme

    Critique des attaques sarkoziennes contre le bilinguisme des enfants d’immigrés

    Début juin 2006, en réponse au RESF (Réseau Education Sans Frontières) qui réclame l’arrêt des expulsions et la régularisation des élèves sans papiers et de leurs parents, Nicolas Sarkozy, après s’y être publiquement engagé devant l’assemblée nationale, a adressé une circulaire aux préfets afin qu’ils procèdent à une régularisation au compte-goutte. Le ministre de l’intérieur a énoncé six critères pour accorder une « admission exceptionnelle au séjour » à ces familles ; en dehors de critères plus habituels (...)

  • Injures et menaces : Pas en notre nom !

    Suite et fin des réflexions sur l’affaire Redeker

    par Pierre Tevanian 2 octobre 2006

    Mes « Dix remarques sur un collègue » ont été écrites « à chaud », en réaction aux premières dépêches consacrées aux menaces de mort reçues par Robert Redeker. J’espérais alors que « l’Affaire » n’allait pas prendre de dimensions démesurées. Hélas, dès le lendemain, la machine médiatique commençait à s’emballer, avec son lot de généralisations, d’amalgames et de simplifications. Le traitement médiatique et la teneur des réactions politiques, syndicales et associatives, appellent deux ultimes remarques.
    1. Injures et (...)

  • Dix remarques sur un « collègue »

    Réflexions sur « l’affaire Redeker »

    par Pierre Tevanian 30 septembre 2006

    Les articles et dépêches sur les « menaces de mort » qu’aurait reçues le « prof de philo Robert Redeker » suite à une « tribune sur l’Islam » publiée dans Le Figaro,[[Cette tribune libre, intitulée "Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ?", est parue dans Le Figaro le 19 septembre 2006. En voici l’intégralité :
    "Les réactions suscitées par l’analyse de Benoît XVI sur l’islam et la violence s’inscrivent dans la tentative menée par cet islam d’étouffer ce que l’Occident a de plus (...)

  • La preuve par la Djellaba

    À propos d’un fait divers

    par Laurent Lévy 17 mai 2006

    La radio s’est fait, le 15 mai 2006, l’écho d’un fait divers : au Maroc, un touriste français est victime d’un meurtre. Il est arrêté. Mais un différend s’installe sur les motivations, donc sur le caractère, du crime. L’accusation, nous dit-on, a conclu à l’acte d’un déséquilibré. La famille de la victime, par la voix de son avocat français, conclut au geste d’un islamiste fanatique, voulant s’en prendre à un touriste non-musulman. Elle en veut pour « preuve » (sic) le profil du meurtrier : un jeune homme (...)

  • Liberté d’expression ou haine raciale ?

    À propos de « l’affaire des caricatures de Mahomet »

    Le texte qui suit est consacré à l’affaire dite « des caricatures du Prophète », que l’on pourrait aussi appeler « l’affaires des dessins islamophobes ». Il peut être résumé par son - long - titre original : Lorsque la liberté d’expression sert d’alibi à la haine raciale, elle se réduit elle-même en cendre !
    La célèbre réplique de Brecht sur la fécondité intacte de la bête immonde qui engendra le nazisme a été, à juste titre, souvent évoquée dès l’origine de l’affaire des caricatures. Certes, si les comparaisons (...)

  • Le corps d’exception et ses métamorphoses (Première partie)

    Réflexions sur la discrimination raciste

    par Pierre Tevanian 14 septembre 2005

    Les réflexions qui suivent sont issues d’un travail engagé, depuis 2001, dans le cadre du séminaire de Sidi Mohammed Barkat, " Les fondements de la violence politique " , autour de la situation singulière de l’immigré et du " jeune " issus de la colonisation, situation que j’ai nommée " corps d’exception ". Ce concept, emprunté à Sidi Mohammed Barkat, provient d’une analyse de la situation du colonisé algérien, et de la manière dont des discours et des dispositifs juridiques d’exception ont construit et (...)

  • Le corps d’exception et ses métamorphoses (Deuxième partie)

    Réflexions sur la discrimination raciste

    par Pierre Tevanian 14 septembre 2005

    Après avoir distingué les trois principaux modes d’existence d’un " corps d’exception " (corps invisible, corps infirme, et corps furieux), correspondant à diversesmodalités du racisme ( le mépris, le paternalisme, la phobie), il reste à comprendre comment, dans la représentation sociale, un corps d’exception passe d’un mode d’existence à un autre : comment un corps invisible devient visible, et comment un corps infirme devient un corps furieux.
    Première partie
    Tout d’abord, il convient de préciser (...)

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110