Séparatisme

Retour critique sur un mot qui fâche
par Françoise Lorcerie
4 décembre 2022

Un jour, un livre : pendant toute la durée du mois de décembre, nous publions chaque jour la présentation et / ou un extrait d’un livre paru cette année, à offrir, s’offrir ou se faire offrir à l’occasion des fêtes de la Saint Nicolas, de Hanoukkah, de Noël, de la Saint Sylvestre, du Noël orthodoxe, du Noël arménien ou à toute autre occasion. Le livre du jour, intitulé Les mots qui fâchent, prend pour objet (...)

lire la suite
  • Le vocabulaire de l’hospitalité est-il républicain ?

    Réflexions critiques sur un paradigme peu questionné de la pensée républicaine française

    par Magali Bessone 4 novembre 2022

    Les éloges de l’hospitalité sont assurément légitimes, et même bienvenus, nécessaires, en ces temps de fermeture des frontières, d’égoïsme et de cynisme décomplexé, de « préférence nationale » assumée et de realpolitik meurtrière, mais ils ne sauraient à eux seuls constituer un antidote politique. C’est ce que montre Magali Bessone dans les lignes qui suivent. Elle y analyse le paradigme de l’hospitalité, omniprésent dans la pensée politique française sur « l’immigration » et « l’intégration », comme un (...)

  • Sous le ciel bleu, les clichés

    New York vu par Le Monde : quelques remarques sur un « reportage » singulièrement biaisé

    par Sylvie Tissot 24 octobre 2022

    Quel journaliste ne mourrait pas d’envie d’être envoyé en reportage à New York ? Aude Goullioud du Monde a eu cette chance. Alors que le réchauffement climatique impose de réduire les vols transatlantiques, il est bon, après la publication de son article le 17 octobre 2022, de se demander : qu’y a-t-elle vu, qui y a-t-elle rencontré pour accumuler tellement de clichés que ça en devient presque gênant ?
    La ville des « opportunités » qui se « réinvente sans arrêt » et se relève après chaque épreuve. La (...)

  • Petits soldats, grands enfants

    De l’immaturité comme stratégie littéraire et politique : réflexions sur le mouvement des « Hussards »

    par Vincent Berthelier 20 octobre 2022

    C’est une tarte à la crème bien vieille et bien moisie, mais qu’on nous sert encore : le style serait de droite, la gauche n’aurait pas de style. Ou encore, comme le résume parfaitement Vincent Berthelier dans Le style réactionnaire, qui vient de paraître aux Éditions Amsterdam : « En matière de littérature, les conservateurs révolutionnent et les révolutionnaires conservent ». Une vieille rengaine que viennent encore d’entonner, contre Annie Ernaux, tous ceux que son Prix Nobel a rendus fous de rage : à (...)

  • On ne peut pas tout dire

    Rencontre au Lieu Dit avec Sébastien Fontenelle et Francis Dupuis-Déri le mercredi 19 octobre

    par Sebastien Fontenelle 17 octobre 2022

    Alors que de véritables opérations de censure, en bonne et due forme, passent largement inaperçues, on ne compte plus les livres, mauvais et méchants, prenant pour cible la supposée « idéologie woke » et la chape de plomb qu’elle ferait peser sur les débats. Pourtant militant-es et chercheur-es peinent toujours, dans ce pays « républicain », à attirer l’attention sur ce qui devrait être au cœur des discussions : l’injustice et l’inégalité de traitement. En face, à l’inverse, les ignominies racistes, la (...)

  • Sociogenèse d’un crime d’état

    17 octobre 1961 : chèque en blanc à Maurice Papon

    par Emmanuel Blanchard 17 octobre 2022

    À l’occasion du soixantième et unième anniversaire du crime d’octobre 1961, nous publions le texte extrait du livre d’Emmanuel Blanchard, La police parisienne et les Algériens (1944-1962), paru en 2011. L’historien y présente les résultats d’une longue enquête sur la police parisienne. Il montre comment, de 1947 à 1958, la préfecture de police constitue, de façon non encore publique, des unités ciblant spécifiquement les Algériens. Alors que la guerre d’indépendance algérienne s’étend à la métropole en 1957 (...)

  • Je suis prof

    Seize brèves réflexions contre la terreur et l’obscurantisme, en hommage à Samuel Paty

    par Pierre Tevanian 16 octobre 2022

    Les lignes qui suivent, écrites et publiées initialement il y a deux ans, ont été inspirées par la nouvelle atroce de la mise à mort de mon collègue, Samuel Paty, et par la difficile semaine qui s’en est suivie. En hommage à un enseignant qui croyait en l’éducation, en la raison humaine et en la liberté d’expression, elles proposent une quinzaine de réflexions appelant, malgré l’émotion, à penser le présent, et en débattre, avec raison. Ces réflexions ne prétendent évidemment pas incarner la pensée de Samuel (...)

  • Amnésie historique et mémoire bafouée

    Quelques réflexions sur la Réaction anti-wokiste

    par Francis Dupuis-Déri 15 octobre 2022

    « Terreur », « Chasses aux sorcières », « lynchage médiatique », « Totalitarisme » : s’il est une chose dont l’éditocratie militante, en lutte contre le dit « wokisme », n’a vraiment pas peur, elle qu’un simple foulard sur une tête musulmane, une page d’écriture inclusive, un colloque d’études de genre ou l’ombre d’une transexualité suffisent à faire trembler et crier au secours, c’est des mots. Des mots, ces gens n’ont vraiment pas peur, en particulier lorsqu’il s’agit de désigner – et de nommer – des adversaires. (...)

  • Politiques de la mémoire

    Quelques réflexions, un livre, et une rencontre publique

    par Pierre Tevanian 11 octobre 2022

    Le récit national a imposé sa version de l’histoire, sa mémoire, ses héros… en piétinant la vérité historique et une multitude de mémoires : celles des peuples esclavagisés, colonisés, des immigré·e·s et de leurs descendant•es, des femmes, ou encore des quartiers populaires. Celles et ceux qui tentent de bousculer ce récit dominant pour connaître, reconnaître et transmettre ces mémoires niées, occultées ou falsifiées, peinent à se faire entendre. Pire, ils et elles font face à des condamnations, visant à (...)

  • Le verdict est tombé, aussi odieux qu’extravagant, nous laissant un temps sans voix. Nous nous joignons donc aux mots du GISTI qui disent l’essentiel de cette sinistre affaire, en réaffirmant à Isabelle Saint-Saëns toute notre solidarité politique et toute notre amitié. En attendant l’Appel.
    Le 19 août 2020 Abdulfattah Hamdallah a été retrouvé mort sur une plage de Calais. Il avait quitté le Soudan en 2014 puis avait passé deux ans en Libye, avant de traverser la Méditerranée et d’arriver en Europe par (...)

  • Une race, une langue, un style : le projet célinien

    Réflexions sur le style, la Réaction, et le style réactionnaire

    par Vincent Berthelier 10 octobre 2022

    C’est une tarte à la crème bien vieille et bien moisie, mais qu’on nous sert encore : le style serait de droite, la gauche n’aurait pas de style. Ou encore, comme le résume parfaitement Vincent Berthelier dans Le style réactionnaire, qui vient de paraître aux Éditions Amsterdam : « En matière de littérature, les conservateurs révolutionnent et les révolutionnaires conservent ». Une vieille rengaine que viennent encore d’entonner, contre Annie Ernaux, tous ceux que son Prix Nobel a rendus fous de rage : à (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1840