On ne peut pas tout dire

Rencontre à la librairie Envie de lire d’Ivry avec Sébastien Fontenelle et Alex Mahoudeau le jeudi 29 septembre.
par Sebastien Fontenelle
27 septembre 2022

Alors que de véritables opérations de censure, en bonne et due forme, passent largement inaperçues, on ne compte plus les livres, mauvais et méchants, prenant pour cible la supposée « idéologie woke » et la chape de plomb qu’elle ferait peser sur les débats. Pourtant militant-es et chercheur-es peinent toujours, dans ce pays « républicain », à attirer l’attention sur ce qui devrait être au cœur des (...)

lire la suite
  • "Surtout n’en parlons pas... Ils en ont parlé". Avant qu’ils "en" parlent, les convives se tiennent assis, un peu guindé s, autour de la table familiale ; après qu’ils "en" aient parlé, ils sont tous à terre, autour d’une table dévastée. Tous les lecteurs, à l’époque où ce dessin en deux vignettes paraît, devinent immédiatement de quoi les convives ont parlé : de l’Affaire Dreyfus. Or, il est aujourd’hui une autre affaire qui suscite autant de passion et d’affrontements au sein des familles, des repas d’amis (...)

  • La répudiation médiatique

    À propos des représentations de la "beurette" dans le débat sur le voile islamique

    par Vincent Geisser 25 janvier 2004

    Vincent Geisser critique dans ce texte les visions réductrices que les grands médias produisent de " la fille voilée " et de sa " sœur ennemie " : la " beurette émancipée ". Il souligne surtout l’effet d’invisibilisation que produit ce tableau manichéen : c’est la très grande majorité des adolescentes et des jeunes femmes issues de familles musulmanes qui se trouvent exclues de l’espace public et du droit à la parole. Des femmes qui ne veulent pas porter le voile, mais qui n’acceptent pas pour autant de (...)

  • Quelques remarques sur Tirs croisés (Troisième partie)

    À propos du parti-pris pro-israélien et pro-occidental de Caroline Fourest et Fiammetta Venner

    par Sadri Khiari 24 janvier 2004

    Dans leur " Avant-propos ", les deux auteures affirment leur parti-pris laïc ; elles ne prennent pas le risque cependant de reconnaître leur parti-pris en faveur d’Israël, " le seul pays démocratique du Moyen-Orient "(224). Bien évidemment, elles aspirent à la paix et se démarquent de la politique de Sharon. Elles partagent cependant, sans le dire explicitement, de nombreux postulats de la propagande anti-palestinienne...
    Tout d’abord, comme on l’a noté plus haut, l’idée que la question (...)

  • À l’heure où est annoncée une loi visant la prohibition des « signes religieux ostensibles » à l’école et où des manifestations ont lieu pour exprimer l’inquiétude que suscite cette loi, le collectif unitaire « Une Ecole pour tou-te-s, contre les lois d’exclusion » tient à préciser certains points.
    Nous nous sommes constitués en collectif regroupant des forces laïques, féministes et démocratiques pour réagir ensemble face à un projet de loi d’exclusion et nous y opposer au nom du combat pour la liberté et (...)

  • Quelques remarques sur Tirs croisés (Première partie)

    Lecture critique du livre de Caroline Fourest et Fiammetta Venner

    par Sadri Khiari 19 janvier 2004

    Qu’est-ce qui fait qu’un livre mérite qu’on en parle ? Si c’est le sérieux et la rigueur conceptuelle alors Tirs croisés. La laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman, co-écrit par Caroline Fourest et Fiammetta Venner , les fondatrices de la revue Prochoix, ne justifie pas qu’on s’y arrête. Si c’est l’originalité de la thèse, l’étrangeté du propos, la pertinence de l’argumentation, ou tout bonnement sa capacité à stimuler la réflexion, dans ce cas, on fait bien de se taire. Si un livre suscite (...)

  • Quelques remarques sur Tirs croisés (Deuxième partie)

    De la nocivité supérieure de l’islamisme selon Caroline Fourest et Fiammetta Venner

    par Sadri Khiari 19 janvier 2004

    " Il serait faux d’affirmer, écrivent les fondatrices de Pro-choix, que l’intégrisme musulman ne présente pas un risque accru. L’islamisme occupe effectivement la pole position chez les intégristes. Il est actuellement le mieux placé pour exercer ses diktats et terroriser ceux qui lui résistent. Mais cette force n’est pas liée à une différence de fond avec ses homologues juif et chrétien. (.) Ce surcroît de nocivité n’a rien à voir avec la religion mais avec l’instrumentalisation de la religion. "(404) (...)

  • La République à l’épreuve du voile

    Retour sur un concept équivoque

    par Pierre Tevanian 12 janvier 2004

    Tout le monde ou presque, en France, aime la République, même Bruno Mégret, et son Mouvement National Républicain. Mais tout le monde ne voit pas la République de la même manière...
    Pour une grande partie de la classe politique, qui déborde malheureusement les cercles lepénistes et mégrétistes, le mot République est devenu, comme le disait récemment Mona Chollet sur le site Périphéries, une manière distinguée de dire "la France moins les Arabes". Pour d’autres, au contraire, l’attachement aux "valeurs (...)

  • ProChoix : le choix de la calomnie (Deuxième partie)

    À propos d’un tissu de mensonges intitulé "Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile"

    par Pierre Tevanian 6 janvier 2004

    Comme dans la première partie de ce texte, le communiqué mensonger de ProChoix est reproduit en caractères gras, entrecoupé des commentaires de Pierre Tevanian, apportant les éléments objectifs qui permettent de réfuter les accusations mensongères qu’il contient.
    Après Ni putes ni soumises (13), Sami Naïr, Malek Boutih, Elisabeth Roudinesco ou encore Patrick Weil (tous pris pour cibles sur son site "Les Mots sont importants"), ProChoix figurait visiblement sur son agenda (14)... A croire que tous les (...)

  • ProChoix : le choix de la calomnie (Première partie)

    À propos d’un tissu de mensonges intitulé "Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile"

    par Pierre Tevanian 5 janvier 2004

    Fiammetta Venner et Caroline Fourest, animatrices de la revue ProChoix, ont diffusé sur internet un communiqué de deux pages intitulé " Pierre Tevanian ou la gauche pro-voile ", qui est, sans exagération, un tissu de mensonges : une trentaine de contre-vérités en moins de deux pages ! Pour perdre le moins de temps possible, Pierre Tevanian a choisi de ne pas exprimer ce que lui inspirent les procédés de ces deux personnes, et de ne pas s’interroger sur leurs motivations. Il se contente donc de (...)

  • Salir un homme

    Que se passe-t-il à ProChoix ?

    par Xavier Ternisien 5 janvier 2004

    Xavier Ternisien, journaliste au Monde, réagit ici aux attaques dont il est victime de la part de Caroline Fourest dans le numéro 26 de la revue ProChoix, et qui se fondent sur des "informations" pour le moins douteuses.
    Face aux attaques dont je suis l’objet depuis un peu plus d’un an, j’ai pris jusqu’ici le parti de rire. Qu’importe si toutes les semaines, dans Marianne, Jean-François Kahn me taxe de "communautarisme". Qu’importe si Jack-Alain Léger, auteur de Tartuffe fait ramadan, me qualifie (...)

0 | ... | 1710 | 1720 | 1730 | 1740 | 1750 | 1760 | 1770 | 1780 | 1790 | ... | 1830