Pour une écologie politique des lieux de mémoire

Réflexions sur la guerre des statues, des plaques et des noms de rue
par Pierre Tevanian
17 octobre 2021

Les lignes qui suivent reviennent, en ce jour de commémoration du crime d’octobre 1961, sur une question qui ne cesse de revenir dans le débat public, de l’affaire Maurras à l’affaire Pierre Loti, de l’affaire Colbert à l’affaire Napoléon. Elles sont extraites du dernier chapitre du livre de Pierre Tevanian, Politiques de la mémoire, intitulé : « Pour en finir avec la raison d’État mémorielle ».
Les (...)

lire la suite
  • Généalogie de la « Beurette »

    Stop aux insultes sexistes et racistes

    par Al Majnouna 5 juin 2020

    Face à la vague d’indignation suscitée par l’emploi du mot beurette par TF1 dans le pitch d’une série télévisée, les invités de l’émission de Pascal Praud se sont empressés de jouer, une fois de plus, les gardiens de l’ordre symbolique, en exprimant leur indignation. Frédéric Abi, auto-proclamé expert de l’opinion publique, est définitif : « les Français » seraient complètement indifférents à de tels enjeux. Quant à Jacques Séguéla ou encore Elizabeth Levy, leurs réactions sont encore plus virulentes, aussi peu (...)

  • Face à la vague d’indignation suscitée par l’emploi du mot beurette par TF1 dans le pitch d’une série télévisée, les invités de l’émission de Pascal Praud se sont empressés de jouer, une fois de plus, les gardiens de l’ordre symbolique, en exprimant leur indignation. Frédéric Abi, auto-proclamé expert de l’opinion publique, est définitif : « les Français » seraient complètement indifférents à de tels enjeux. Quant à Jacques Séguéla ou encore Elizabeth Levy, leurs réactions sont encore plus virulentes, aussi peu (...)

  • Contrôles au faciès : la preuve scientifique

    Police et minorités visibles : les contrôles d’identité à Paris

    par Fabien Jobard, René Lévy 28 mai 2020

    Il y a quelques années, le ministre Manuel White s’illustrait en enterrant, au nom de la responsabilité, de la maturité et de la confiance, une promesse de campagne du président Hollande : l’obligation pour les policiers de délivrer des récépissés lorsqu’ils effectuent un contrôle d’identité. À la place de cette mesure, permettant de contrôler de l’activité policière (et donc de prévenir et sanctionner les abus, notamment les contrôles au faciès) le ministre préférait faire confiance à la police pour ne pas (...)

  • Des policiers au-dessus des lois

    Retour sur un rapport d’Amnesty International

    par Amnesty International 28 mai 2020

    Cela dure depuis des décennies. Témoignages de victimes, révélations de l’intérieur, enquêtes militantes, enquêtes scientifiques et rapports d’Amnesty International convergent pour l’établir : il y a dans la police française une culture de la violence illégitime en général, et de la violence raciste en particulier, soutenues par une impunité judiciaire et une omerta politique. Il y a en effet des questions qu’on ne pose pas impunément, surtout quand on n’est pas tout à fait, ou pas du tout, blanc et (...)

  • Omerta dans la polis

    La violence policière et comment on en parle (ou pas)

    par Pierre Tevanian 27 mai 2020

    Il y a des questions qu’on ne pose pas impunément, surtout quand on n’est pas tout à fait, ou pas du tout, blanc et catho-laïque. Celle de la violence policière est une de ces questions, sans doute l’une des plus sensibles. Pour l’avoir énoncée dans une émission grand public, la chanteuse Camélia Jordana se prend un torrent de violence verbale, émanant de toutes les fachosphères, ainsi qu’un recadrage condescendant de l’incontournable Caroline Fourest, sans oublier les sarcasmes stupides d’un Cyril (...)

  • Roi et Reine et Ange

    Hommage à Little Richard l’interlope, bam, boom

    par Pierre Tevanian 24 mai 2020

    Les lignes rendent hommage à un grand gars d’un mètre soixante-dix-sept, qui eut l’espièglerie de se rebaptiser le Petit Richard, et d’être un immense génie, l’un de ceux qui peuvent le plus sérieusement revendiquer le titre de Roi, et bien plus que cela : de créateur, d’inventeur du Rock’n’Roll. Il nous a quitté le 9 mai 2020, à l’âge de 87 ans, et n’a eu droit ni à la couverture de Libération, ni à celle des Inrockuptibles, ni à la moindre place en première page du Monde. Drôle d’époque, décidément.
    Sans (...)

  • Mieux vaut tard que jamais. Un article enthousiaste dans le magazine ultra-réactionnaire Valeurs actuelles et un autre, plus négatif, dans Le Monde, s’accordent sur le constat : le mal nommé Front Populaire (on voit bien le Front mais pas le populaire) que vient de lancer Michel Onfray autour de sa personne, du socialiste nationaliste Jean-Pierre Chevènement, du nationaliste ultralibéral Philippe de Villiers et de quelques autres people issu.e.s notamment de la mouvance islamophobe (Céline Pina, (...)

  • Crimes sur promenade de bord de mer

    Boardwalk Empire, une série féministe ?

    par Sylvie Tissot 21 mai 2020

    Boardwalk Empire a été la série de mes premières semaines de confinement. Je lui sais gré de nous avoir changé les idées, pendant quelques épisodes chaque soir, avant de nous replonger dans l’actualité anxiogène. Le plaisir que j’ai pris à regarder cette série est donc un peu particulier. Il ne m’a pas empêché de réagir aux questions importantes posées par Aurore Renaut dans son article paru sur le site Le Genre et l’Ecran… sans y répondre toutefois de la même manière.
    Boardwalk Empire est une série de (...)

  • La grande tabasse

    Le président m’a écrit une lettre

    par Pacôme Thiellement 17 mai 2020

    « Hôpital : Emmanuel Macron reconnaît une "erreur dans la stratégie" et annonce une concertation immédiate », titrait hier Le Monde. « Concertation » : l’inusable ficelle du Président quand il s’agit d’esquiver la contestation, la déminer, et continuer comme si de rien n’était, quitte, si ladite contestation persiste, à y répondre par la tout aussi inusable brutalité policière. Ce scénario auquel on risque d’assister ces prochaines semaines et mois, Pacôme Thiellement l’avait déjà décrit et nommé lorsque, en (...)

  • Ni droite ni gauche, Français !

    André Comte-Sponville, ou la lepénisation de Spinoza

    par Pierre Tevanian 13 mai 2020

    Philosophe télévisuel, spécialisé aussi dans les prêches d’ « éthique et entreprise » grassement rémunérés (près de 5000 euros en 2001, par exemple, pour une simple causerie chez Vivendi), André Comte-Sponville vient de faire parler de lui en gonflant ses biscotos face au coronavirus, dans une consternante tribune pleine de vide sidéral, de boursouflure et de virilisme sentencieux (« Il suffit de vivre. L’incertitude, depuis toujours, est notre destin »), pleine aussi de sophismes et d’alternatives (...)

0 | ... | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | ... | 1770