Racisation et racialisation

Ou comment penser, dire et étudier la fabrication sociale de la race
par Claire Cosquer, Solène Brun
6 décembre 2022

Un jour, un livre : pendant toute la durée du mois de décembre, nous publions chaque jour la présentation et / ou un extrait d’un livre paru cette année, à offrir, s’offrir ou se faire offrir à l’occasion des fêtes de la Saint Nicolas, de Hanoukkah, de Noël, de la Saint Sylvestre, du Noël orthodoxe, du Noël arménien ou à toute autre occasion. Le livre du jour parle de race – une notion récurrente, de plus (...)

lire la suite
  • Dans un livre d’entretiens avec Jacques Derrida publié il y a deux ans, Elisabeth Roudinesco tentait d’expliquer pourquoi elle avait cessé de soutenir la cause des sans-papiers une fois ses amis du Parti Socialiste arrivés au pouvoir.
    L’argument avancé par cette dame était le suivant : la cause des sans-papiers est instrumentalisée par "l’ultra-gauche", et des propos outranciers sont tenus par certains soutiens des sans-papiers ; on ne saurait cautionner pareille chose.
    Jusque là, rien de bien (...)

  • Dans une lettre périodique qu’ils éditent sur internet, intitulée Respublica, les militants de la "Gauche républicaine" se laissent aller à d’inquiétantes dérives. Ainsi, dans la livraison de septembre 2003, on peut lire ceci :
    " Témoignages bouleversants sur l’oppression des femmes en milieu musulman
    La marche des femmes des quartiers contre les ghettos et pour l’égalité, "Ni putes ni soumises", a été un succès autant médiatique que populaire (...) Le site macite.net propose des témoignages (...)

  • Laïcité, communautarisme et foulard

    Vrais et faux débats

    par Jean Baubérot, Jocelyne Cesari 4 septembre 2003

    Le port du foulard islamique vient encore une fois agiter l’opinion publique française. Nombre de voix s’élèvent pour dénoncer la "dérive communautariste" contenue dans le port de ce signe religieux. Or dès que l’appartenance religieuse est en jeu, il convient de différencier société laïque et communautarisme. Le second terme, désigne un mode d’organisation politique conférant des droits spécifiques à des groupes ou communautés fondés sur la religion, la culture, la race ou l’ethnicité. Cela est impossible (...)

  • Morceaux d’anthologie

    Le discours de la droite parlementaire sur l’immigration

    par Danièle Lochak 15 juillet 2003

    En janvier 1997, Le projet de loi Debré est ressorti du Parlement plus musclé encore qu’il n’y était entré. Mais en dehors des amendements adoptés, il y a aussi la masse des amendements proposés qui, s’ils ont été rejetés, n’en méritent pas moins d’être tirés de l’obscurité des colonnes du Journal Officiel où ils resteront consignés pour l’éternité. Au-delà du sottisier qu’ils permettent de constituer (sur le mode du "mieux vaut en rire, de peur d’avoir à en pleurer"), ils sont en effet révélateurs des fantasmes (...)

  • Une gestion néo-coloniale de la contestation politique

    À propos de propos diffamatoires tenus par diverses autorités à propos de citoyens de Dammarie les Lys

    Quelques remarques à propos de la mort de Mohammed Berrichi, et du mépris manifesté à cette occasion par les autorités judiciaires, politiques et policières (juin 2002).
    Les déclarations des autorités judiciaires, préfectorales et municipales, suite à la mort de Mohamed Berrichi et aux manifestations politiques qu’elle a provoquées à Dammarie-les-Lys en juin et juillet 2002, appellent quelques commentaires .
    Le procureur de la République affirme que la mort de Mohamed est "accidentelle pour cause de (...)

  • Polygamie : ne pas se tromper de combat !

    Quand la dignité des femmes sert de prétexte à la chasse aux immigrés

    par Danièle Lochak 15 juillet 2003

    Depuis la loi Pasqua de 1993, qui a introduit de nombreuses restrictions de droits pour les étrangers polygames et leurs familles, la polygamie est ramenée sur le devant de la scène et brandie comme une menace dès qu’on parle d’immigration. Le Conseil d’Etat vient récemment de faire franchir un degré de plus à cette diabolisation des polygames en leur refusant le renouvellement automatique de la carte de résident. Cette décision, prise théoriquement au nom de l’égalité des sexes, va avoir comme (...)

  • Topiques du discours gouvernemental

    Quand Sami Naïr fait l’éloge des "lois Chevènement"

    par Pierre Tevanian 15 juillet 2003

    Aux noms d’oiseaux que nous donne Sami Naïr ("belles âmes", "intelligentsia de gauche ou réputée telle"), il serait facile d’opposer d’autres noms d’oiseaux. Mais on se contentera ici de corriger les erreurs manifestes contenues dans la réponse qu’il nous a adressée .
    L’intelligence du conseiller du ministre a été de répondre en quinze pages à un texte de six pages, et dans ces quinze pages de répondre en sept pages à une parenthèse de quelques lignes. L’essentiel de notre lettre ouverte portait en effet (...)

  • Un singulier changement de discours

    Lettre ouverte à Sami Naïr, conseiller du ministre de l’Intérieur (1998)

    par Pierre Tevanian 15 juillet 2003

    Monsieur le conseiller du ministre ,
    Tout d’abord croyez en notre respect pour votre oeuvre de penseur politique, en particulier pour sa partie la plus engagée : votre Lettre ouverte à Charles Pasqua, rééditée sous un titre sans équivoque : Contre les lois Pasqua. Sachez, ensuite, que nous pouvons admettre, chez un intellectuel, le choix de participer au pouvoir et d’en affronter les difficultés, quitte à passer des compromis. Si nous rappelons à votre mémoire vos écrits passés, ainsi que vos (...)

  • Lutter contre les discriminations

    Un livre collectif coordonné par Daniel Borrillo

    par Pierre Tevanian 15 juillet 2003

    La discrimination a longtemps été un tabou, notamment en France. Un certain dogme républicaniste veut en effet que la France soit "le pays des Lumières et des Droits de l’homme", et que le racisme soit absolument étranger à "nos mœurs et nos traditions". On s’est donc longtemps contenté d’euphémismes délicats, en parlant de "problèmes d’intégration" ou de "difficultés d’insertion", renvoyant par là-même une part importante de la responsabilité sur les victimes du racisme ! Dans le débat public, et plus (...)

  • Une prof d’en haut dans un collège d’en bas

    À propos du livre de Mara Goyet, Collèges de France

    par Stéphane Beaud 15 juillet 2003

    Stéphane Beaud, maître de conférence en sociologie à l’université de Nantes, propose une lecture critique d’un livre qui a bénéficié d’une couverture médiatique très importante. Voici comment la bourgeoisie "éclairée", qui ne connait de la banlieue, de ses lycées et de ses lycéens, que ce qu’en disent les grands médias et les best sellers, se sent désormais autorisée à voir les choses.
    Collèges de France. Le titre est un clin d’œil ironique au lecteur. Il ne s’agit pas de la prestigieuse institution de la rue (...)

0 | ... | 1750 | 1760 | 1770 | 1780 | 1790 | 1800 | 1810 | 1820 | 1830 | 1840