« Légèrement mystique »

Apologie de Paul McCartney, pour ses quatre-vingts ans
par Pierre Tevanian
18 juin 2022

Paul McCartney, actuellement en tournée, a quatre-vingts ans aujourd’hui, et mille cordes à son arc. Vocales notamment, on l’oublie souvent, parce qu’on pense d’abord à l’immense mélodiste, compositeur de dizaines de standards repris par les plus grands interprètes – quand il ne fait pas don de ses compositions directement – à sa compagne Linda, à son pote Ringo Starr (la plus belle de toute sa carrière (...)

lire la suite
  • Comment humilier une femme dans l’espace public

    Retour d’expérience

    par Sylvie Tissot 14 avril 2022

    « Tu veux me sucer ? », c’est ce que m’a demandé tout à l’heure un homme plutôt jeune, à l’allure plutôt amène, en venant vers moi. L’interaction a tourné court et s’est terminée en injures, le temps que je sois sûre qu’il n’allait pas se rapprocher davantage. J’étais sur un banc, dans un coin du bois pas vraiment reculé, mais on ne sait jamais.
    Je suis vite repartie, hors du moi, furax de ma pause déjeuner au soleil ainsi ruinée. Furax aussi de ne pas avoir forcément trouvé les bons mots, ce foutu manque de (...)

  • Vos astérisques sont trop étroits pour nos vécus

    À propos du racisme dans l’enseignement supérieur et la recherche en France, et de son déni

    par Collectif LKJ 2 avril 2022

    Ce texte, rédigé collectivement par des étudiant.es, travailleur.es précaires et titulaires racisé.e.s des facs et des labos de recherche, part du constat de l’invisibilisation récurrente des questions de racisme dans l’enseignement supérieur et la recherche - invisibilisation qui prépare la possibilité systématique d’opposer une fin de non-recevoir aux injustices et revendications portées par les racisé.es, et entretient l’impunité dont le racisme et le sexisme bénéficient dans ces univers. Ce texte (...)

  • Comme en d’autres temps sombres, nous sommes à la croisée des chemins. C’est pourquoi nous saluons l’organisation d’une manifestation contre l’extrême droite le 3 avril, à laquelle appellent de nombreux collectifs, associations, syndicats et organisations. Car si nous en sommes là, jamais nous ne l’accepterons et jamais nous ne céderons à la résignation. Face à l’extrême droite, soyons nombreuses et nombreux dans les rues pour le rappeler.
    Nous en sommes là… Des identitaires, néofascistes et autres (...)

  • Une liberté à deux vitesses

    Pour ouvrir une école confessionnelle, mieux vaut être riche et catholique que riche et musulman·e

    par Anna Lochard 15 mars 2022

    D’« importantes dérives » ont été constatées dans des établissements scolaires privés hors contrat, et en grande partie dans des établissements catholiques traditionalistes. C’est pourtant sans grande difficulté que, généralement, le mouvement catholique d’extrême droite se faufile entre les règlements pour faire vivre ses écoles. Les établissements musulmans sont, eux, empêchés de fonctionner, comme l’établit enquête menée au sein de plusieurs écoles par Anna Lochard - un traitement discriminatoire qui (...)

  • Des nouveautés cosmétiques au péril islamique

    Retour sur un « drôle de tournant »

    par Mona Chollet 13 mars 2022

    « Michel Houellebecq : notre dernier romantique. Par Laurent Wauquiez ». On croit à un pastiche, mais il n’en est rien : telle est bien, en ce mois de mars 2022, la Une ahurissante – et, au demeurant, très laide – de la naguère prestigieuse Revue des deux mondes. Comment la plus ancienne revue française, représentant depuis deux siècles une droite conservatrice éprise de littérature, ayant publié notamment Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Balzac, Sainte-Beuve, Baudelaire, George Sand, Musset ou encore (...)

  • La théorie, entre exclusion et émancipation (Deuxième partie)

    La théorie comme pratique libératrice (Deuxième partie)

    par bell hooks 8 mars 2022

    À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, ce 8 mars 2022, nous proposons un nouvel extrait de l’article de bell hooks : « La théorie comme pratique libératrice ». Tout en concédant que les théories ont pu être des outils de domination, bell hooks se penche aussi, pour le dénoncer, sur le stéréotype « selon lequel la "vraie" femme noire est celle qui parle toujours avec les tripes, qui place le concret au-dessus de l’abstrait, le matériel au-dessus du théorique ». Et « à la (...)

  • Manouchian n’est pas un héros de « roman national »

    Quelques réflexions sur la campagne pour l’entrée de Missak Manouchian au Panthéon

    par Pierre Tevanian 23 février 2022

    « Missak Manouchian, à quand la patrie reconnaissante ? ». Tel est le titre d’un appel lancé, en deux temps, dans le quotidien Libération, en janvier et février 2022. Le texte qui suit réagit à cette initiative, qui soulève une vraie question : celle de la « reconnaissance » d’un homme, et autour de lui d’un groupe, et d’une histoire glorieuse et trop longtemps occultée – mais le fait en des termes singulièrement inadéquats : ceux de la « patrie » et du « patriotisme ».
    Mieux vaut tard que jamais, (...)

  • Autres temps, autres lieux

    Retour sur quelques opérations d’auto-congratulations/absolutions

    par Sylvie Tissot 22 février 2022

    On entend beaucoup parler d’« époque », qu’il s’agisse de celle d’avant ou de l’actuelle. Comme ce à quoi renvoient lesdites époques reste mystérieux, nous proposons ici un décryptage des usages souvent farfelus et parfois crapuleux de l’argument : « c’était une autre époque ».
    Farfelu… ou involontairement comique, comme quand Brice Couturier lance à un jeune journaliste éberlué que sa génération à lui était « sans conteste » meilleure que la sienne : « Vous auriez dû venir ! », s’exclame le « boomer fier de (...)

  • Mémoire du groupe des étrangers

    À propos d’une chanson célèbre

    par Laurent Lévy 21 février 2022

    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés par les Nazis. Olga Bancic, arrêtée elle aussi, était décapitée quelques mois plus tard. Le texte qui suit leur rend hommage.
    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés par les Nazis. Olga (...)

  • Ma Chère Mélinée

    Une lettre importante

    par Missak Manouchian 21 février 2022

    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés sur le Mont-Valérien. Olga Bancic, arrêtée elle aussi, était décapitée quelques mois plus tard. En hommage à Manouchian, à son groupe et à tou-te-s les résistant-e-s, d’hier et d’aujourd’hui, nous publions aujourd’hui la lettre d’adieux qu’il rédigea, le jour de son exécution, à sa femme Mélinée.
    Ma Chère Mélinée, ma petite (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1810