Accueil > Des mots importants > Islamophobie

Islamophobie

Dernier ajout : 2 novembre.

Tous les articles de cette rubrique

  • Un mot qui tue ?

    Retour critique sur la notion d’islamophobie et sa disqualification

    par Pierre Tevanian 2 novembre 2021

    « Ce mot islamophobie, il a tué les dessinateurs de Charlie Hebdo. Ce mot, islamophobie, il a tué le professeur Samuel Paty ». C’est Caroline Fourest qui a tenu ces propos, aux « Assises de la laïcité » organisées au printemps dernier par la ministre Marlène Schiappa. On fera abstraction ici de l’identité de la locutrice, de sa position dans le débat médiatique, et de ses prises de position depuis deux décennies. On fera abstraction aussi des controverses qui la concernent (et qui concernent notamment son (...)

  • Pour une sociologie de l’islamophobie

    Ou comment les élites françaises fabriquent le « problème musulman »

    par Abdellali Hajjat, Marwan Mohammed 3 octobre 2013

    Alors que l’hostilité à l’encontre des musulmans se traduit presque quotidiennement par des discours stigmatisants, des pratiques discriminatoires ou des agressions physiques, le livre d’Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed, Islamophobie, constitue une oeuvre salutaire : il explique comment l’islam a peu à peu été construit comme un « problème » et comment l’islamophobie est devenue l’arme favorite d’un racisme qui ne dit pas son nom. Ce livre présente ainsi au grand public, pour la première fois, un bilan (...)

  • À propos de l’islamophobie

    Plaidoyer en faveur d’un concept controversé

    par Alain Gresh 22 août 2013

    Très logiquement, alors qu’il appelle, par exemple, à s’interroger sur la compatibilité entre l’islam et la démocratie, Manuel Valls refuse l’utilisation du mot "islamophobie". Contribuant d’un côté à attiser la suspicion à l’égard des musulmans, il leur refuse de l’autre l’un des instruments essentiels pour lutter contre la stigmatisation qu’ils subissent : le mot pour la désigner. Au-delà des intentions douteuses du Ministère de l’Intérieur, qui s’inspire d’ailleurs directement des arguments fantaisistes de (...)