Accueil > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 27 septembre.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • On ne peut pas tout dire

    Rencontre à la librairie Envie de lire d’Ivry avec Sébastien Fontenelle et Alex Mahoudeau le jeudi 29 septembre.

    par Sebastien Fontenelle 27 septembre 2022

    Alors que de véritables opérations de censure, en bonne et due forme, passent largement inaperçues, on ne compte plus les livres, mauvais et méchants, prenant pour cible la supposée « idéologie woke » et la chape de plomb qu’elle ferait peser sur les débats. Pourtant militant-es et chercheur-es peinent toujours, dans ce pays « républicain », à attirer l’attention sur ce qui devrait être au cœur des discussions : l’injustice et l’inégalité de traitement. En face, à l’inverse, les ignominies racistes, la (...)

  • « Complicités intellectuelles »

    Chronique d’un maccarthysme à la française

    par Sebastien Fontenelle 18 septembre 2022

    Au mois d’octobre 2020, quelques jours après l’abominable assassinat d’un professeur d’histoire-géographie de Conflans-Sainte-Honorine par un djihadiste, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale d’Emmanuel Macron, fustige, dans le cours d’un entretien avec une journaliste d’Europe 1, ce qu’il appelle les « complicités intellectuelles du terrorisme ». Depuis ce jour jusqu’à sa si réjouissante défaite aux élections législatives en juin 2022, lui, Frédérique Vidal, secrétaire d’Etat à (...)

  • Napoléon, Darmanin et la grammaire antisémite

    Retour sur une sinistre affaire

    par Noémie Emmanuel, Sarah Benichou 29 août 2022

    De la nouvelle gesticulation martiale du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, celle qui vise à faire expulser l’imam Hassan Iquioussen, ou du moins à incarner la volonté de le faire expulser, au mépris de l’État de droit, l’essentiel a été dit, notamment la sidérante duplicité d’un aventurier qui s’en prend, aujourd’hui, de la Place Beauvau, à un homme qu’il courtisait il y a peu, lorsqu’il briguait un siège de député. Plus profondément, les griefs les plus graves invoqués pour justifier l’expulsion se (...)

  • « Dignité » bien tempérée

    Retour sur une infamie macroniste

    par Sebastien Fontenelle 24 août 2022

    Les macronistes veulent garantir aux aînés une retraite minimum qui les maintient, « dignement » toutefois, sous le seuil de pauvreté. Sébastien Fontenelle revient sur cette manière bien particulière de faire passer le mépris de classe en largesse pleine d’humanisme.
    On lit un peu partout que M. Macron n’aurait pas vraiment de cap ni de programme pour son second quinquennat – qui sera, rappelons-le, car nous manquons ces temps-ci de réjouissances, le dernier.
    C’est injuste : il a tout de même (...)

  • Tout le monde joue la victime, sauf moi, qui en suis vraiment une

    Comment fonctionne le discours anti-woke (Dernière partie)

    par Alex Mahoudeau 28 juillet 2022

    Face à ce qu’il analyse comme une véritable panique, Alex Mahoudeau ne se contente pas de faire la généalogie, étasunienne, de l’obsession du « woke ». Il décortique ce discours, aujourd’hui bien installé dans le paysage français, et en dégage certains invariants. Dans les deux derniers extraits que nous publions, deux d’entre eux sont mis en lumière. Nous terminons par un chapitre sur ce tour de passe-passe déjà bien éprouvé, dont Pascal Bruckner, Caroline Fourest ou Brice Couturier, parmi quelques (...)

  • Un bon mot vaut mieux qu’un bon raisonnement

    Comment fonctionne le discours anti-woke (Partie 3)

    par Alex Mahoudeau 22 juillet 2022

    Face à ce qu’il analyse comme une véritable panique, Alex Mahoudeau ne se contente pas de faire la généalogie, étasunienne, de l’obsession du « woke ». Il décortique ce discours, aujourd’hui bien installé dans le paysage français, et en dégage certains invariants. Dans les derniers extraits que nous publions, deux de ces invariants sont mis en lumière, en premier lieu le goût pour le « beau style » comme outil de légitimation du discours réactionnaire.
    Dans Le rappel à l’ordre, Daniel Lindenberg insis- tait (...)

  • Des années Bush aux années Trump, des « néocons » à l’alt-right

    Généalogie de la panique woke (Partie 2)

    par Alex Mahoudeau 16 juillet 2022

    Que dire des accusations de « wokisme » ? On peut en montrer l’absurdité, l’inanité, et retourner les procès en « censure » en montrant que ceux qui sont obsédés par le « woke », l’intersectionnalité ou encore l’islamo-gauchisme sont les premiers censeurs, ceux qui, en vérité, représentent la plus grande menace pour la liberté d’expression : c’est ce que fait le livre de Sébastien Fontenelle On ne peut pas tout dire. Petit éloge de la « censure ». C’est sous un autre angle qu’Alex Mahoudeau examine cette étrange (...)

  • Privilège blanc

    Quelques explications sur un mot qui fâche

    par Claire Cosquer 12 juillet 2022

    « Toujours plus de haine, toujours plus d’insultes : pour ou contre tout et n’importe quoi, pourvu que l’émotion l’emporte sur la raison, la panique morale sur l’argumentation. » C’est à cette brutalisation du débat intellectuel qu’entend s’opposer ce livre collectif, intitulé Les mots qui fâchent, en pointant ses principaux responsables : non pas – comme on l’entend souvent – des « minorités radicalisées », inspirées par « les campus américains » et animées par des pulsions « tyranniques » et « (...)

  • Race et ethnie : quelques clarifications

    Extraites d’un ouvrage salutaire sur la sociologie de la race

    par Claire Cosquer, Solène Brun 7 juillet 2022

    Récurrente, de plus en plus, dans le débat public, la notion de race éveille des inquiétudes en grande partie légitimes : la notion charrie des connotations biologisantes ou culturalistes qui sont au fondement de l’oppression raciste. Mais ce que ne comprennent pas – ou feignent de ne pas comprendre – les adversaires les plus zélés de « la sociologie de la race », c’est que ladite race, lorsqu’elle devient un objet d’étude sociologique, cesse d’être une essence naturelle et immuable, pour apparaître (...)

  • Aux sources obscures de la panique woke

    Anatomie d’une offensive réactionnaire

    par Alex Mahoudeau 3 juillet 2022

    Que dire des accusations de « wokisme » ? On peut en montrer l’absurdité, l’inanité, et retourner les procès en « censure » en montrant que ceux qui sont obsédés par le « woke », l’intersectionnalité ou encore l’islamo-gauchisme sont les premiers censeurs, ceux qui, en vérité, représentent la plus grande menace pour la liberté d’expression : c’est ce que fait le livre de Sébastien Fontenelle On ne peut pas tout dire. Petit éloge de la « censure ». C’est sous un autre angle qu’Alex Mahoudeau examine cette étrange (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 410