Accueil > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 15 juin.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • Séparatisme

    Retour critique sur un mot qui fâche

    par Françoise Lorcerie 15 juin 2022

    « Toujours plus de haine, toujours plus d’insultes : pour ou contre tout et n’importe quoi, pourvu que l’émotion l’emporte sur la raison, la panique morale sur l’argumentation. » C’est à cette brutalisation du débat intellectuel qu’entend s’opposer ce livre collectif, intitulé Les mots qui fâchent, en pointant ses principaux responsables : non pas – comme on l’entend souvent – des « minorités radicalisées », inspirées par « les campus américains » et animées par des pulsions « tyranniques » et « (...)

  • Racisation et racialisation

    Ou comment penser, dire et étudier la fabrication sociale de la race

    par Claire Cosquer, Solène Brun 13 juin 2022

    Récurrente, de plus en plus, dans le débat public, la notion de race éveille des inquiétudes en grande partie légitimes : la notion charrie des connotations biologisantes ou culturalistes qui sont au fondement de l’oppression raciste. Mais ce que ne comprennent pas – ou feignent de ne pas comprendre – les adversaires les plus zélés de « la sociologie de la race », c’est que ladite race, lorsqu’elle devient un objet d’étude sociologique, cesse d’être une essence naturelle et immuable, pour apparaître (...)

  • Women only : men not allowed beyond this point

    Ou comment nager dans le bonheur (non mixte)

    par Nellie Dupont, Sylvie Tissot 29 mai 2022

    Dans les épuisants et désolants débats qu’a suscités la décision de la mairie de Grenoble d’autoriser à des femmes musulmanes de porter le burkini à la piscine (puis la suspension de cette autorisation par un tribunal), il est beaucoup question de « laïcité », de « neutralité », de « séparatisme » bien-sûr, ou encore de « revendications religieuses et agressives ». Mais le fait que le caractère « près du corps » desdites tenues soit soumis à la mesure républicaine (le sont-elles assez ? quand d’autres évidemment (...)

  • Renaud Dély prolonge-t-il le projet des Lumières ?

    Quelques réflexions sur une pas si nouvelle topique de la rhétorique réactionnaire

    par Pierre Tevanian 6 mai 2022

    « "La gauche française n’est plus". C’est le constat amer que dresse Renaud Dély dans son dernier ouvrage, Anatomie d’une trahison ». L’Oracle a donc parlé, et c’est par l’intermédiaire de France Inter – ou plutôt de son site internet – que, pour ma part, j’ai reçu sa parole, ainsi que son exégèse : « Pour l’éditorialiste, la gauche, autrefois orientée vers le progrès, et dont les idéaux seraient hérités des Lumières, aujourd’hui, cette même gauche se fourvoierait dans des combats que Renaud Dély juge déconnectés (...)

  • L’accord des gauches, l’affaire des hommes

    Brève réflexion sur l’entre soi masculin en politique

    par Sylvie Tissot 5 mai 2022

    Julien Bayou, Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel ; Jean-Luc Mélenchon et Olivier Faure ; Manuel Bompard et Julien Bayou… les photos se suivent et se ressemblent. Vous nous dites si on vous gêne, les mecs ?
    Fascinant comme ces photos ou vidéos faites à la va-vite, à la sortie d’une réunion au sommet, devant la permanence de tel ou tel parti, sont révélatrices. Loin des mises en scène officielles où la parité est de mise, une vérité profonde se révèle. Quand on passe aux choses sérieuses (alliance ou (...)

  • La théorie, entre exclusion et émancipation (Deuxième partie)

    La théorie comme pratique libératrice (Deuxième partie)

    par bell hooks 8 mars 2022

    À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, ce 8 mars 2022, nous proposons un nouvel extrait de l’article de bell hooks : « La théorie comme pratique libératrice ». Tout en concédant que les théories ont pu être des outils de domination, bell hooks se penche aussi, pour le dénoncer, sur le stéréotype « selon lequel la "vraie" femme noire est celle qui parle toujours avec les tripes, qui place le concret au-dessus de l’abstrait, le matériel au-dessus du théorique ». Et « à la (...)

  • Autres temps, autres lieux

    Retour sur quelques opérations d’auto-congratulations/absolutions

    par Sylvie Tissot 22 février 2022

    On entend beaucoup parler d’« époque », qu’il s’agisse de celle d’avant ou de l’actuelle. Comme ce à quoi renvoient lesdites époques reste mystérieux, nous proposons ici un décryptage des usages souvent farfelus et parfois crapuleux de l’argument : « c’était une autre époque ».
    Farfelu… ou involontairement comique, comme quand Brice Couturier lance à un jeune journaliste éberlué que sa génération à lui était « sans conteste » meilleure que la sienne : « Vous auriez dû venir ! », s’exclame le « boomer fier de (...)

  • On ne peut pas tout dire

    Introduction d’un petit éloge de la « censure »

    par Sebastien Fontenelle 16 février 2022

    « On ne peut plus rien dire » : le constat, devenu une sorte de sens commun, est répété de plateaux télé en éditos indignés. L’idéologie « woke » serait à l’œuvre, annulant débats et représentations théâtrales, interdisant des livres, baillonnant les esprits libres qui font la France. Dans un ouvrage plus qu’utile, Sébastien Fontenelle revient sur cette curieuse thématique de la censure, les mensonges sur lesquels elle repose et la manière dont certain-es s’en sont tout de même prévalus pour dire tout et (...)

  • Réinventer l’amour, oui, avec Badiou, non

    A propos d’une solide réorientation patriarcale.

    par Sylvie Tissot 3 février 2022

    Dans un court essai intitulé Remarques sur la désorientation du monde et adressé à « tous ceux que laissent perplexes le désordre évident du monde contemporain, sa complexité et ses embarras multiples, ses prétentions vaines [etc etc je coupe] et bien d’autres détails obscurs », Alain Badiou propose ses lumières. Et face à l’immense désordre, quelques principes bien ordonnés, dont le suivant, en section 6 : assez du « féminisme contemporain ».
    Régulièrement quelques hommes de gauche prennent leur plume (...)

  • L’opinion publique n’existe pas

    Quelques remarques critiques sur les sondages d’opinion

    par Pierre Bourdieu 23 janvier 2022

    En hommage à Pierre Bourdieu, qui nous a quittés il y a vingt ans, le 23 janvier 2002, voici un texte majeur, l’un des premiers à avoir radicalement remis en question le concept d’opinion publique tel que les politiques et les médias le manient, encore aujourd’hui, en montrant notamment que les sondages, loin de recueillir de manière neutre et objective une opinion déjà constituée, sont des instruments de pouvoir qui fabriquent sur mesure une opinion adaptée à des projets politiques préexistants. (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 400