Accueil > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 17 septembre.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • Que répondre à celles et ceux que gêne le mot race ?

    Un argumentaire extrait du livre Race

    par Sarah Mazouz 17 septembre 2020

    Les races n’existent pas : bien-sûr ! Faut-il donc renoncer au mot ? Sarah Mazouz répond pas la négative, car si les races n’existent pas, les manifestations du racisme sont toujours là, et partout : inégalités et préjugés, commentateurs d’extrême-droite invités sur les grandes chaînes télé, petites blagues du quotidien, violences physiques et symboliques, et plus largement encore une discrimination massive au travail, au logement, et dans toutes les sphères de la vie sociale. Avec pédagogie, l’auteure (...)

  • Verts de rage

    Sur l’« écologie punitive » et quelques autres prétendus périls verts.

    par Sebastien Fontenelle, Sylvie Tissot 17 juillet 2020

    « Je crois à cette écologie du mieux, pas à cette écologie du moins », a décrété Emmanuel Macron dimanche 14 juillet. Ce qui est intéressant ici n’est pas l’adhésion de pure forme et totalement opportuniste à l’écologie, fût-elle « mieux ». C’est l’opposition que le chef de l’État met en scène entre une « bonne » écologie et la « mauvaise », qu’incarneraient celles et ceux qui sont devenu·es, à gauche, depuis les dernières élections municipales, ses principales et principaux ennemi·es : les représentant·es de (...)

  • Généalogie de la « Beurette »

    Stop aux insultes sexistes et racistes

    par Al Majnouna 5 juin 2020

    Face à la vague d’indignation suscitée par l’emploi du mot beurette par TF1 dans le pitch d’une série télévisée, les invités de l’émission de Pascal Praud se sont empressés de jouer, une fois de plus, les gardiens de l’ordre symbolique, en exprimant leur indignation. Frédéric Abi, auto-proclamé expert de l’opinion publique, est définitif : « les Français » seraient complètement indifférents à de tels enjeux. Quant à Jacques Séguéla ou encore Elizabeth Levy, leurs réactions sont encore plus virulentes, aussi peu (...)

  • Des policiers au-dessus des lois

    Retour sur un rapport d’Amnesty International

    par Amnesty International 28 mai 2020

    Cela dure depuis des décennies. Témoignages de victimes, révélations de l’intérieur, enquêtes militantes, enquêtes scientifiques et rapports d’Amnesty International convergent pour l’établir : il y a dans la police française une culture de la violence illégitime en général, et de la violence raciste en particulier, soutenues par une impunité judiciaire et une omerta politique. Il y a en effet des questions qu’on ne pose pas impunément, surtout quand on n’est pas tout à fait, ou pas du tout, blanc et (...)

  • La grande tabasse

    Le président m’a écrit une lettre

    par Pacôme Thiellement 17 mai 2020

    « Hôpital : Emmanuel Macron reconnaît une "erreur dans la stratégie" et annonce une concertation immédiate », titrait hier Le Monde. « Concertation » : l’inusable ficelle du Président quand il s’agit d’esquiver la contestation, la déminer, et continuer comme si de rien n’était, quitte, si ladite contestation persiste, à y répondre par la tout aussi inusable brutalité policière. Ce scénario auquel on risque d’assister ces prochaines semaines et mois, Pacôme Thiellement l’avait déjà décrit et nommé lorsque, en (...)

  • Même pas peur ?

    Sur le mépris des geignards, des faibles, des malades, des vieux, et sur l’exaltation suspecte de la liberté, du courage et du face-à-face avec la mort

    En ces temps de pandémie, il semble naturel d’avoir peur. Et pourtant (et la manière dont les gouvernants gèrent cette crise y est pour beaucoup), on se demande constamment de quoi on doit avoir peur exactement, et pour combien de temps, si on a trop peur ou pas assez. Les interrogations sont redoublées par les comportements très différents que l’on observe autour de nous : qui a raison ? Qui a tort ? Qui est imprudent ? Qui est anxieux à l’excès ? Au milieu de cette grande incertitude, une chose est (...)

  • Il n’y a pas de baisse d’activité

    Réflexions sur le télétravail en période de confinement

    par Anaïs Cretin 8 mai 2020

    La réorganisation de mon activité professionnelle dans ma sphère privée suite au confinement est source de nombreuses interrogations, colères, tristesses et envie d’en découdre. Sans entrer dans les détails de notre activité et de la structure qui l’encadre, nombreuses sont les salariées qui considèrent qu’il y a une baisse de leur activité professionnelle parce que sur les plannings, nous ne réalisons pas le même nombre d’heures que celui pour lequel nous sommes normalement engagées. Un des enjeux est (...)

  • « Symbolique »

    Réflexion d’un Français en sursis

    par Houssam El Assimi 8 mai 2020

    Pour fêter, le mieux possible, en attendant des jours meilleurs, les 20 ans du site « Les mots sont importants », nous avons choisi d’accompagner la sortie de l’anthologie Mots et maux d’une décennie, paru mi mars aux éditions Cambourakis, d’une anthologie virtuelle, en ligne, à raison d’un texte chaque jour, un par année. En 2017, nous publions ce texte de Houssam El Assimi dénonçant l’odieux projet de loi de déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français coupables d’actes terroristes. (...)

  • Continuité virale

    Réflexion sur le maître-mot du nouvel obscurantisme macronien

    par Pierre Tevanian 29 avril 2020

    Le texte qui suit a été publié initialement il y a cinq semaines, le 21 mars 2020, mais depuis rien n’a changé sur le fond, hélas. Le président qui déclamait, torse bombé, que face à l’accélération de la crise sanitaire du Covid 19, « un principe nous guide » et « doit continuer de le faire : c’est la confiance dans la science, c’est d’écouter celles et ceux qui savent » piétine aujourd’hui l’avis du Conseil National Scientifique préconisant de repousser l’ensemble des rentrées scolaires en septembre. La (...)

  • « Vous voulez y aller, on ira »

    Réflexions sur la place des femmes et l’image des hommes dans Premier de cordée de Frison-Roche

    par Anaïs Cretin 27 avril 2020

    De qui ? Des quoi ? Oh, mais à l’époque (on est en 1941) c’était comme ça, hein ! Oui, peut-être que c’était comme ça, et ça n’empêche pas que oui, c’était sexiste ! Autrement dit, il n’y a pas besoin de replacer un texte dans un contexte pour dire qu’il est sexiste. Et je crois qu’il n’y a aucune raison d’être plus tolérante avec les manifestations du sexisme d’autrefois qu’avec les manifestations du sexisme d’aujourd’hui. Ça ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit d’apprécier des productions sexistes : le monde (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380