Du Président des riches au Président contre les jeunes

« Sois-jeune et tais-toi » version Macron
par Sylvie Tissot
21 avril 2021

Les jeunes n’ont jamais les tenues qu’il faut. Leurs jupes sont trop courtes, leurs blousons trop noirs, leurs tee-shirts trop moulants ou leurs joggings trop larges. À la rentrée dernière, la sortie de Jean-Michel Blanquer contre les crop tops semblait n’être qu’un épisode de plus de la longue histoire du ressentiment adulte envers la manière dont les jeunes s’habillent et parfois rejettent les codes (...)

lire la suite
  • Un comité de déshonneur

    Quand la LICRA recrute Édouard Philppe et Manuel Valls

    par Jérôme Martin 18 avril 2021

    À l’heure où cette association s’enorgueillit de deux nouvelles nominations dans son « comité d’honneur », en la personne d’Édouard Philippe et de Manuel Valls, il est utile de le rappeler : la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’antisémitisme) n’est pas une petite officine réactionnaire née de la dernière pluie, mais une grande et ancienne association, dont les origines sont bien plus « honorables », pour reprendre ce mot, que ce qu’elle est devenue aujourd’hui, si l’on en juge à sa (...)

  • Un « Deux poids deux mesures », mais lequel ?

    Retour sur la Une controversée de Siné Mensuel, et quelques autres dérives racistes, moins controversées

    par Noémie Emmanuel 12 avril 2021

    Mercredi dernier est paru, en une de Siné mensuel, une caricature du président Macron qui a provoqué un malaise certain, et même une légitime indignation, du fait de ses profonds relents antisémites. C’est sur cette caricature et sur les différentes réactions qu’elle a suscitées que nous voudrions revenir, mais aussi sur quelques autres dessins ou écrits du même tonneau, parus récemment. Car c’est bel et bien un « Deux poids deux mesures », pour reprendre une formule consacrée, qui s’est manifesté une fois (...)

  • Changement de cap

    De Willem à Coco, retour sur un désastre

    par Pierre Tevanian 6 avril 2021

    Le renouvellement des générations, à Libération, était jusqu’ici plutôt facteur d’amélioration. Les grandes figures de babyboomers réac et aigris, du type Joffrin ou Le Vaillant, tendaient à s’effacer, au profit de plumes plus jeunes et plus affutées, en particulier en termes de féminisme, de laïcité ou d’antiracisme. Puis il y eut le « coup » indécent, violent, abject, que fut la publication, sous forme de tribune, d’une« lettre ouverte » sur le viol signée par un violeur – le 8 mars dernier, à l’occasion de (...)

  • La caricature, pour dire quoi ?

    Réflexions sur une défiguration de Jeanne Barseghian, parue dans le Canard Enchaîné

    par Bettina Papillon 3 avril 2021

    La gestion d’une importante mosquée française par une association réactionnaire et liée à un État tyrannique, belliciste et suprémaciste (la Turquie) n’est pas une chose anodine, et il est légitime, et même nécessaire, de s’en inquiéter. Encore faut-il le faire avec cohérence et bonne foi, sans instrumentalisation politicienne, ce qui pour le moment n’a pas vraiment été le cas, loin s’en faut. Encore faut-il aussi éviter certains coups-bas qui, loin de servir le combat laïque et démocratique, réactivent (...)

  • La mosquée de Strasbourg ou le bal des hypocrites

    Quelques réflexions sur une infâme campagne ciblant Jeanne Barseghian et son parti

    par Pierre Tevanian 2 avril 2021

    Après la dissolution du CCIF et les attaques répétées contre « l’islamogauchisme » qui régnerait dans la sociologie critique et les courants postcoloniaux ou intersectionnels à l’université, ou encore au sein de la France Insoumise, après l’ignoble campagne contre l’UNEF, le pouvoir en place continue méthodiquement son oeuvre de subversion de la République et du « Front républicain ». Ce « Front républicain » désignait, depuis plus de trente ans, et jusqu’aux dernières présidentielles, une union de tous les (...)

  • Au revoir et merci !

    Hommage à un dessinateur vivant

    par Pierre Tevanian 1er avril 2021

    Le texte qui suit rend hommage à Willem, qui fut dessinateur à Libération, entre autres, depuis 1981, et qui vient de prendre sa retraite. Nous l’illustrons de deux couvertures qu’il avait eu la gentillesse de nous dessiner.
    Le dessin de presse me parait l’un des arts les plus difficiles, puisque le gros bouffeur de presse que je suis n’a jamais trouvé un.e artiste du genre à la hauteur de la tâche, c’est-à-dire vraiment pertinent de bout en bout. Mais Willem, qui prend aujourd’hui sa retraite, et (...)

  • Pour une éducation populaire féministe

    Entretien avec les auteures de l’ouvrage Education populaire et féminisme (Première partie)

    par Yeun l-y 30 mars 2021

    Alors que le principe de non mixité choisie (c’est-à-dire la possibilité pour des personnes discriminées de se réunir entre elles) subit une attaque d’une violence terrifiante, nous re-publions cet entretien de Yeun l-y avec 5 des auteures d’un livre précieux et particulièrement stimulant. Ce livre est le résultat de réflexions collectives suite à une agression sexuelle intervenue dans un milieu "de gauche", autour de la difficulté dudit milieu "de gauche" à questionner l’existence d’un puissant (...)

  • Le Juge et l’assassin, ma fratrie et le cinéma

    En hommage à Bertrand Tavernier, et à quelques autres

    par Lila Benzid-Basset 28 mars 2021

    Il y a de multiples manières de rendre hommage à Bertrand Tavernier, suivant les films qu’on a aimés. On peut citer par exemple Autour de minuit, sorti en 1986, qui a aidé toute une génération à s’ouvrir au jazz. On se souviendra aussi de son film documentaire Histoires de vies brisées : les double-peine de Lyon, sorti en salle en 2001, qui fit beaucoup pour la popularisation du combat contre la double peine. On se souviendra de son engagement pour les sans-papiers, et du beau geste politique que (...)

  • Atatürk, ce héros ?

    Quand Emmanuel Macron piétine (une fois de plus) l’histoire des Arménien·ne·s

    par Pierre Tevanian 27 mars 2021

    Au cours d’une soirée télévisée consacrée aux dérives autocratiques et bellicistes du président turc Recep Tayyip Erdogan, mercredi 24 mars sur France 5, le président Macron a tenu des propos sur le présent et le passé de la Turquie qui sidèrent, et constituent, pour les Arménien·ne·s d’ici comme de là bas, comme une nouvelle gifle, ou un nouveau crachat.
    Au cours de cette soirée intitulée « Erdogan, le Sultan qui défie l’Europe », beaucoup de choses intéressantes ont été dites, sur un personnage en effet (...)

  • Un antisémitisme qui vient d’en haut

    Sur le livre de Sébastien Fontenelle Les Empoisonneurs

    Grâce à @NoEmmanuel1, les propos hallucinants sur les Juifs qui figurent dans le livre de Gérald Darmanin sont maintenant connus. Et accueillis dans un silence quasi complet. Une confirmation que, comme le montrait très bien Sébastien Fontenelle dans son livre Les empoisonneurs : la complaisance envers l’antisémitisme est aujourd’hui non seulement bien vivace, mais – fait rarement pointé du doigt - vient aussi d’en haut.
    Islamophobie et xénophobie : de nombreux écrits attirent l’attention sur la (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1740