Des leçons

Pour en finir avec un élément de langage de plus en plus central dans la propagande lepéniste et le commentaire lepénisé
par Pierre Tevanian
20 juin 2024

C’est un petite musique récurrente, quasi-systématique désormais dans les prises de paroles d’un Bardella ou d’une Le Pen, mais aussi de leurs lieutenants, mais aussi des commentateurs autorisés qui, une nouvelle fois, reprennent en guise d’analyse les éléments de langage que lui adresse le parti fasciste). Une petite musique et des éléments de langage qu’on retrouve sans surprise dans les (…)

lire la suite
  • « Légèrement mystique »

    Apologie de Paul McCartney, pour ses quatre-vingts deux ans

    par Pierre Tevanian 18 juin 2024

    Paul McCartney, toujours en tournée, a quatre-vingts deux ans aujourd’hui, et mille cordes à son arc. Vocales notamment, on l’oublie souvent, parce qu’on pense d’abord à l’immense mélodiste, compositeur de dizaines de standards repris par les plus grands interprètes , quand il ne fait pas don de ses compositions directement – à sa compagne Linda (The white coated man), à son frère Mike McGear (Simply love you), à son pote Ringo Starr (la plus belle de toute sa carrière : Six o’clock), à (…)

  • L’extrême droite cumule près de 40% des suffrages aux élections européennes. La situation est grave car demain nous pourrions être gouverné par l’extrême droite. Tous et toutes dans la rue samedi 15 juin !
    L’extrême droite a toujours été, et demeure plus que jamais l’ennemie mortelle des travailleurs et des travailleuses, des étranger⋅ères, des personnes racisées, des LGBTQIA+ et de la démocratie. Son programme conduit à une accélération de la crise écologique.
    Le programme de toutes les (…)

  • Après le vote de la loi sur l’immigration, proposée par Gérald Darmanin, réécrite quasiment sous la dictée du RN, et votée par ledit RN, voici donc qu’Emmanuel Macron offre, avec sa dissolution-coup de poker, une chance historique à l’extrême droite d’accéder aux commandes de l’appareil d’État. Dans le moment gravissime que nous vivons, il nous paraît utile de reprendre la généalogie de cette collaboration quasiment scellée entre le président Macron et le Rassemblement National. Fallait-il (…)

  • De « L’Heure de Vérité » à « L’Heure des Pros » : retour sur quarante ans de lepénisation

    Quelques réflexions sur la responsabilité d’un certain journalisme dans l’interminable ascension d’un parti d’extrême droite

    par Pierre Tevanian 10 juin 2024

    Il y a quarante ans, le 13 février 1984, l’invitation de Jean-Marie Le Pen pour sa première émission politique, sur le plateau de l’émission politique de prime-time, « l’Heure de vérité », suscitait manifestations et polémiques. En 2024, ses successeurs sont omniprésents et traités avec complaisance. Le fruit d’un lent renoncement journalistique, auquel le quotidien L’Humanité a consacré, dans son édition du mardi 13 Février 2024 un intéressant dossier, sous-titré : « Comment la presse (…)

  • Communauté

    Se nourrir de Kafka

    par Franz Kafka 9 juin 2024

    Il y a cent ans, en 1924, mourait Franz Kafka. À l’occasion de ce centenaire, pour célébrer l’auteur et inviter à sa lecture, nous republions un court fragment écrit en 1920, intitulé « Communauté ». Traduit par Marthe Robert, il est extrait de Franz Kafka, Oeuvres Complètes, Volume II, Bibliothèque de la Pléïade, paru aux Éditions Gallimard en 1980.
    Nous sommes cinq amis, nous sommes sortis un jour d’une maison les uns derrière les autres ; d’abord le premier sortit et se plaça à (…)

  • « Sans nommer la cage, comment dire l’envol ? »

    Réflexions autour d’Hélène après la chute, de Simon Abkarian

    par Pierre Tevanian 7 juin 2024

    Ce qu’on nomme au théâtre « l’argument » est simple et bien connu : la tristement célèbre Guerre de Troie s’est achevée, Hélène « revient » auprès de son mari Ménélas, qu’elle avait quittée pour Pâris. Le mari humilié a tué son rival et retrouvé un semblant de ce que l’on nomme l’« honneur » et qui fait couler le sang. De son épouse surtout il a repris possession. Retenue dans sa prison dorée – décor minimal mais magnifique, qui ne bougera pas, deux heures durant – l’épouse infidèle affronte (…)

  • Relier les rives

    Sur les traces des morts en Méditerranée

    Sur le port de Catane, à l’Est de la Sicile, des milliers de personnes en péril débarquent, accompagnées des corps de celles qui n’ont pas survécu à la traversée de la Méditerranée. Dans un contexte d’indifférence générale et de criminalisation des migrants, un petit groupe d’habitant·e·s’est mobilisé pour redonner un nom aux défunts et joindre leurs familles. C’est à cette politique publique civile, palliant une profonde incurie étatique, qu’est consacré le beau livre de Carolina Kobelinsky (…)

  • Au nom de la mixité

    Prénommer les enfants dans les couples mixtes

    par Solène Brun 27 mai 2024

    En France comme aux États-Unis ou au Brésil, le métissage fait l’objet d’une véritable obsession, négative chez nos racistes les plus déterminés (qui expriment quotidiennement et bruyamment, avec de moins en moins de filtres et de plus en plus de relais mass-médiatiques, leur peur panique de la souillure raciale), positive chez nos antiracistes les plus inconséquents, hélas nombreux (qui voient dans la « mixité » le levier par excellence du « dépassement » des « conflits », de « (…)

  • Que faire de ces génocides ?

    Réflexions situées sur le crime en cours, et l’urgence de l’arrêter

    par Noémie Emmanuel 23 mai 2024

    Depuis le déclenchement des bombardements israéliens en « réponse » au 7 octobre, nous avons dit ici-même notre refus des injonctions spécifiques adressées aux Juif.ves du monde entier, les invitant à se prononcer sur les actions de l’État d’Israël, au même titre que celui des injonctions faite aux Musulman.es de faire valoir un « Pas en mon nom » lorsque sont commis des attentats terroristes islamistes, tout en faisant valoir un devoir de refus et d’opposition active au massacre en cours, (…)

  • La vie au bord des lèvres

    Méditations aznavouriennes (Première partie)

    par Pierre Tevanian 22 mai 2024

    Pour des raisons expliquées ci-dessous, le centenaire de Charles Aznavour, né à Paris le 22 mai 1924, sera célébré ici par dix fois dix chansons de cet artiste, présentées par ordre chronologique à raison de dix par mois, accompagnées des pensées qu’elles inspirent. Les dix premières, que voici, ont été enregistrées entre 1954 et 1958.
    Il n’est pas d’artiste sur qui j’ai autant chanté ou chantonné, dansé ou gigoté, pensé ou rêvassé, vécu ou survécu, et aussi peu écrit. Il n’est pas de jour (…)