Accueil > Études de cas > Sexismes et transphobies

Sexismes et transphobies

Dernier ajout : 3 juin.

Tous les articles de cette rubrique

  • Monstruosité de la femme qui a vieilli

    Sur les mystérieux pièges à clics des « contenus sponsorisés »

    par Sylvie Tissot 3 juin 2021

    Je lis plusieurs journaux en ligne et mon regard se pose nécessairement sur ces fameux « contenus sponsorisés ». La typo différente, les titres un peu loufoques, les photos toutes floues me font, sans même m’en apercevoir, glisser plus bas (et donc renoncer à savoir comment « acheter des actions sans payer de commissions » ou encore découvrir le « nouveau couteau japonais qui envahit les cuisines de France »). Récemment pourtant l’une de ces pubs, ou plutôt la récurrence de ce genre de pub, a attiré mon (...)

  • Male gaze dans la littérature

    Les écrivaines sous le regard des hommes

    par Wissam Dief 30 décembre 2020

    Les créatrices ont régulièrement mis en lumière les problèmes qu’elles rencontraient dès qu’elles voulaient faire œuvre. Il est ironique de voir comment la métaphore de la gestation a été très souvent utilisée par des auteurs hommes pour représenter le processus de création artistique. Dans le même temps, on déniait aux femmes la prétention à faire de même, selon l’antique partage producteurs/reproductrices.
    Nancy Huston, dans son Journal de la Création, parcourt les biographies de sept écrivaines et artistes, (...)

  • Toute honte bue

    Lettre au Canard Enchaîné, à propos de l’article ’Éclats de Verts’, et de l’illustration qui l’accompagne

    par Noé le Blanc 9 septembre 2020

    S’agissant de féminisme, Le Canard Enchaîné se montre presque invariablement réactionnaire. Les publications du journal sur la question reflètent le point de vue d’une « gauche » très sélectivement progressiste. Dans le courrier ci-dessous, un lecteur du Canard Enchaîné prend le temps de rappeler au journal et à tous ceux qui drapent encore leur sexisme invétéré dans un légalisme de pacotille que le droit n’est tout simplement pas de leur côté.
    Quelques éléments de contexte pour mieux situer l’article « (...)

  • L’avocat des puissants

    Pourquoi il est légitime – et même nécessaire – d’attaquer Eric Dupond-Moretti, entre autres, sur les clients qu’il a défendus

    par Pierre Tevanian 21 août 2020

    À l’occasion du « remaniement de la honte », et plus précisément de la nomination au ministère de la Justice d’un gueulard masculiniste ayant défendu d’abjectes crapules comme Georges Tron, Patrick Balkany, Patrick Cahuzac, Alexandre Djouhri ou Bernard Tapie, et à la tête de la police celle d’un homme deux fois mis en cause pour viol (qui conteste la qualification mais reconnait les faits de chantage sexuel), on voit revenir un discours classique et bien rodé défendant le principe fondamental de la (...)

  • Le choc de la photo

    Sur la nécessité de trouver une paire de seins pour illustrer un article sur les féministes.

    par Sylvie Tissot 10 juillet 2020

    Lundi 7 juillet : annonce de la composition du gouvernement Castex. Sidération chez les féministes : Darmanin, accusé de viol – l’enquête a tout récemment été relancée –, nommé à l’Intérieur ; Dupond-Moretti anti-féministe déclaré à la Justice, tandis que Schiappa, reléguée à la « citoyenneté », est remplacée par la seule (ex-)militante des Verts à avoir défendu Baupin.
    Une petite déclaration de guerre ou un grand bras d’honneur au mouvement féministe, dont se fait l’écho Le Monde dans un article du 7 juillet : « (...)

  • La zone du cador

    Révolution viriliste chez un « héros » de la gauche critique, Alain Damasio

    Alain Damasio est partout. Il est un invité régulier sur les ondes de France Culture et dans les colonnes des Inrockuptibles, tandis que les journaux et revues de la gauche critique lui dressent des éloges panégyriques, de Reporterre à Ballast ou Lundi Matin, dont il est contributeur, en passant par le regretté Article XI. Quiconque s’intéresse aux idées libertaires, aux luttes anticapitalistes, aux ZAD et aux recherches d’alternatives croisera tôt ou tard sa prose enflammée et ses tirades (...)

  • Politiques du fantasme

    Quelques réflexions sur le cas Yann Moix, et sur quelques compères

    par Sylvie Tissot 10 mai 2020

    Pour fêter, le mieux possible, en attendant des jours meilleurs, les 20 ans du site « Les mots sont importants », nous avons choisi d’accompagner la sortie de l’anthologie Mots et maux d’une décennie, paru mi mars aux éditions Cambourakis, d’une anthologie virtuelle, en ligne, à raison d’un texte chaque jour, un par année. En janvier 2019, nous revenons sur les confessions publiques d’un certain Yann Moix, concernant ses préférences sexuelles.
    Mona Chollet, en relayant l’info sur twitter, l’a dit sans (...)

  • Nous devions fêter le 20 mars 2020 les 20 ans du site « Les mots sont importants », avec la présentation en librairie du recueil Mots et maux d’une décennie paru aux éditions Cambourakis. Confinés, et solidaires avec ceux et celles qui ne peuvent pas l’être, en colère contre ceux qui se sont attelés consciemment et systématiquement à détruire le système public hospitalier ces dernières années, nous avons décidé de célébrer autrement cet anniversaire, en proposant à partir de ce 20 mars une anthologie (...)

  • Sauver les œuvres pour mieux protéger les violeurs

    Réflexions critiques sur la nouvelle affaire Polanski, et sur l’usage assez intermittent, plutôt opportuniste et tout à fait orienté de la loi de séparation de l’homme et de l’oeuvre

    par François Atreyu 29 février 2020

    À mesure qu’elle se développe, l’ « affaire Polanski » tend de plus en plus à devenir un cas paradigmatique de la façon dont la dénégation des violences sexistes et sexuelles et l’impunité de leurs auteurs sont collectivement entretenues. Elle vient rappeler que les artistes jouissent de ce point de vue d’un traitement tout à fait exceptionnel qui prend racine dans le statut particulier accordé à leurs oeuvres.
    L’émergence de nouvelles accusations de viol à l’encontre du réalisateur, quelques jours avant (...)

  • Un matérialisme si particulier

    Quelques réflexions sur la transphobie en milieu féministe

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 14 février 2020

    Nous n’avons lu que rapidement une tribune devenue ensuite indisponible , publiée puis dépubliée le 12 février 2020 sur le site du Huffington Post, mais plusieurs points nous ont suffisamment choqué.e.s pour que nous éprouvions le besoin d’en dénoncer le caractère outrageusement bête, méchant et violent.
    Cette tribune, qui prétend représenter les féministes « radicales et matérialistes », se caractérise notamment par : une vision biologisante du genre et du sexe (nées hommes, les femmes trans (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80