Accueil > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 20 septembre.

Tous les articles de cette rubrique

  • L’économie de la haine

    Retour sur une panique morale et ses effets sociaux

    par Pauline Delage, Renaud Cornand 20 septembre 2020

    Une fois de plus, le foulard et les femmes qui le portent se retrouvent sur la sellette. Une fois de plus, la victime expiatoire est une femme engagée, assumant des responsabilités syndicales, associatives ou politiques : en l’occurrence Maryam Pougetoux, jetée à la vindicte populaire par des députés de droite, mais aussi par Ségolène Royal et même Philippe Martinez de la CGT, au seul motif qu’elle a prétendu faire ce qu’aucun principe et aucune loi laïque ne lui interdit : représenter un syndicat dans (...)

  • dévoilements

    Du hijab au burkini : les dessous d’une obsession française

    par Pierre Tevanian 20 septembre 2020

    Mars 2004 : loi sur les signes ostensibles, interdisant le port du foulard à l’école publique. Septembre 2010 : loi anti-burqa. Avril 2011 : offensive de Luc Chatel contre les mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires. Janvier 2012 : loi « anti-nounous » (interdisant le voile dans les crèches et les garderies), adoptée en première lecture par un sénat socialiste. Juillet 2016 : campagne nationale contre les femmes en « burkini » – et plus largement les femmes musulmanes « trop » couvertes sur (...)

  • Toute honte bue

    Lettre au Canard Enchaîné, à propos de l’article ’Éclats de Verts’, et de l’illustration qui l’accompagne

    par Noé le Blanc 9 septembre 2020

    S’agissant de féminisme, Le Canard Enchaîné se montre presque invariablement réactionnaire. Les publications du journal sur la question reflètent le point de vue d’une « gauche » très sélectivement progressiste. Dans le courrier ci-dessous, un lecteur du Canard Enchaîné prend le temps de rappeler au journal et à tous ceux qui drapent encore leur sexisme invétéré dans un légalisme de pacotille que le droit n’est tout simplement pas de leur côté.
    Quelques éléments de contexte pour mieux situer l’article « (...)

  • L’avocat des puissants

    Pourquoi il est légitime – et même nécessaire – d’attaquer Eric Dupond-Moretti, entre autres, sur les clients qu’il a défendus

    par Pierre Tevanian 21 août 2020

    À l’occasion du « remaniement de la honte », et plus précisément de la nomination au ministère de la Justice d’un gueulard masculiniste ayant défendu d’abjectes crapules comme Georges Tron, Patrick Balkany, Patrick Cahuzac, Alexandre Djouhri ou Bernard Tapie, et à la tête de la police celle d’un homme deux fois mis en cause pour viol (qui conteste la qualification mais reconnait les faits de chantage sexuel), on voit revenir un discours classique et bien rodé défendant le principe fondamental de la (...)

  • deux mamans, ça ne passe pas !

    Retour sur le refus acharné de nos gouvernants à ouvrir la méthode ROPA à tous les couples

    par Daphné et Julie Guillot 26 juillet 2020

    Le vote de la loi bioéthique devrait permettre aux couples lesbiens d’accéder aux techniques d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) existantes. Toutes les techniques ? Non. L’une d’entre elles, appelée méthode ROPA pour Réception des Ovocytes de la Partenaire, ne sera probablement pas autorisée à l’issue des débats parlementaires. Cette méthode est spécifique aux couples de femmes « bio » et/ou hommes trans, dans la mesure où elle implique que les deux partenaires possèdent ovaires et utérus… (...)

  • Traiter le sexisme comme un sujet sérieux, à part entière, avec un volet répressif cohérent pour les « violences sexuelles et sexistes », c’est-à-dire avec les mêmes peines, que le coupable soit puissant ou misérable, ministre ou citoyen lambda, français ou étranger, voilà qui n’est pas, et même moins que jamais, d’actualité. L’heure est à la promotion de Gérald Darmanin à la tête de la police nationale, à l’instrumentalisation raciste de la cause des femmes, et même à la redécouverte d’un vieux lieu commun (...)

  • Le choc de la photo

    Sur la nécessité de trouver une paire de seins pour illustrer un article sur les féministes.

    par Sylvie Tissot 10 juillet 2020

    Lundi 7 juillet : annonce de la composition du gouvernement Castex. Sidération chez les féministes : Darmanin, accusé de viol – l’enquête a tout récemment été relancée –, nommé à l’Intérieur ; Dupond-Moretti anti-féministe déclaré à la Justice, tandis que Schiappa, reléguée à la « citoyenneté », est remplacée par la seule (ex-)militante des Verts à avoir défendu Baupin.
    Une petite déclaration de guerre ou un grand bras d’honneur au mouvement féministe, dont se fait l’écho Le Monde dans un article du 7 juillet : « (...)

  • La mémoire sélective de Valérie Boyer

    Réflexions sur une instrumentalisation

    par Khaled Sid Mohand 30 juin 2020

    À l’heure où fait rage la guerre des mémoires, à l’heure aussi où la droite vacille à Marseille, à l’heure enfin où la France rayonne plus que jamais grâce aux génies littéraires que sont Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, Michel Onfray ou Renaud Camus, un hommage s’impose à une personnalité politique qui ne ménage pas ses efforts pour apporter sa pierre à l’édifice de « l’exception française ». La députée de la huitième circonscription des Bouches-du-Rhône n’a jamais manqué l’occasion d’invoquer la grandeur de la (...)

  • Déboulonnage civique

    Réflexions sur la guerre des statues

    par Pierre Tevanian 21 juin 2020

    « Cachez cette statue que je ne saurais voir » : tel est le titre, odieux, nous y viendrons, d’un éditorial de Laurent Joffrin, directeur de Libération, consacré à la « controverse iconoclaste » qui secoue actuellement le monde entier : faut-il conserver ou « déboulonner » les statues ou les noms de rue glorifiant d’anciens esclavagistes ou d’anciens massacreurs, coloniaux notamment ? Si nous avons choisi d’en proposer une lecture critique, c’est qu’il condense de manière à peu près exhaustive l’ensemble (...)

  • Le devoir de mémoire : pour la police aussi !

    Les enfants juifs raflés et déportés : par qui ?

    par Maurice Rajsfus 18 juin 2020

    En hommage à Maurice Rajsfus qui vient de disparaître, nous republions un texte qu’il nous avait amicalement autorisé à publier il y a plus de dix ans. Il demeure hélas d’actualité à l’heure où, face à un mouvement national et mondial contre le racisme et la violence policière, la réponse institutionnelle est un incroyable déni et, comme aux pires heures su sarkozysme, un blanc-seing donné à une police que toutes les enquêtes accusent (de Mediapart à Arte, en passant par Human Rights Watch, Amnesty (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 770