Accueil > Études de cas > Le cas Sarkozy

Le cas Sarkozy

Dernier ajout : 6 mars 2012.

Tous les articles de cette rubrique

  • « Travail Famille Patrie »

    Appel à faire barrage au candidat pétainiste Nicolas Sarkozy

    De la même manière que nous avons appelé à voter en 2002 pour le candidat de la droite contre celui de l’extrême droite, nous appelons à voter pour la candidate du centre (centre-droit ou centre-gauche, selon les appréciations), sans illusions sur son programme, mais sans hésitation, pour faire barrage à un nouveau candidat d’extrême droite – une extrême droite beaucoup plus dangereuse que celle de 2002 dans la mesure où elle est sur le point d’accéder au pouvoir.
    Qui se déclaré fier d’être surnommé « (...)

  • Un gros mot

    À propos du « ministère de l’immigration et de l’identité nationale » annoncé par Nicolas Sarkozy

    par Laurent Lévy 11 mars 2007

    La polémique fait rage, et à juste titre, après que Nicolas Sarkozy a évoqué la création d’un « ministère de l’immigration et de l’identité nationale ». Le plus souvent, il lui a été répondu, à juste titre, sur ce qu’il y a de scandaleux à mettre dans le même sac ces deux thèmes, laissant entendre que l’immigration serait cause de dommages à l’identité française. Mais si la proposition du candidat de l’UMP est raciste, ce n’est pas seulement par la façon dont elle articule deux problématiques qui auraient dû (...)

  • Chapeau !

    Remarques sur un discours de Nicolas Sarkozy

    par Laurent Lévy 15 janvier 2007

    Quand Ségolène Royal s’adresse à ses troupes, et - via la télévision, toujours présente - à l’ensemble des Français , rien de tel pour se donner une image féministe que de compatir, trémolos dans la voix, avec les « femmes mutilées, femmes excisées, femmes violées, femmes écrasées », sans oublier, en tête de liste, les « femmes voilées » . Quand Nicolas Sarkozy s’adresse à ses propres troupes, rien de tel pour resserrer les rangs que d’en appeler à la restauration de l’Autorité avec un grand A, laquelle se (...)

  • Sarkozy et la double peine : une réforme de dupes

    La double peine n’a jamais été abrogée !

    par Stéphane Maugendre 23 janvier 2006

    La « nouveauté » du discours de Nicolas Sarkozy sur « l’immigration » est très relative. L’actuel ministre de l’Intérieur se contente en réalité de radicaliser le double registre qui caractérise la rhétorique gouvernementale la plus traditionnelle sur le sujet : une « fermeté » bien réelle d’un côté (brutalité, outrages ou injustice seraient des termes plus appropriés), une « générosité » plus ou moins factice de l’autre (à défaut de respect et de droits, notions peu appliquées lorsqu’il est question d’immigrés (...)

  • Dans une interview publiée au Figaro, Nicolas Sarkozy a cru bon de remettre en cause l’accès aux soins des étrangerEs en situation irrégulière : " Aujourd’hui, un étranger en situation irrégulière a plus de droits aux soins gratuits qu’un smicard qui paie ses cotisations, ce n’est pas acceptable ! ". Nicolas Sarkozy aurait pu se passer d’une telle ineptie ; Act Up-Paris le rappelle à la réalité.
    Nicolas Sarkozy parle beaucoup, mais ses propos cachent mal son ignorance totale des réalités. Dans une (...)

  • Nicolas Sarkozy et l’inacceptable

    À propos de la tolérance à géométrie variable du ministre de l’Intérieur

    par Act Up Paris 7 juillet 2005

    Samedi 18 juin, Nicolas Sarkozy a dénoncé les « comportements inacceptables » des militantEs d’Act Up-Paris qui avaient procédé à un mariage symbolique de deux femmes en la cathédrale de Notre-Dame de Paris le 5 juin dernier. Selon une dépêche AFP datée du 18 juin, le ministre de l’Intérieur a déclaré devant 1800 membres de l’UMP : « J’accepte toutes les différences à condition que ces différences ne soient pas intolérantes. De ce point de vue, je n’ai pas accepté ce qui s’est passé à Notre-Dame-de-Paris ». Il (...)

  • Sarkozy, les médias et l’invention de la mafia roumaine (Première partie)

    À propos du traitement politique et médiatique de la question tzigane

    par Caroline Damiens 6 avril 2005

    Vendredi 11 février 2005, sur France 5, l’émission quotidienne C dans l’air titrait ainsi le débat du jour : « Délinquance : la route des roms ». On pouvait y entendre un policier (du syndicat Alliance tendance UMP), un criminologue (Xavier Raufer, ancien militant de l’organisation d’extrême droite Occident), un « spécialiste » de l’immigration (Yves-Marie Laulan connu pour ses positions très à droite) et un juge (président du Tribunal pour Enfants de Bobigny) pérorer à l’unisson avec l’animateur Yves Calvi (...)

  • Sarkozy, les médias et l’invention de la mafia roumaine (Deuxième partie)

    À propos du traitement politique et médiatique de la question tzigane

    par Caroline Damiens 6 avril 2005

    Création d’un arsenal juridique anti-tzigane
    En effet, les 30 et 31 août 2002, soit trois mois après sa prise de fonction, le ministre se rend à Bucarest pour préparer les accords policiers franco-roumains. Le prétexte à ce voyage est encore et toujours la lutte contre la « criminalité organisée » et la « traite des êtres humains ». Pour contrer ces fléaux, le ministre veut développer des « filières positives ». Les accords prévoient la coopération entre les polices des deux pays, la formation de la police (...)

  • "Les hommes et les femmes d’Alstom"

    Comment un ministre des Finances parle du monde du travail

    par Pierre Marcelle 27 mai 2004

    C’est en qualité de ministre de l’Économie et des Finances que Nicolas Sarkozy a employé cette formule lourde de sens, que commente Pierre Marcelle : "les hommes et les femmes d’Alsthom"...
    Donc, le ministre d’Etat et de Bercy annonça son projet d’aller bientôt annoncer chez Alstom l’accord de "sauvetage" d’Alstom qu’il venait d’arracher à la Commission européenne (voir Libération d’hier). C’est au mitan de la nuit de mardi que des ondes radio nous retransmirent, de Londres, le propos de Nicolas Sarkozy. (...)

0 | 10