Accueil du site > Des mots importants > Animal

Animal

Dernier ajout : 20 juillet.

Tous les articles de cette rubrique

  • Un îlot de pauvreté dans un océan de misère

    Réflexions sur l’œuvre négative du colonialisme français à Mayotte

    par Saïd Bouamama 6 juillet 2018

    L’idée que le colonialisme est une affaire du passé est fréquente dans le débat médiatique et politique. Des polémiques peuvent surgir sur « l’œuvre positive » ou au contraire sur le caractère de « crime contre l’humanité » de ce colonialisme, mais elles concernent des séquences historiques du passé. Le mouvement social qui a secoué Mayotte à partir de mars 2018 rappelle que le colonialisme français est encore une réalité contemporaine. Rappelons que sur les 17 « territoires non autonomes » c’est-à-dire que (...)

  • « mais il y a des problèmes plus graves »

    Réponse à l’argument numéro 5 pour ne pas voir son steak comme un animal mort

    par Martin Gibert 16 février 2018

    « Nous aimons les animaux et nous aimons manger leurs cadavres. Nous blâmons la cruauté et nous encourageons l’élevage industriel. Nous éprouvons de l’empathie pour les chiens et les chats et nous exploitons les vaches et les cochons », écrit Martin Gibert dans son livre Voir son steak comme un animal mort, paru chez Lux en 2015. Voilà un exemple type de dissonance cognitive. Comment les humains s’accommodent-ils de cette contradiction ? Les véganes changent leur comportement ; les autres (...)

  • « mais les véganes sont sectaires »

    Réponse à l’argument numéro 4 pour ne pas voir son steak comme un animal mort

    par Martin Gibert 14 février 2018

    « Nous aimons les animaux et nous aimons manger leurs cadavres. Nous blâmons la cruauté et nous encourageons l’élevage industriel. Nous éprouvons de l’empathie pour les chiens et les chats et nous exploitons les vaches et les cochons », écrit Martin Gibert dans son livre Voir son steak comme un animal mort, paru chez Lux en 2015. Voilà un exemple type de dissonance cognitive. Comment les humains s’accommodent-ils de cette contradiction ? Les véganes changent leur comportement ; les autres (...)

  • « mais ça ne dépend pas de moi »

    Réponse à l’argument numéro 3 pour ne pas voir son steak comme un animal mort

    par Martin Gibert 12 février 2018

    « Nous aimons les animaux et nous aimons manger leurs cadavres. Nous blâmons la cruauté et nous encourageons l’élevage industriel. Nous éprouvons de l’empathie pour les chiens et les chats et nous exploitons les vaches et les cochons », écrit Martin Gibert dans son livre Voir son steak comme un animal mort, paru chez Lux en 2015. Voilà un exemple type de dissonance cognitive. Comment les humains s’accommodent-ils de cette contradiction ? Les véganes changent leur comportement ; les autres (...)

  • « mais nous avons besoin de protéines animales »

    Réponse à l’argument numéro 2 pour ne pas voir son steak comme un animal mort

    par Martin Gibert 10 février 2018

    « Nous aimons les animaux et nous aimons manger leurs cadavres. Nous blâmons la cruauté et nous encourageons l’élevage industriel. Nous éprouvons de l’empathie pour les chiens et les chats et nous exploitons les vaches et les cochons », écrit Martin Gibert dans son livre Voir son steak comme un animal mort, paru chez Lux en 2015. Voilà un exemple type de dissonance cognitive. Comment les humains s’accommodent-ils de cette contradiction ? Les véganes changent leur comportement ; les autres (...)

  • « mais ils ne souffrent pas vraiment »

    Réponse à l’argument numéro 1 pour ne pas voir son steak comme un animal mort

    par Martin Gibert 8 février 2018

    « Nous aimons les animaux et nous aimons manger leurs cadavres. Nous blâmons la cruauté et nous encourageons l’élevage industriel. Nous éprouvons de l’empathie pour les chiens et les chats et nous exploitons les vaches et les cochons », écrit Martin Gibert dans son livre Voir son steak comme un animal mort, paru chez Lux en 2015. Voilà un exemple type de dissonance cognitive. Comment les humains s’accommodent-ils de cette contradiction ? Les véganes changent leur comportement ; les autres (...)