Accueil du site > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 28 août.

Tous les articles de cette rubrique

  • « J’ai chaud » ou Comment une voilée vit les beaux jours

    Chroniques d’une voilée désabusée (19)

    par La Voilée 28 août 2016

    Au cours de l’année 2008, un blog aussi éphémère que mémorable a présenté pendant quelques mois les « chroniques d’une voilée désabusée », mêlant avec bonheur, intelligence, drôlerie et colère des anecdotes, analyses et coups de gueule autour d’un même sujet : le quotidien éprouvant pour les nerfs d’une étudiante de vingt ans qui a eu la mauvaise idée, « au pays de Voltaire », d’être musulmane et de couvrir ses cheveux d’un foulard… Interrompu en septembre 2008 et rapidement fermé, ce blog intitulé « Va te faire (...)

  • Excluding Muslim women

    Fom hijab to niqab, from school to public space.

    par Sylvie Tissot 26 août 2016

    Six years after banning pupils from wearing a hijab in public high schools, in July 2010, French deputies passed a law that forbids women from wearing the “integral veil” (or niqab, an outfit hiding the entire face except the eyes) in public spaces. This article examines why such a repressive policy toward Muslim women was unanimously embraced by the conservative majority and some left-wing leaders with so little protest. It aims at underscoring the specific phenomena that, on the basis of a (...)

  • Mars 2004 : loi sur les signes ostensibles, interdisant le port du foulard à l’école publique. Septembre 2010 : loi anti-burqa. Avril 2011 : offensive de Luc Chatel contre les mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires ; « débat sur la laïcité » et « 26 propositions » de l’UMP légalisant notamment la discrimination à l’embauche contre les femmes portant le foulard, y compris dans le secteur privé… Janvier 2012 : loi « anti-nounous » (interdisant le voile dans les crèches et les garderies), adoptée (...)

  • Mon cher Hijab

    Spéciale dédicace à Bergé, Badinter et Rossignol

    par Nargesse Bibimoune 17 août 2016

    Mon cher Hijab, dis à ces Rossignol, Badinter, et autres féministes mainstream qu’elles cessent de parler de toi, de moi, de nous sans nous ! Dis leur que je suis libre, et que s’ils essayent de t’enlever de ma tête, j’userai encore plus de ma liberté pour me défendre. Ont-ils seulement cherché à comprendre ce que tu incarnais pour chacune d’entre nous ? Dis leur que tu es la preuve de ma soumission à Dieu et uniquement Lui ! Dis leur que ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que tu n’as de sens que (...)

  • Quand des féministes soutiennent des lois racistes

    Retour sur dix ans de dérives idéologiques

    par Christine Delphy 17 août 2016

    L’attitude française majoritaire à l’égard du « hijab », c’est-à-dire du foulard porté par certaines femmes musulmanes, est incompréhensible pour le reste de la planète. Pas seulement incompréhensible : elle est répréhensible. C’est ce qu’explique Christine Delphy dans une tribune publiée dans The Guardian. Nous publions ici la traduction en français du texte original. La première mesure ouvertement anti-musulmane a été le passage d’une loi en 2004 qui interdit aux jeunes filles d’aller à l’école en portant (...)

  • Communiqué de la famille d’Adama

    Suite à la manifestation du 30 juillet 2016

    Adama Traoré, 24 ans, est mort dans des conditions plus que suspectes entre les mains de la gendarmerie, le mardi 19 juillet. Alors que la famille du défunt vient de déposer plainte pour dissimulation de preuves, nous republions un communiqué concernant la manifestation pour la vérité et la justice qui a eu lieu samedi 30 juillet. Nassée au bout d’à peine quelques dizaines de mètres, la marche pour Adama n’a pas eu lieu mais au delà des interrogations multiples, c’est avant tout la solidarité que (...)

  • « Angélique »

    Quand Le Monde se hasarde à parler féminisme

    « Sa peau diaphane et son sourire angélique cachent un tempérament ardent » : c’est la phrase qui introduit un long entretien consacré à Nicole Kidman et à son… féminisme. Surprenant dans les pages d’un journal français quand il ne s’agit ni des Femen, ni de Ni putes ni soumises, le mot « féminisme » ne pouvait venir seul. Il fallait rappeler, avec force clichés (on écrit encore vraiment comme ça ?!), que celle qui le prononce a une « peau », un « sourire » et un « tempérament » et que tout ceci est « (...)

  • « Le tout, c’est de s’acclimater à leurs coutumes »

    Chronique du racisme ordinaire

    par Donatien, Laura 24 juin 2016

    Suite à une situation déplaisante de racisme ordinaire au contact d’une auxiliaire de vie intervenant auprès d’une proche, j’ai contacté la responsable du service d’aide à domicile pour obtenir des explications. Celle-ci m’a alors demandé de lui adresser un courrier, auquel elle n’a toujours pas répondu à ce jour. Raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire une lettre ouverte . Cette mauvaise expérience, isolée, est anecdotique. Elle est pourtant révélatrice du sentiment de dénigrement que beaucoup de (...)

  • Orlando : crime homophobe ou attentat terroriste ?

    Contre l’homonationalisme et la récupération islamophobe

    par Zou 19 juin 2016

    Ce texte a d’abord été écrit pour être diffusé à Nantes lors d’un rassemblement lundi 13 juin en solidarité avec le Pulse à Orlando, Floride, où 49 personnes ont été assassinées. Écrit dans la réactivité, dans un mélange de colère et d’analyse, il ne tient pas compte des avancées de l’enquête et a avant tout pour but de faire entendre la voix de militants gay refusant les discours islamophobes et appelant à une solidarité avec toutes les minorités discriminées. Tiens encore un de ces réveils moisis. Sensation (...)

  • La racaille, l’islamiste, le revanchard et le censeur

    Visite guidée dans l’imaginaire raciste républicain

    par Pierre Tevanian 10 juin 2016

    Le texte qui suit propose, sous forme de typologie, une rapide traversée de l’imaginaire raciste républicain, tel qu’il se déploie depuis près de deux décennies, et aujourd’hui plus que jamais, dans la classe politique, les grands médias, les cafés du commerce et les dîners en ville. On y croise différents stéréotypes, différents personnages correspondant aux différents registres du racisme respectable . Les discours pseudo-sécuritaires, pseudo-féministes, pseudo-laïques et pseudo-libertaires qui (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...