Accueil du site > Études de cas

Études de cas

Dernier ajout : 9 février.

Tous les articles de cette rubrique

  • « L’étude qui (évidemment) accuse »

    Réflexions critiques sur une n-ième campagne académique, médiatique et politique contre les musulman-e-s

    par Renaud Cornand 9 février 2016

    Le 3 février 2016, Le Nouvel Observateur publiait un article titré « Exclusif. Ces collégiens qui placent la religion avant l’école : l’étude qui accuse ». Le texte est censé reprendre certains des résultats d’une enquête sur les collégiens des Bouches-du-Rhône organisée par le CNRS et Sciences-Po Grenoble, dirigée par Sebastian Roché et faisant l’objet d’un partenariat entre le journal et France Inter qui y consacra un numéro de son émission « Le téléphone sonne ». Les résultats présentés, comme les débats (...)

  • Immortel

    Le collectif Les mots sont importants salue officiellement l’élection d’Alain Finkielkraut à l’Académie française

    Le philosophe Alain Finkielkraut est entré, le 28 janvier 2016, à l’Académie française, au fauteuil de Félicien Marceau, récemment disparu . C’est donc chose faite : notre symptôme préféré vient d’accéder, en bonne et due forme, à l’Immortalité. Non, effectivement, ils ne sont pas tout jeunes. Et pas très paritaires non plus puisque à première vue, si l’on compte bien, il y a deux femmes et trente-sept hommes (soit un ratio de 95% d’Immortels contre 5% d’Immortelles). Et enfin pas très cosmopolites et (...)

  • Paru initialement en 2005, à la suite d’une déjà longue série de provocations odieuses, le texte qui suit nous parait toujours actuel aujourd’hui, après dix années de surenchère et de dérive vers l’extrême droite, alors que notre fast-thinker vient d’entrer à l’Académie Française. Les récents propos racistes d’Alain Finkielkraut sur le caractère ethnico-religieux des émeutes urbaines, les bons côtés de la colonisation et de l’esclavage, la France qui « n’a fait que du bien aux Africains », l’équipe de football (...)

  • « Dehors, dehoooooooors ! »

    Finkielkraut à la Sorbonne, ou le Sacre de l’obscurantisme distingué

    par Souad Betka 31 janvier 2016

    Lorsqu’une prestigieuse université (la Sorbonne, à Paris) invite un maître-penseur médiatique devenu académicien, et qu’une doctorante en philosophie de ladite prestigieuse Université s’autorise à l’interpeller sur ses manquements à l’éthique intellectuelle, que pensez-vous qu’il advient ? Un indice : la doctorante est par ailleurs musulmane, et nous en sommes en France, en 2016. Le Grand Amphithéâtre de La Sorbonne était rempli de têtes bien blanches pour le forum de la philosophie organisé par (...)

  • Un citoyen chercheur

    Retour sur le parcours et l’oeuvre de Jean-Luc Einaudi

    par Fabrice Riceputi 18 janvier 2016

    Avant d’être un événement bien connu des historiens, le 17 octobre 1961 a fait l’objet d’une amnésie complète. C’est elle que Jean-Luc Einaudi a dû vaincre dans un long combat de trois décennies, dont Fabrice Riceputi, dans son livre La bataille d’Einaudi, vient aujourd’hui restituer les grandes étapes : un travail d’enquête solitaire, la publication de La bataille de Paris en 1991, un témoignage sept ans plus tard lors du procès de Maurice Papon, puis le procès pour diffamation intenté à l’historien par (...)

  • Il faut créer un véritable rapport de forces

    Entretien avec Amal Bentounsi, à propos de la mise à mort de son frère Amine Bentounsi

    Ce lundi 11 janvier 2016 s’est ouvert, pour quatre jours, à la cour d’assises de Bobigny, le procès du policier Damien Saboundjian, qui a tué Amine Bentounsi le 21 avril 2012, d’une balle dans le dos. En guise d’appel à venir soutenir les proches de la victime lors des audiences, nous reproduisons l’entretien réalisé par le Collectif Angles Morts il y a un peu plus d’un an pour le livre collectif Permis de tuer, consacré à la lutte contre l’impunité des homicides policiers. Dans cet entretien, Amal (...)

  • Le sexisme à peine voilé du journaliste

    Réponse à Luc Le Vaillant

    par Najate Zouggari 11 décembre 2015

    En réponse à l’article de Luc Le Vaillant, qui n’en est pas à son coup d’essai en cette sinistre matière, paru dans Libération... C’est un début de matinée dans le métro. Je suis sur la ligne 4. Le trajet se fait du nord au sud. Sur le siège de droite laissé vacant, un journal froissé a été abandonné, Libération daté du 7 décembre 2015 que j’ouvre machinalement aux dernières pages. Un bonhomme blanc aux cheveux grisonnants a griffonné l’article qui distrait mon parcours. Assis au coin d’une rame, il n’attend (...)

  • Du programme électoral du parti Nazi à celui du Front National

    Une simple histoire de mots à recontextualiser

    par Philippe Blanchet 10 décembre 2015

    Bien entendu les situations sont singulières, et les tragédies historiques ne se reproduisent jamais à l’identique. Il reste que, à force de dire que « ça n’a rien à voir » et d’insister sur les différences entre le parti nazi et le Front national, entre les années 1930 et le début du 21ème siècle, on occulte les airs de famille qui, eux, sont nombreux. Pour reprendre une formule d’Emmanuel Terray, il est clair qu’aujourd’hui « la présence de certaines personnes sur notre sol est constituée en "problème", (...)

  • La lepénisation des esprits

    Retour sur une histoire qui ne finit jamais

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 10 décembre 2015

    Le texte qui suit revient sur trente ans de lepénisation, qui ont abouti, dimanche dernier à une nouvelle percée du Front national - près de 30% des suffrages au premier tour des élections régionales. Il revient également sur cette notion de lepénisation qui, pour analyser la vie politique française, n’a hélas pas fini de servir. La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour à l’élection présidentielle en 2002, l’existence d’une profonde discrimination selon l’origine réelle ou supposée, les (...)

  • Cour d’assises de Bordeaux, octobre 1997

    Présentation du livre La bataille d’Einaudi

    par Fabrice Riceputi 2 décembre 2015

    Avant d’être un événement bien connu des historiens, le 17 octobre 1961 a fait l’objet d’une amnésie complète. C’est elle que Jean-Luc Einaudi a dû vaincre dans un long combat de trois décennies, dont Fabrice Riceputi, dans son livre La bataille d’Einaudi, vient aujourd’hui restituer les grandes étapes : un travail d’enquête solitaire, la publication de La bataille de Paris en 1991, un témoignage sept ans plus tard lors du procès de Maurice Papon, puis le procès pour diffamation intenté à l’historien par (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...