Accueil du site > Appels, hommages et fictions

Appels, hommages et fictions

Dernier ajout : 4 novembre.

Tous les articles de cette rubrique

  • De la belle théorie à une pratique effective

    Manifeste à destination des hommes alliés

    par Ndella Paye 4 novembre 2017

    Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux différents hashtags pour dénoncer les violences que subissent les femmes au quotidien. L’idée étant que les personnes ayant vécu une situation de harcèlement et/ou d’agression sexuelle puissent en témoigner, si elles le veulent bien. L’ampleur des agressions contre les femmes qu’a révélée le hashtag #MoiAussi ou #MeToo n’a laissé personne indifférent. C’est le cas de le dire. Ces hashtags ont eu le mérite d’avoir libéré la parole, parole qui a mis mal (...)

  • Hamida Ben Sadia

    Hommage à une militante

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 30 octobre 2017

    Huit ans après, son énergie, sa clairvoyance, sa droiture nous manquent plus que jamais. En souvenir et en hommage à une soeur de lutte, nous republions ces lignes qui furent écrites le jour de sa disparition. Lorsqu’elle prenait la parole, lors des nombreux meetings et manifestations qui ont rythmé sa vie politique, que ce soit, dernièrement, contre la loi anti-voile, contre le Traité européen, contre la répression des émeutiers de 2005 ou pour les sans-papiers, Hamida Ben Sadia en appelait souvent (...)

  • misterioso

    Thelonious Sphere Monk a cent ans

    par Pierre Tevanian 10 octobre 2017

    Le pianiste et compositeur Thelonious Sphere Monk aurait, aujourd’hui, cent ans. Les lignes qui suivent rendent hommage à sa musique. Parler sur la musique c’est comme danser sur l’architecture, disait-il. Certains le font pourtant, et leur parole est d’or, mais il est vrai qu’au langage verbal la musique de Thelonious Sphere Monk résiste particulièrement bien. Il se trouve, cela dit, que Monk aimait les mots, et les mêlait à sa musique. Max Roach a raconté que le pianiste, en composant, écrivait (...)

  • « Avec moi (le 7 mai) »

    Réponses d’un castor à dix objections à propos du « vote barrage » 

    par Pierre Tevanian 29 avril 2017

    Les lignes qui suivent viennent d’un étonnement, d’un malaise et d’une inquiétude : alors qu’au soir du 21 avril 2002, avec un Le Pen pourtant bien plus bas, toute la gauche appelait immédiatement à un « vote barrage », des Verts à la LCR en passant par le PS, le PRG et le PCF (à l’exception donc de Lutte ouvrière), voici qu’aujourd’hui, avec un FN annoncé à 40% à quinze jours du second tour, le NPA et la France Insoumise rallient la grille d’analyse et le positionnement de Lutte ouvrière, en refusant (...)

  • Voter Macron ? Oui, hélas…

    Contre l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen

    par Akram Belkaïd 28 avril 2017

    Should I vote or Should I not ? Au soir du 21 avril 2002, à la grande colère de quelques camarades, j’avais jugé qu’il fallait s’abstenir de voter au second tour de l’élection présidentielle française qui allait opposer, deux semaines plus tard, Jacques Chirac à Jean-Marie Le Pen. Pour moi, il ne faisait nul doute que le président l’emporterait sans avoir à bénéficier des voix de gauche. « Tu ne te rends pas compte, c’est l’honneur de la France qui est en jeu ! » s’était alors emportée une amie. Ma réponse (...)

  • A toutes les prisonnières

    Hommage à Barbara, et pas seulement

    par Sarah Ben 25 février 2017

    J’ai envie d’écrire un petit truc sur Barbara. 2017, 20 ans de sa mort. Elle est partie un 24 novembre, on est le 24 janvier et y’a déjà le Figaro, Paris Match, France 2 qui ont sorti des petits résumés de sa vie, son œuvre. Et puis y’a Depardieu qui va faire un tour de chant en reprenant ses mots… Et tout ça est plein d’hommes, et tout ça m’énerve. J’étais au lycée quand elle a tiré sa dernière révérence, je me souviens que j’avais hésité à sécher les cours pour aller marcher derrière son cercueil. Cette (...)

  • Ma Chère Mélinée

    Une lettre importante

    par Missak Manouchian 21 février 2017

    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés sur le Mont-Valérien. Olga Bancic, arrêtée elle aussi, était décapitée quelques mois plus tard. En hommage à Manouchian, à son groupe et à tou-te-s les résistant-e-s, d’hier et d’aujourd’hui, nous publions aujourd’hui la lettre d’adieux qu’il rédigea, le jour de son exécution, à sa femme Mélinée. Ma Chère Mélinée, ma petite (...)

  • Blanc.he et antiraciste : si on essayait ?

    Réflexions sur la place des Blanc.he.s dans la lutte antiraciste

    par Anissa Crayneste, Cassandra Volante 13 février 2017

    Dans nos milieux majoritairement Blancs « de gauche », qui se dirait raciste ? Non, bien-sûr, nous sommes tou.te.s antiracistes ! Mais c’est quoi en fait être antiraciste quand on est blanc.he ? Peut-on vraiment l’être ? On se pose la question depuis un petit moment et ça ne nous semble pas si évident que ça. Pour trouver des pistes de réponses, nous sommes parties aux Etats-Unis parce qu’il nous semblait que ce débat y était plus investi. Ne vivant pas les discriminations racistes, nous nous posions la (...)

  • Pinar Selek n’est pas seule !

    Appel à solidarités face à l’arbitraire d’Etat

    par Solidarité Pinar Selek 30 janvier 2017

    La radicalisation dictatoriale du régime turc se poursuit, aujourd’hui, avec une relance de la persécution non seulement à l’intérieur des frontières nationales, contre les Kurdes, contre les fonctionnaires, contre les opposants, mais aussi à l’extérieur puisqu’est relancé l’interminable harcèlement judiciaire de la sociologue et militante Pinar Selek, auteure de grands livres, désormais réfugiée en France. Les deux textes qui suivent, accompagnés d’une chronologie, rappellent les dix-neuf années de (...)

  • Juliet Berto

    Portrait chinois d’une Chinoise, paraît-il mangeuse de frites

    par Pierre Tevanian 16 janvier 2017

    Juliet Berto, disparue il y a maintenant de longues années, aurait aujourd’hui soixante-dix ans. Le texte qui suit rend hommage à une artiste unique. En une cinquantaine de films comme actrice et trois réalisations plus quelques courts-métrages et documentaires, Juliet Berto a accumulé sur un seul visage et un seul corps, à leur plus haute intensité, la douceur et la puissance burlesque d’Anna Karina, l’inquiétude, la gravité et la sensualité de Maria Schneider, l’implacable dureté des années 60 et 70 (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...